Forum RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Qui s'y frotte s'y pique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Qui s'y frotte s'y pique Lun 21 Mar - 16:16


Qui s'y frotte s'y pique





Le lendemain du dîner avec Riley et Diane, ces dernières se retrouvèrent tôt le matin pour s’entraîner à se battre. J’en profitais donc pour me reposer. J’avais des papiers à mettre à jour pour l’inscription à l’université et d’autres documents à aller chercher chez mes parents adoptifs. J’en avais profité pour passer un petit moment là-bas, leur donner de mes nouvelles…

Lorsque je revenais le soir, Riley venait d’arriver à la maison pour récupérer Diane pour aller quelque part. Elles m’expliquaient rapidement que Diane avait un entretien avec un potentiel employeur.

Les deux jours qui suivant, Diane ne semblait pas vraiment en forme. Pas d’un point de vue physique, mais d’un point de vue psychologique. Elle n’était pas vraiment de nature très joviale, mais j’avais l’impression qu’elle avait réussi à se dérider le soir du repas. Un peu triste de la voir ainsi, je décidais de l’inviter à sortir ce soir-là. Alors qu’on allait préparer le repas, je rejoignais Diane dans la cuisine.

« Il y a une soirée karaoké ce soir au Famous Tavern, ça te dit d’y aller boire un coup et de se moquer des chanteurs qui passeront ? Après manger bien sûr… je meurs de faim… D’ailleurs ça te dit des burgers fait maison ? Hier j’ai acheté des steaks hachés végétariens aux légumes… »

Pour moi il s’agissait de questions rhétoriques. Alors je sortais un steak haché végétarien et un steak haché moins végétarien et mis deux poêles à chauffer sur les plaques de cuisson. Alors que les steaks cuisaient tranquillement, Diane m’aida a préparer les tomates, la salade et du cheddar à fondre. Je sortais les pains alors que Diane finissait de couper les tomates. On assembla les hamburgers et les enfourna dans le four.

A côté, on se dépêcha à couper des patates douces en forme de frites et on les ajouta au four dans un plat avec les hamburgers. Quelques minutes plus tard, tout était prêt, la table mise, on mangea tranquillement en discutant de tout et de rien.

Une fois le repas terminé, on fit la vaisselle rapidement, et direction la voiture pour se rendre au bar. Je savais que Diane n’allait pas boire d’alcool, moi non plus d’ailleurs puisque je conduisais. Mais un bon café, cappuccino ou thé pour se moquer des chanteurs amateurs… il n’y a rien de mieux pour se déstresser.

Arrivés devant le bar, on entrait dans la chaleureuse salle. Elle était déjà presque pleine, mais je fus content de voir que la table où je m’asseyais habituellement avec Riley était libre. Je me dirigeais alors rapidement là-bas, entraînant Diane avec moi. Cet emplacement était parfaitement bien placé, à l’écart mais donnant une bonne vue sur la totalité du bar, nous donnant un coin où on pourrait discuter tranquillement.

Le karaoké avait déjà commencé et un couple composé de deux femmes reprenaient terriblement mal Halo de Beyoncé. Le serveur vint alors prendre notre commande. Je prenais un cappuccino gourmand, ayant une envie de sucreries.


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Lun 21 Mar - 19:38






Diane trimbalait un cafard digne du méchant de Men in Black. L'épisode de l'arbre l'avait profondément marquée et elle se sentait de plus en plus déplacée auprès de Skylar, toujours au petit soin pour elle. En plus de la culpabilité, l’inaction la rongeait. Ses deux dernières séances d’entraînement avaient été réduite au strict minimum, tellement sentir courir le chi négatif dans son corps la dégouttait.

Lorsque Skylar lui proposa de sortir, sa première réaction fut de l'envoyer paître. Mais elle comprit également qu'il faisait ca pour elle, conscient de sa déprime. Et puis sortir lui ferait sûrement du bien. Faire la cuisine à deux se révéla assez ludique, bien qu'elle ne soit pas des plus bavardes. Le jeune homme l'était pour deux de toute façon.

Les burgers au steak végétarien se révélèrent plutôt bon et déridèrent un peu la chinoise.

— Tu sais que ça me gêne pas si tu manges de la viande devant moi hein, faut pas te priver pour moi.

Une fois le repas terminé et le ménage fait, ils partirent vers un bar ou Skylar avait ses habitudes. Avant de rentrer, Diane se demanda si elle avait bien comprit le principe de la soirée. Apparemment, on égorgeait quelqu'un à l'intérieur. Et cela devait être très très douloureux.

Il s'installèrent à une table et le garçon vint prendre leur commande en la regardant d'un air suspicieux. Rassuré qu'elle ne commande qu'un thé il reparti rapidement chercher leur commande. Pendant ce temps un autre sacrifice avait commencé sur scène et un jeu homme commença à brailler.

— Ils sont payé cher pour se ridiculiser ainsi, plaisanta-t-elle ?

Elle commençait à comprendre pourquoi il l'avait emmené ici. C'était effectivement très drôle, bien que pas très sympa de se moquer ainsi. Mais au moins cela lui faisait autre chose à penser que ces idées noires et elle lui en fut particulièrement reconnaissante.

— Et toi ? Tu n'y vas pas ? demanda-t-elle quelques minutes plus tard avec un petit sourire.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mar 22 Mar - 2:31


Qui s'y frotte s'y pique





Comme d’habitude, mais encore plus aujourd’hui, Diane restait muette tout le long de la préparation du repas, et la plus grand partie du dîner. Mais j’ai assez de conversation pour deux donc… ça contrebalançait.

