Forum RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La curiosité est un vilain défaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut Jeu 28 Jan - 19:31


La curiosité est un vilain défaut



Cela fait plusieurs semaines, non quelques mois même, que l'enquête qui nous a emmené Riley et moi à nous révéler est terminée. Et nos relations on bien changées. Plutôt que de nous rapprocher, cela a mis une sorte de barrière entre nous, comme un malaise. Une distance que je ne comprend pas et qui a tendance à m'énerver. De plus, je suis très étonné qu'elle ne soit toujours pas venu me poser plus de questions. Cela m'inquiète et me rend perplexe.

Assis dans mon fauteuil prêt du feu en cette chaude fin de journée de printemps, je n'arrête pas de me poser des questions. Elle n'a pas assouvi son désir de connaissance et par la même m'empêche d'étanché ma curiosité... Que dois-je faire? Après des heures, des jours de réflexions je me décide enfin : je vais aller faire un petit tour chez elle enfin de voir si je peut mieux la comprendre en observant son habitat naturel.

Décidé, je ferme la librairie et part d'un bon pas en direction du poste de police. Une récente affaire de meurtre dans les quartiers mal famés de Ripley provoque depuis quelques jours une grande effervescence chez les policiers. J'en profite pour rentrer discrètement et me mettre dans un coin. Revêtu d'un sort de dissimulation, j'observe quelques peu les allés et venues, et apprend ce que je voulais savoir : Riley est encore au travail.

Profitant du temps clément, je marche d'un bon pas vers la maison de Riley. J'avais déjà cherché son adresse par précaution.

J'arrive enfin devant la haute demeure de Riley. De l'extérieur : une maison simple. Mais même mon nez qui n'est pas des plus puissant peut sentir son odeur imprégner dans les murs et le jardin qui entoure la maison. Alors que je fait le tour de celle-ci pour voir si je peut trouver une entrée qui ne me demande pas trop de magie, j'entend une voiture ralentir et se garer devant la maison. Serait-ce Riley déjà? Dans le doute je me cache à l'arrière et me dissimule avec un sort, puis j'attend...


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"


Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Sam 30 Jan - 19:06


La curiosité est un vilain défaut





C'est encore la tête pleine de questions que je quitte la voie principale pour rentrer chez moi. C'était l'effervescence au post en ce moment. Une vague de violence déferle sur la région et, pour ne rien arranger, ces arrogant de l'Ageps nous colle aux basques et réquisitionnent les affaires qu'ils veulent sans aucune raison. mais ils ont le droit. Ce sont des fédéraux. Pfff ! Quelle bande d'idiots ! Ils ne seraient pas capable de reconnaître un surnaturel, même s'il était sous leur nez. La preuve, je venais de passer trois jour à faire la navette dans leur service et il n'y en avait pas un qui avait moufté.

Bref. Ce n'est pas ce qui m'a poussé à sortir plus tôt. J'ai repéré une odeur bizarre, une odeur familière, lorsque J'ai quitté le bureau du capitaine cet après midi. Après une énième engueulade pour ne pas avoir suffisamment coopérer avec nos cousins squateurs, J'étais d'une humeur massacrante et j'aurais pu jurer que Bobinson était venu dans le coin. J'avais questionné tout le monde au sujet du libraire mais personne ne l'avait vu. Etrange. J'aurais pourtant juré que c'était son odeur.

Visiblement, je plus fatiguée que ce que je ne pensais si je commence à avoir des hallucinations olfactives. Je préviens donc mes collègues et rentre chez moi. Sur le chemin, je cogite. Pourquoi serait-il venu de toute façon ? Cela fait plusieurs mois que je ne suis pas retourné à la librairie. Ca me manque d'ailleurs. Mais je ne suis pas prête. Pas prête à lui pardonner d'avoir court circuité mon enquête en éliminant le meurtrier sans rien me dire. Pas prête à affronter un faë avec si peu d'informations à leur sujet. Je peux bien signer un pacte avec le diable sans le savoir. Et puis, il y a toujours cette faveur qu'il pense que je lui dois. Qui sais, peut-être m'oubliera-t-il s'il ne me voit plus.

Mais cette espoir s'envole à l'instant même où je sors de ma voiture, devant chez moi. Son odeur est là. Partout. Il a fait le tour de ma maison. Il a marché dans mon jardin. Pour qui se prend-il ? Venir chez moi ! Je fronce les sourcils et hume un peu plus l'air. Il est encore ici. L'odeur est bien trop forte.

"Inutile de vous cacher. Je sais que vous êtes là."

Tout en parlant, je remonte sa piste olfactive. Ma peau se met à picoter de plus en plus fort à mesure que je m'approche. Soudain, la sensation se fait violente et je braque mon regard dans la direction de l'odeur. Il n'y a d'abord rien puis, une fraction de seconde après, il est là. Je le fixe avec un regard noir.

"Qu'est-ce que vous faites ici ?"
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 3 Fév - 17:51


La curiosité est un vilain défaut



Et zut!! C'est bien Miss Andrews qui rentre chez elle! C'est bien ma veine, je croyais qu'elle travaillait. Je laisse alors tomber mon sort de dissimulation.

"Ah Ah Ah!! Miss Andrews qu'elle surprise! Je ne me cache pas de vous mais j'avais oublié que se cacher magiquement face à un métamorphe était tout à fait inutile. Quel magnifique odorat! Oh Oh Oh!"

Il me semble qu'elle soit fâchée, je suppose que je peut comprendre. Les renards sont plutôt soucieux de leur tanière et de qui s'y trouve sans invitations. Et pourtant je ne peut m'empêcher de sourire.