Elle avait l’air agréablement surprise de son burger végétarien et m’assura de ne pas me priver de viande car elle est végétarienne.

« Ne t’en fais pas, il n’y a rien de végétarien dans mon burgers à part les trois feuilles de salades et les deux tranches de tomates qu’on a ajouté. »

Diane semblait se détendre au fur et à mesure que la soirée avançait. C’était bon signe et et ça m’encouragea à continuer dans les excentricités comme le karaoké.

Devant le bar, Diane semblait dérangée par le bruit qui y provenait. En effet, la personne qui chantait ressemblait plus à un chat qui passait à la broyeuse plutôt que d’une personne qui chantait. Ça allait être une soirée compliquée…

Une fois installés et nos commandes passées, Diane se permit même une petite blague qui, je l’avoue, me fit bien rire. Elle semblait avoir comprit le but de notre venue : se moquer des horreurs qui pouvaient sortir des cordes vocales des mauvais "chanteurs".

« Merci Dieu non ! S’ils sont pas trop mauvais ils peuvent espérer que le propriétaire leur offre un verre… mais pour cela il faut chanter au moins une note de juste. Et ne pas sonner comme un homme qui se fait broyer les parties intimes… »

Prit par la bonne humeur qui nous engloba alors tout les deux, on explosa de rire en voyant un trio d’hommes remplacer le duo précédennt.

« Combien on pari que l’un d’eux ne connait pas les paroles, un autre n’est pas du tout en rythme et le troisième n’est pas du tout dans les tons ? »

Diane me demanda alors si je comptais aller chanter à mon tour à un moment donner. Elle fit un petit sourire moqueur et taquin qui me fit sourire à mon tour. C’est rare de la voir aussi joviale, je considérais ça comme une mission accomplie. Avant que je ne réponde, le serveur revint avec mon cappuccino et mes gâteaux et le thé de Diane.

« Si tu veux un bout de gâteau sers-toi ! »

Puis je réfléchis un moment avant de répondre avec nonchalance et humour.

« Et bien… j’ai pas prit de monnaie donc… on ferait mieux de faire tout les deux notre show… »

Je fis une petit pause du genre dramatique puis continua en la taquinnant un maximum, avant d’exploser de rire.

« Tu sais chanter ? Tu connais des chansons au moins ?! »


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mar 22 Mar - 10:53






Le changement de situation, l’étrangeté de la soirée avait complétement retourné l’humeur morose de la jeune fille. Elle souriait comme une enfant émerveillée par la spontanéité bon enfant du spectacle.

Les karaokés n’était pas rare en chine mais se tenait souvent dans des salons privés. Ici, tout le monde pouvait se ridiculiser en public et semblait trouver cela parfaitement normal.
Alors qu’un trio visiblement éméché montait triomphalement sur scène, Skylar se lança dans une estimation de leur talent qui démontrait une certaine habitude de l’exercice. Diane riait de bon cœur lorsque le garçon leur porta leurs consommations.

— Ne te gêne pas si tu veux boire autre chose, hein ? Je peux conduire au retour.

Elle goutta le thé et le trouva horrible. Les américains n’avaient décidément aucun gout. Entre ça et les stridulations étranges qui s’élevaient du trio, un fou rire  la prit par surprise. Il lui fallut presque une minute pour reprendre un minimum de sérieux et essuyer les larmes qui s’étaient mise à couler.

— Désolée. Je suis une vraie girouette en ce moment. Je crois que je sais toujours pas trop ou j’en suis. Merci de tout ce que tu fais, je ne dois pas être toujours agréable à vivre.

Un peu gênée par cet instant de franchise, elle resta silencieuse un moment avant de lui demander s’il comptait se produire lui aussi. La réponse lui fit ouvrir des grands yeux horrifiés. Il devait plaisanter évidement. N’est-ce pas ?

— Je ne connais aucunes de vos chansons, répondit-elle précipitamment. Et je n’ai jamais chanté de ma vie de toute façon… C’est vraiment, vraiment pas une bonne idée.

Elle aurait été moins effrayée d’affronter une bande de fantômes que de monter sur scène devant tout le monde. Le jeu était amusant, mais uniquement en restant de son côté de la salle. Le trio avait terminé de massacrer un morceau et fut remplacé par un couple visible très amoureux. Ils se lancèrent dans une reprise d’une chanson sirupeuse à souhait tout en se bécotant langoureusement.

— Dis-moi que c’est une blague, demanda-t-elle sans préciser de quoi elle parlait.



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mar 22 Mar - 20:08


Qui s'y frotte s'y pique





Diane se détendait définitivement lorsque le serveur amena nos boissons. Elle m’assura que ça la dérangeait pas que je prenne de l’alcool, en sachant qu’elle pourra nous ramener à la maison.

« Je me laisserais peut être tenter par quelque chose tout à l’heure… »

Elle ne semblait pas ravie de son thé… en même temps nous sommes en Amérique, nous ne sommes pas reconnu pour notre thé de qualité. Sans aucune raison apparente, sûrement le groupe sur scène, elle éclata d’un rire communicatif. Je la joignais alors en riant de bon cœur.

Elle avoua être encore un peu perdue psychologiquement, et me remercia de la supporter malgré qu’elle ne soit pas toujours facile à vivre.

Elle se tut un moment. J’avais déjà vu cette réaction lorsqu’elle s’ouvrait. Elle devra s’habituer à partager son histoire et ses pensées.

Diane changea de sujet lorsqu’elle me demanda si j’allais monter sur scène. On rigola un moment, je buvais un peu de cappuccino et grignotais lentement un petit fondant. L’idée qu’elle monte sur scène ne semblait pas la combler de joie, à ma plus grande hilarité.

Elle changeait d’émotion assez rapidement, de moqueries à quelques inquiétudes. Evidemment, elle ne connaissait pas de chanson américaine. Et elle n’avait jamais chanté de sa vie.

« Tu n’as jamais chanté sous la douche ou quoi ? Comment est-ce possible ? Je ne peux pas passer plus d’une heure sans ne serait-ce que meumeumer ?! »

On passe un moment à se moquer du trio, puis vint le tour d’un couple ridiculeusement amoureux. Ce qui était le plus ridicule était leur chant…

« L’amour rend aveugle mais il rend sourd aussi apparemment ! En tout cas… l’amour ne les fait pas briller ce soir… »

Remarquai-je en explosant de rire. Je me rendais vite compte que Diane n’avait sûrement pas vu Le Roi Lion et donc n’avait peut être pas comprit la référence.

« C’était une référence à un dessin animé… j’te le montrerais un de ces jours. »

Elle demanda ensuite si je blaguais, elle ne précisa pas ce qu’elle voulait dire par là, mais je savais très bien qu’elle parlait du fait que j’avais pas pris d’argent. Evidemment que je rigolais… mais je voulais la laisser dans l’incertitude un peu plus longtemps.

Le couple venait de finir leur chanson, laissant la place à qui voulait. Je me levais alors pour aller prendre leur place. En passant je murmurais à Diane.

« Vas savoir… Déstresses et vis au jour le jour… ça va être fun ! »

J’allais derrière la machine à karaoké et me décida sur un classique : And I Am Telling You par Jennifer Hudson. La confiance que j’avais montré en montant sur scène arrivait à cacher ma véritable anxiété. Je pris le microphone et le serrais comme s’il s’afissait d’une bouée de sauvetage.

Le premier accord se fit entendre alors que je relevais les yeux sur l’audience. Ils restaient plutôt bruyant et peu nombreux, mais j’avais l’impression d’affronter le Madison Square Garden dans le plus grans silence. Alors, je fermais les yeux et commençais à chanter.

Le début fut un peu hésitant, mais au fur et à mesure que le rythme s’accélérait, la confiance revint en moi et me permis d’attendre toutes les notes parfaites et d’avoir assez d’air pour ne pas suffoquer. Le bar n’avait, à ma connaissance, jamais été aussi silencieux. Un moment succéda mon acte avant que le public n’applaudisse bruyamment. Plutôt satisfait de ma performance, je retournais auprès de Diane.

« A ton tour ! »

J’éclatais de rire en voyant son air décomposé à l’idée de se produire sur scène, puis pris une longue gorgée de cappuccino.


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mer 23 Mar - 10:22






Chanter sous la douche ? Quelle idée ridicule. Pourquoi ne pas danser sous la pluie non plus ? Mais c’était sans doute une métaphore culturelle de plus qui lui passait au-dessus de la tête.

Elle observa le couple sur scène avec un intérêt clinique. L’amour rendait-il à ce point idiot ? Ou juste se moquaient-ils du monde extérieur tant qu’ils s’amusaient ensemble. Cela devait être une sensation agréable, songea-t-elle. Elle se demanda si elle la connaitrait un jour, mais l’image de la pourriture dévorant l’arbre lui revint en mémoire et elle comprit que personne ne pourrait jamais aimer quelqu’un comme elle.
Elle dissimula son nouveau changement d’humeur en prenant une nouvelle gorgée de thé infect. Elle n’écoutait plus le babillage de Skylar. Elle observait la foule, cherchant des dangers potentiels. Il n’y en avait aucun. Il ne lui faudrait pas plus d’une minute pour massacrer l’assistance entière. Qu’ils goutent un peu à sa vie à elle… cela lui ferait tellement de bien de se laisser aller. Elle pouvait commencer par la blondinette, à la table à côté. Elle entendait déjà les cervicales claquer comme des brindilles.

Le murmure de Skylar à son oreille la tira de se rêverie. Mais que faisait-il ? Il n’allait quand même pas… Si, il allait chanter. Eberluée elle le regarda monter sur scène et fermer les yeux alors que la musique démarrait. Le silence se fit petit à petit alors que la voix du jeune homme gagnait en assurance. Fascinée, Diane le regardait, toutes envies homicides renvoyées aux tréfonds de son subconscient. Les paroles trouvaient un écho dans ses états d’âmes même si elle savait qu’elles ne lui étaient pas destinées directement. Mais il n’avait sans doute pas choisit la chanson au hasard, n’est-ce pas ?

Elle se joint aux applaudissements lorsqu’il termina. Lorsque le jeune homme revint à la table, elle se leva et le prit dans ses bras sur une impulsion. Si elle avait voulu dire quelque chose, les mots restèrent bloqués dans sa gorge et elle se contenta de rester ainsi quelques secondes avant de se rasseoir, une fois de plus gênée par ce moment de spontanéité.

Il lui proposa de prendre sa place, mais elle secoua la tête.

— Je ne me voyais déjà pas le faire avant, mais passer après toi… je connais de meilleurs moyen de se suicider. Mais c’était vraiment génial de t’écouter. T’es super doué !

Tout en parlant, elle remarqua qu’une bonne partie de la salle les observait en douce. Il avait vraiment fait sensation. Il fallut effectivement quelques minutes pour qu’une jeune fille ne remonte sur scène pour reprendre le spectacle.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mer 23 Mar - 18:54


Qui s'y frotte s'y pique





Alors que je revenais de sur la scène, je remarquais que Diane semblait impressionnée par ma prestation. Pour tout dire, j’en étais ravis.

Je mis un peu de temps avant d’arriver à la table, et alors que je passais derrière elle, Diane se leva et m’enlaça. D’accord… ça c’est une première… D’abord elle s’excuse de ne pas toujours être très agréable à vivre, et me prend dans ses bras. Mais qu’est-ce qui lui arrive ? Avait-elle juste trouvé que je chantais bien ? Ou avait-elle était touchée par les paroles de la chanson ? Ou les deux… ? Me promettant de découvrir le fin mot de l’histoire, je lui rendais son étreinte et m’assis finalement.

Une fois assis, alors que je buvais tranquillement ma boisson chaude, elle se referma un peu sur elle-même comme elle le fait souvent lorsqu’elle s’ouvre à moi. Je lui demandais alors si elle allait faire son show également.

Pendant que nous discutions, une jeune fille se décida alors à me succéder. Elle prit une chanson de Miley Cyrus qu’elle détruisit, déjà que c’était pas la chanson du siècle…

Diane refusait d’aller chanter. Elle ne voulait pas avant et elle ne voulait encore moins après mon passage, puis me complimenta.

« Merci mais… qui t’as dit que j’adorais les compliments ? »

J’explosais de rire. Je ne sais pas prendre les compliments donc oui… je paliais par l’humour. J’étais vraiment flaté de son compliment, mais je voulais vraiment la faire chanter…

« Ecoute… tu ne peux pas être pire que ça ! On dirait une chèvre en chaleur qui se fait égorger ! Tu n’a qu’à être en rythme avec la musique pour faire mieux… rien de sorcier ! »

Oui de l’ironie… j’adore ! Elle n’avait pas l’air convaincue, mais plutôt intimidée par l’idée de chanter devant des inconnus. Et bien soit… si elle ne veut pas chanter toute seule, on fera un duo dans ce cas-là. Devrais-je lui dire ou la forcer au dernier moment ? Je pense qu’il vaut mieux lui dire, je ne souhaite pas qu’elle me refasse le coup de m’arrêter la respiration.

« D’accord… mais que penses-tu d’y aller ensemble ? Je nous trouve un duo sympa et on met le feu ? »

Après un moment de négociation, l’homme, qui avait succédé à Miley la greluche, descendit de l’estrade et nous laissa la place. J’attrapais alors Diane et la poussa sur scène avec moi. Je cherchais un duo sympathique puis attrapais deux microphones.

Alors que "Good Time" de Owl City et Carly Rae Jepsen commençait, je constatais que Diane n’était vraiment pas à son aise. Avant de commençais je l’encourageais silencieusement.


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Jeu 24 Mar - 10:36






Mais qu’est ce qui lui avait pris de faire ça ? Diane avait l’impression de ne plus se contrôler. Elle faisait n’importe quoi. Il y a cinq minutes, à peine, elle envisageait de massacrer l’assistance. Et là, elle fait un câlin… un câlin Pourquoi pas l’embrasser non plus ?

Skylar semblait aussi gêné qu’elle, cela dit, et tentait de le cacher par des plaisanteries plus ou moins drôles. Et il insistait pour qu’elle aille chanter. Finalement, la chèvre braillante termina de torturer l’assistance et il la prit par la main pour l’amener près de la scène.

La musique s’éleva, désagréablement métallique et son compagnon se mit à chanter. Debout, devant le projecteur, elle avait l’impression d’être un lapin pris dans les phares d’une voiture. Elle se sentait ridicule, empotée…

« Ne t’en fais pas. Ils vont tous être à tes pieds. »

Astarté, sa grande sœur, est en train de finir de la maquiller legèrement. Elle sent que la fillette d'à peine onze an a peur. Elle ne veut pas décevoir le Maître bien sûr, mais c’est sa première soirée hors de la propriété. Elles passent toutes par là.

« Souviens de toi de ce que nous t’avons enseigné, petite sœur. Montre leur que tu n’es pas n’importe qui. Tu es la nouvelle élève du Maître, il t’a choisi spécifiquement. Tu vaux mieux qu’eux tous réunit. Et n’oublies pas qu’ils te désirent. Ils ont beau se sentir très puissants, c’est toi qu’ils veulent. Puises dans cette énergie, dans leurs regards de pervers. Et sers t’en pour les contrôler. Tu peux le faire. Rend-nous fière.


Diane rouvrit les yeux et contempla un instant la foule rigolarde devant elle. Méprisables vermisseaux. Elle inspira profondément, ressentant l’énergie qui pulsait dans la pièce et la canalisa en elle pour s’en nourrir. Joie, tristesse, ébriété, désir… elle laissa les émotions l’envahir et elle commença à bouger à l’unisson. Elle ondula au son de la musique et sourit en portant le micro à ses lèvres. Inutile de chanter juste ou même de prononcer les paroles qui n’étaient de toute façon qu’un gloubi boulga navrant. Elle se contenta d’accompagner la voix de Skylar de vocalises hypnotiques dans sa langue natale. La foule réagissait à sa prestation et il lui suffisait de s’imprégner de leurs émotions pour leur donner ce qu’ils voulaient et influer sur leur humeur.

C’était si bon d’être vénéré.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Jeu 24 Mar - 20:42


Qui s'y frotte s'y pique





Alors que je reprenais mes aises sur l’estrade en chantant la partie masculine de ce simple duo, Diane semblait plus gênée que jamais.

Diane semblait tout à coup absente, comme une espèce de transe silencieuse. Qui pouvait savoir ce qu’il se passait dans sa tête à ce moment-là ?

Le public se rigolait en la voyant ainsi, un peu comme si je n’existais pas. Diane revint alors parmi nous et se concentrait sur la foule qui la dévisageait. Comment pouvaient-ils rire d’elle alors qu’elle n’avait pas encore chanté et qu’ils m’avaient fait saigner des oreilles plus d’une fois ce soir.

Avant que Diane n’ouvre la bouche, une étrange sensation se répandit dans mon cœur, comme si les sentiments et émotions de l’audience enveloppaient petit à petit le corps de Diane.

Elle se mit finalement à chanter. Ça n’avait rien à voir avec les paroles de la chanson qui passait. Il s’agissait plutôt de vocalises méditatives chinoises. Certes elles se couplaient parfaitement bien avec mon chant, mais elles me dérangeaient un peu. Je ne savais pourquoi, mais il y avait quelque chose dans ses harmonies qui me dérangeait.

Tous semblaient petit à petit être hypnotisés par la prestation de Diane. Hypnotisés… oui c’est ça ! Ils semblaient littéralement hypnotisés. Par les vocalises de Diane. Je me rappelais alors de légendes, que j’avais entendues en Chine, de personnes qui pouvez influencer sur les pensées et émotions des gens pour leur faire faire ce qu’ils veulent. Etait-ce ce qu’il se passait ?

La chanson arrivée à sa fin, et j’étais de plus en plus sûr de ce qu’il se passait dans la pièce : Diane influençait sur l’humeur des spectateurs.

On allait se rasseoir sous les applaudissements des marionnettes de Diane, j’essayais de ne pas montrer mon mécontentement jusqu’à ce que la foule ait un autre sujet de divertissement. Alors, je me tournais vers Diane et lui expliquais tranquillement.

« Ecoute, je comprend que c’est intimidant de chanter devant des inconnus. Mais je ne crois pas que la meilleur solution soit de… marionnettiser un maximum de personnes pour les forcer à penser ce que tu veux. Je suis désolé de t’avoir pousser alors que tu n’étais pas prête. Ton pouvoir pourrait être un atout, mais il va falloir apprendre à savoir quand s’en servir. Même si tu gères parfaitement ton chi, te servir de tes pouvoirs reste un facteur d’épuisement. »

Je pris une gorgée de cappuccino avant de continuer.

« En plus, il vaut mieux garder profil bas. N’importe quel surnaturel est susceptible de ressentir la magie, et ça peut être dangereux… »

C’est fou comme je n’aime pas faire la moral… mais Diane était nouvelle dans ce monde, et donc il faut lui expliquer tranquillement. Je finis par essayer de détendre l’atmosphère :

« Bon sinon… tu t’es amusée ce soir ? »


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Ven 25 Mar - 11:43






Une fois la chanson terminée, le « couple » revint à sa place sous les applaudissements et les regards plein d’admiration humide. Diane souriait mais déchanta rapidement lorsque le jeune homme se mit à lui faire la morale.

— Je ne comprends pas. Je ne les ai pas manipulés. Je leur ai juste donné ce qu’ils voulaient. Exactement comme toi avec ta chanson. Je leur ai sans doute fait moins de mal que la plupart des brailleuses que nous avons entendu avant.  

Elle regarda autour d’elle. La blondinette continuait à les observer en douce. Pauvre idiote. Diane aurait pu lui faire faire n’importe quoi à ce moment.

— Et puis de toute façon, on n’est pas là pour se fondre dans la masse, pas vrai ? Tu te moque d’eux depuis le début de la soirée et tu leur as prouvé ta supériorité de façon éclatante tout à l’heure. Alors où est la différence ?

Agacée par tant d’hypocrisie, elle se leva pour aller aux toilettes quelques minutes. Si elle avait espérée être seule, elle en fut pour ses frais. Alors qu’elle se passait de l’eau sur le visage en regrettant d’avoir été aussi sèche avec Skylar, un groupe de fille d’une vingtaine d’année rentrèrent en gloussant. En la reconnaissant, elles l’entourèrent pour lui poser questions sur questions, sans écouter les vagues réponses qu’elle tentait de fournir. Il lui fallu plusieurs minutes pour se dégager du groupe et sortir, le cœur battant et les mains tremblantes. Elle s’appuya sur la cloison de bois un instant pour reprendre son souffle mais fut une fois de plus dérangé par une voix.

— Et mignonne, c’était génial ton show. Je te paye un verre ?
Elle n’avait pas ouvert les yeux mais savait que le malotru devait faire quinze bon centimètres de plus qu’elle et n’avait pas bu que du thé.
— Je suis avec quelqu’un.
— Le maigrichon ? Je peux faire bien mieux que lui.
— J’ai pas ouvert les yeux, mais je sais déjà qu'il en vaut dix des comme toi. Casse-toi.
— Eh !

Vexé, le dragueur tenta de l’attraper par l’épaule. Mal lui en pris. Elle lui attrapa la main, la tordit en brisant deux doigts au passage et envoya valdinguer l’olibrius contre une table.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Sam 26 Mar - 17:07


Qui s'y frotte s'y pique





Un peu étonnée par ma réaction, Diane essaya de se justifier. Et je dois dire que ses arguments n’étaient pas tout  àfaire fait faux. Elle leur avait donné ce qu’ils voulaient, certes, mais c’était la façon qu’elle a utilisé qui me dérangeais. Elle a sans aucun doute fait moins de mal que les ‘brailleurs’ de ce soir, comme elle dit, ça c’est certain.

Elle regarda autour d’elle rapidement avant de continuer. Elle me rappela sèchement qu’on se moquait d’eux depuis le début de la soirée et que j’avais montré ma ‘supériorité’ en chantant plus tôt. Ce n’était évidemment pas du tout mon but, et le fait de rigoler des autres amateurs avait apparemment induit Diane en erreur. Je ne voulais pas les rabaisser, je ne souhaitais que détendre Diane. Pas sûr que la mission soit finalement accomplie.

Avant que je ne puisse répondre, elle était déjà parti en direction des toilettes. Etait-ce une bonne idée de la laisser seule en ce moment ? De toutes façons je n’ai pas le choix, je n’allais pas la suivre jusque dans les toilettes…

Je reportais mon attention sur ma boisson chaude et ma part de gâteau en préparant des excuses pour m’être emporté.

Cela faisait un certain moment qu’elle était parti et je ne la voyais pas revenir. Bien sûr les toilettes devaient être bondées, mais je commençais à m’inquiéter que, de colère, elle fasse des bêtises. Je me levais en la voyant sortir des toilettes. Elle fut accostée par un homme. Il était grand et ne tenait pratiquement plus debout à cause de tout ce qu’il avait dû ingurgiter.

Au début il semblait innoffensif, je ne m’inquiétais donc pas trop, connaissant Diane il se ferait envoyer bouler et repartirait se morfondre dans sa vignasse. Mais alors que Diane le remettait en place, il commença à s’énerver et attrapa Diane par l’épaule. Je savais ce qu’il allait se passer avant que ça ne se passe. Je voulais me lever avant que Diane ne l’envoie voler contre une table, mais le temps que je me lève avait suffit pour que l’homme sur retrouve cloué au sol, des débris de table sous lui et quelques doigts brisés.

J’arrivais auprès de Diane au même moment qu'un serveur du bar. Un ami de l’ivrogne au sol essaya de porter le blâme sur Diane mais plusieurs témoins s’accordaient à dire que l’homme avait commencé à être violant avec Diane.

Alors que le serveur virait le poivrot du bar, et que les employés nettoyaient rapidement les débris de la table cassée, j’essayais tant bien que mal de calmer Diane. La salle se calma petit à petit, Diane y comprit, et on alla finir nos consommations.

« Ca va ? Je suis désolé de t’avoir reproché tes agissements de tout à l’heure… Tu as l’air morose depuis un certains temps… tu as quelque chose à me dire ? »

Attendant sa réponse, je la voyais plutôt gênée d’avoir attiré l’attention.

« Tu veux qu’on parte ? »


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Dim 27 Mar - 21:03






Toute l'attention de la salle était à nouveau fixée sur elle. L'abrutis tenait sa main droite en grimaçant. Le majeur et l’auriculaire étaient dans des positions impossibles et nécessiterait un médecin pour être remis en place.

Elle se demandait un peu quoi faire lorsque le serveur vint vers elle en prenant clairement son parti, malgré les protestations d'un compagnon du blessé.

— C'est lui qui m'a agressé alors que je sortais des toilettes, gémit-elle. J'ai eu si peur !

Avec ces grands yeux mouillés, elle était soudain l'image même de l’innocence. Finalement Skylar arriva et elle termina sa prestation en s’agrippant à lui comme une petite amie éplorée. Le jeune homme la raccompagna à leur table. Elle s'attendait à ce qu'il lui fasse la morale, mais il la surprit, une fois de plus en s'excusant. S'en était presque agaçant cette façon de faire : elle n'avait toujours aucune idée de comment y réagir. Il s'était également rendu compte que son comportement était étrange en ce moment… plus étrange que d'habitude probablement.

— C'est moi qui suis désolée. J'ai de plus en plus de mal à être sereine en ce moment.Et puis il y a… Je te montrerait demain, si tu veux, je ne peux pas l'expliquer ici.

Il lui proposa de partir et elle hocha la tête, navrée que la soirée se termine ainsi.

— Il vaut mieux. Je crois que mon copain de tout à l'heure à rameuté ses copains. Ils sont sans doute plus bêtes que méchants, mais en groupe, ils pourraient tenter quelque chose de vraiment idiot.

Ils se levèrent rapidement et se dirigèrent vers la sortie Du coin de l’œil, Diane remarque qu'un petit groupe patibulaire avait opté pour une autre porte. Tout ça allait très mal finir.

— Je veux bien la jouer à ta manière, murmura-t-elle une fois dehors, mais j'espère que tu as une bonne idée.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Lun 28 Mar - 20:02


Qui s'y frotte s'y pique





Diane fit l’innocente et la pauvre petite bête apeurée. S’accrochant à mon bras à mon arrivée, comme si j’étais la personne la mieux enclin à la protéger. Cela m’arracha un léger sourire que j’essayais de réprimer devant le serveur qui écoutait les témoignages. Elle arriva même à lâcher quelques larmes.

A part le blessé et ses amis bourrés, tous assuraient l’action de légitime défense de Diane, attestant du comportement violent de l’ivrogne.

Je raccompagnais donc l’actrice à notre table, m’excusais de mon comportement ultérieur et remarquais son comportement étrange des derniers jours. Diane avoua que quelque chose la dérangeait, l’empêchant d’être sereine. Il y avait autre chose elle devait me montrer le lendemain, qui avait, apparemment, était l’élément déclencheur. Elle ne pouvait l’expliquer à l’oral.

Je lui proposais qu’on parte du bar, pensant que l’ambiance ne pourrait pas se détendre de nouveau. Elle accepta l’idée, un peu triste de la fin de soirée.

On se levait alors. J’allais payer lorsque le serveur m’annonça que nos consommations étaient gratuites pour avoir fait une incroyable prestation sur scène un peu plus tôt.

On allait ensuite vers la sortie, et Diane remarqua que l’idiot de tout à l’heure avait sûrement appelé des amis à la rescousse pour se venger. Elle m’annonça qu’elle était prête à suivre mes méthodes pour se tirer de ce mauvais pas.

Indécis de la méthode à suivre, je sortais une craie et écrivais des runes de protection et d’apaisement dans la paume de mes mains.

Tout d’abord Uruz, qui apaise les esprits d’un lieu, Thursaz qui protège, que je dessinais dans ma main gauche. Ayant peur que ça ne suffise pas, je dessinais dans ma main droite la rune Dagaz, qui combat les esprits maléfiques, éloigne les événements néfastes et, si nécessaire, pourra éventuellement modeler le temps pour nous permettre de nous jeter dans la voiture avant que l’un d’eux ne nous importune.
J’expliquais alors à Diane en sortant du bar.

« Je vais essayer ça. Si ça tourne mal… on ne pourra se fier qu’à tes dons… »

On passa la porte, j’activais mes premières runes de protection et d’apaisement silencieusement, et longea les voitures du parking en direction de mon véhicule. Le blessé nous attendait, en effet, accompagné de quatre copains à lui. Je murmurais alors à Diane, plus pour me rassurer à moi que pour autre chose.

« Je sens leur animosité d’ici… j’ai un plan basé sur l’apaisement, un autre qui pourra nous aider s’ils commencent à attaquer. Si aucun ne marche, j’ai bien peur qu’il faille en venir aux mains… »

Le groupe nous reconnu, et surtout Diane, et commença à se diriger vers nous en envoyant des quolibets et des menaces à notre intention.

Je renforçais silencieusement les runes de protection et d’apaisement, tout en me rapprochant de Diane pour l’envelopper dans la bulle de protection et pour me rassurer également. Cela semblait les rendre confus, mais ça ne les arrêtait pas plus que ça.

« La fatigue, plus le peu de maîtrise de ma magie m’empêche de les apaiser assez. »

J’utilisais alors la runes de ma main droite, espérant les ralentir assez. Il invoqua donc la rune avec toute la concentration possible. L’effet les rendit étourdis, comme s’ils avaient bu beaucoup… beaucoup trop, le fait qu’ils soient déjà bien imbibés d’alcools n’était pas en leurs faveurs.

Le mal de crâne qui les toucha, témoignant du combat mental entre leurs esprits négatifs et la rune défensive, les fit se recroqueviller sur eux et les stoppa un moment. J’attrapais alors le bras de Diane.

« Profitons-en pour rejoindre la voiture ! »


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mar 29 Mar - 16:20






Avant de sortir, Diane constata que Skylar avait bel et bien gagné le prix des consommations du soir. Elle qui avait peur de devoir payer pour la table cassée. Une fois dehors, elle donna l’alerte et son compagnon élabora rapidement un plan, basé sur sa magie.

Décidément, Diane ne comprenait rien à la façon de faire de Skylar. Il dessinait des gribouillages bizarres dans ses mains, et c’était censé les protéger. Et le pire, c’était que ça fonctionnait. Un peu…

Il la prit par le bras et se dirigea vers le parking tout en formant un bouclier de protection autour d‘eux. Diane se sentit soudain mal, quelque chose n’allait pas..  Elle n’avait qu’une seule envie, s’éloigner de lui. La magie du jeune homme l’affectait étrangement et désagréablement. Concentré sur ce qu’il faisait, il ne pouvait évidemment pas se rendre compte de la sueur qui ornait son front ou de ses jambes flageolantes.

Son premier sortilège n’ayant pas eu l’effet escompté, il en produisit un second, légèrement plus violent qui étourdit le groupe d’homme.

— Pas mal, reconnu-t-elle en essayant de se remettre.

Il dut finalement sentir son malaise car il la prit par le bras pour la conduire vers leur voiture. Ils y étaient presque arrivés lorsqu’un nouveau type, format catcheur sur vitaminé, leur barra le passage.

— He ! Vous deux. Attendez une seconde.

Diane ne lui laissa pas la moindre chance. Elle s’arracha du bras du jeune homme et sauta sur le colosse. Elle sembla littéralement voler au ralenti un instant, avant de s’abattre sur sa victime. L’épaule de l’homme craqua lorsqu’elle fut brisée par l’impact. L’homme s’abattit contre une voiture en hurlant. La jeune femme avait déjà sauté en arrière pour se dégager d’une contre attaque éventuelle. Un sourire carnassier se dessina sur son visage alors qu’elle se rapprochait à nouveau, la main pulsante de chi noir.  




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mar 29 Mar - 18:23


Qui s'y frotte s'y pique





La rune avait fait son travail en rendant confus nos assaillants. Diane reconnut l’efficacité de mes runes, même si elle avait l’air mal à l’aise.

On continuait à longer les voitures rapidement. Malheureusement, la rune avait agit seulement sur la cible, et je n’avais pas prévu qu’une autre personne se joigne aux hostilités.

En effet, la voiture n’était qu’à quelques mètres de nous lorsqu’un homme, de pratiquement deux mètres de haut et deux fois plus large que moi, se mit en travers de notre chemin avec un air menaçant et nous exigeant de nous arrêter.

Il n’y avait rien de bienveillant dans son attitude, et encore moins ses pensées. La rune contre les esprits maléfiques me rendait plus sensible et réceptif aux pensées des gens, et ce que pensait cet homme n’avait rien d’amical envers nous. Ça ne faisait aucun doutes qu’il était venu en renfort pour venger l’ivrogne aux doigts cassés.

Avant même que je puisse finir mon analyse de la personne, Diane s’était élancé vers lui. Elle semblait virevolter, voir même voler, avant de rentrer en collision avec l’agresseur. Diane venait de frapper violemment son épaule, qu’on entendit craquer. Elle était définitivement briser.

L’homme s’écroula sur la capot d’une voiture en hurlant de douleur. On pouvait même apercevoir un bout d’os qui avait déchiré la peau à l’endroit de l’impact.

Diane avait de nouveau sauté, cette fois-ci pour se retrouver de nouveau à côté de moi. Son visage fut déformé par un sourire presque diabolique. Elle se rapprocha de l’homme, poing dégainé. De la magie noire enveloppa Diane, la rendant plus menaçante et dangereuse que je ne l’avais jamais vu auparavant. Quelque chose dans ses yeux même la rendait plus maléfique encore. Son seul regard aurait suffit à effrayer l’armée nord-coréen en entier.

Il était de mon devoir de l’empêcher d’aller trop loin dans son attaque. Mais pas trop rassuré, je décidais de rester un peu en retrait tout en la calmant avec les runes de ma main gauche, l’autre restant focalisée sur nos agresseurs confus. Je commençais alors à parlant tranquillement

« Diane, il est maîtrisé. Ça suffit comme ça, on laissera ses amis appeler l’emmener aux urgences et puis voilà, on ne doit pas aller trop loin. Nous devrions juste rentrer à la maison et se mettre devant un film sympathique… »

Diane m’écoutait dans sa rage destructrice, mais je ne pouvais dire si j’arrivais à la convaincre ou pas. Je m’approchais alors lentement d’elle et la tirais par la manche.

« Aller, on y va maintenant. »

J’avais fini avec une phrase assez autoritaire, tout en restant calme mais déterminé. Je jettais un coup d’œil à l’homme à l’épaule cassée, m’assurant qu’il allait bien malgré sa fracture ouverte. La douleur avait accéléré son rythme cardiaque et sa respiration. Mis à part ça, il devrait s’estimer heureux si Diane s’arrêtait là.

Le groupe, toujours un peu confus, commençait à revenir à eux et à se relever lentement.

« Maintenant Diane ! »

Alors, je la tirais tant bien que mal vers la voiture. Une fois dans la voiture, je démarre rapidement et sors vite du parking du bar.


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞


"Si vous ne croyez pas en la magie,
vous ne la trouverez jamais."

Skylar Frost

Sans famille

avatar


Messages : 230

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 19 ans
Profession : Etudiant
Odeur : Skylar utilise souvent des craies dans ces incantations et cette odeur est remarquable chez lui. Il va essayer de cacher cette odeur avec un léger parfum à la vanille et au caramel (qui prend généralement le dessus)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique Mer 30 Mar - 11:42






La colère avait submergée la chinoise. Elle voulait pulvériser ce type. Pas seulement le tuer. Non. Elle allait lui briser tous les os de son corps avant. En faire un exemple pour tous les imbéciles de son espèce. Personne ne lui chercherait de noises ensuite. Le Maître disait souvent qu’une démonstration valait mieux qu’une exécution.

Skylar s’interposa alors, lui envoyant des mots qu’elle n’entendit pas. Dans sa rage incontrôlée, elle le repoussa contre une voiture. Avec son corps dopé au chi, l’impact fut assez violent pour faire éclater une fenêtre.

La grimace de douleur du jeune homme, plus que ces paroles, la fit s’arrêter et reprendre un minimum le contrôle de son esprit. Que venait-elle de faire ?
Elle inspira longuement alors qu’il se redressait courageusement pour continuer à la raisonner.

— Arrêtes de me donner des ordres ! répondit-elle.

Mais les mots manquaient de convictions. Lorsqu’il la prit par le bras pour l’attirer vers la voiture, elle ne résista pas. Leurs poursuivants se relevaient et elle envisagea de leur donner une leçon à sa façon. Pourquoi devait-elle fuir cette bande de dégénérés ?

Comme un zombi, elle monta dans la voiture et Skylar démarra en trombe. Lui qui voulait passer une bonne soirée et lui changer les idées. En moins d’une heure, elle avait blessée trois personnes, dont le jeune homme. Quelle sorte de monstre était-elle devenue ?

Le trajet retour fut silencieux. Elle sentait les reproches silencieux de son compagnon peser entre eux. Mais il ne pouvait pas comprendre. Il avait toujours eut une vie facile. Il allait encore lui faire la morale en rentrant et elle devrait l’écouter bien sagement alors qu’elle avait seulement envie de lui arracher sa langue trop bien pendue et la lui faire avaler ensuite. Ça serait si…

Diane hurla.

Cri de rage et de détresse. Elle n’en pouvait plus de ces changements constants d’humeurs et de ses visions de violences auxquelles elle avait de plus en plus de mal à résister.

Alors que la voiture s’arrêtait devant la maison elle jaillit comme un boulet de canon et s’effondra dans l’herbe en sanglotant. Autour d’elle la végétation prenait lentement une couleur marron et mourait en quelques secondes.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 268

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas

Qui s'y frotte s'y pique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Foot en Herbe] Christian Gourcuff, qui s'y frotte s'y pique !
» Elizabeth K. Smith ~ Qui s'y frotte s'y pique (et c'est le cas de le dire) [Fiche Modifié Ok]
» Qui s'y frotte s'y pique
» Qui s'y frotte, s'y pique [PV Lily-Rose]
» Qui s'y frotte s'y pique ₪ défier Licinia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Missing Face :: 
Péninsule de Keweenaw
 :: Houghton :: Hurontown :: The Famous Tavern
-