"Vous avez l'air quelque peu en colère. Quand à ce que je fais là,eh bien j'avais envie de me promener en cette douce et agréable journée. Et n'ayant que très peu de nouvelles de vous ces derniers temps je me suis dit que cela ne pourrait pas faire de mal de venir ici. Mais je suppose que j'aurais dû m'annoncer avant. Désolé, mais je ne suis pas porté sur le téléphone. Et la spontanéité fait partie de mes vertus."

Pour une raison que j'ignore, je trouve la situation tellement cocasse et amusante que je n'arrive pas à me départir de mon hilarité faciale. Je devrais néanmoins, reprendre mon calme sinon elle risque de mal le prendre. Elle a l'air un peu soupe au lait ce soir.

Soudain en la regardant de plus prêt, je me rend compte qu'elle a de grosses cernes sous les yeux et que l'énervement a creusé quelques sillons sur son visage. Signe d'une colère antérieure à notre rencontre de ce soir. Retrouvant mon calme immédiatement, je la regarde non sans une pointe d'inquiétude dans le regard.

"Que vous arrive-t-il Riley? Vous m'avais l'air soucieuse, en colère et excessivement fatigué."

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 11 Mar - 18:01, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Sam 6 Fév - 13:29


La curiosité est un vilain défaut





Il oublie aussi que mentir à quelqu'un comme moi est une bêtise. Et il ment en disant ne pas se cacher de moi. Je l'entends à son rythme cardiaque. Je le sens à ce relent caractéristique. Je pourrai même le voir dans ses yeux s'il n'était pas aussi habile. Et puis, même sans mes facultés de métamorphes, je l'aurais su quand même. Je suis flic et il en faut beaucoup pour me faire croire à une chose pareil. Il était venu au poste sans que personne ne le voit et il était maintenant là, derrière chez moi. De quoi aurait-il pu se cacher ici ?

"Ne me mentez pas !"

Cela sonnait comme une menace bien que je sache que, face à ce type là, mes menaces étaient aussi dangereuse qu'une épée ne mousse.

Une balade. Et puis quoi encore. Mais cette fois-ci nulle trace de mensonge. Il voulait vraiment se balader et trouve la journée agréable mais je suis prête à parier qu'il n'y a pas que ça. Il ne dit que ce qu'il veut bien dire. Un manipulateur averti. Mais je suis aussi habituée à jouer ce rôle. Je le laisse parler. Plus il en fait et plus j'arrive à le cerner.

Son hilarité a tendance à m'énerver. je n'aime pas qu'on s'amuse à mes dépends et, de toute évidence, cela lui plaît d'en rajouter. Mais soudain, son expression change, tout comme la mienne. D'agacée, je passe à surprise, m'attendant à un coup de bâton. Mais il ne fait que m'interroger sur mon état de santé. C'est qu'il a l'air vraiment inquiet et la sincérité émane de ses paroles. Aussitôt, je tente de l'imiter et de me calmer. Mais il faut croire qu'il est plus fort à ce jeu là que moi.

"Ce qui m'arrive ? Vous plaisantez ? Je jongle avec un millions de chose à la fois et certaines que je ne comprends même pas ! Les crimes se multiplient, l'ombre de l'Ageps ne nous lâche pas et la seule personne pouvant m'éclairer ne me donne que des miettes de réponses, court-circuite mes enquêtes, s'infiltre sur mon lieu de travail, furette autour de chez moi et tient une épée de Damoclès au dessus de ma tête. Vraiment pas de quoi s'inquiéter, vous avez raison !"

La vérité c'est qu'il a raison. Je ne dors pas assez et bien trop de choses m'inquiètent pour que je puisse me reposer sereinement. Les choses sont en train de changer très vite. Peut-être trop vite. Il me faut une pause mais comment pourrais-je en prendre une dans les circonstances actuelles ?  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 10 Fév - 18:50


La curiosité est un vilain défaut



Je vois bien qu'elle fait des efforts pour ce calmer, mais ça ne marche pas du tout et plus elle parle, plus elle s'énerve. Comment les choses ont pu s'envenimer à ce point? Je me calme et me détend dans l'espoir de l'influencer un peu. Puis je sort de ma poche ma pipe et un peu de tabac mélangé à des herbes apaisantes. Je l'allume, la regarde quelques instants, laissant le silence s'installer entre nous.

"Eh bien, eh bien ma petite cela va plus mal que je ne le pensais. J'aurais dû écouter mon instinct et venir bien plutôt! Je ne t'ai pas vraiment menti  en disant que je ne me cachais pas de toi. Je n'étais pas sûr que ce soit toi qui arrivait, je n'ai pas un odorat aussi puissant que le tiens. Quand à ton travail, c'est de tes collègues que je me cachais. Mais je l'avoue ce n'était pas très malin de ma part de passer par là."

Voilà! Beaucoup d'honnêteté de ma part je trouve. En espérant que cela apaise quelque peu les choses. Je reprend après deux bouffées de fumés envoyé dans ça direction.

"L'Ageps te cause donc du soucis...c'était à prévoir. Méfie-toi bien d'eux, si jamais ils ont le moindre soupçon, même infime, à ton sujet tu pourrais avoir de graves ennuis dont je ne pourrais pas te sortir moi-même. Je ne comprend pourquoi Ils ont laissé cette agence se créer, Ils auraient pu..."

Et voilà que je m'égare et que je parle des Seigneurs Gris!! Fichu tabac! Il est mal dosé et trop fort, me faisant parler à torts et à travers!!

"Désolé, je disait donc que tu devrais prendre un peu de repos. Et que, si tu en as envie nous pourrions parler un peu ce soir. Du moins si tu es prête et que tu veuilles bien me laissé entrer chez toi. Je ne peut pas te promettre toutes les réponses que tu cherches, mais je pourrais commencer ton éducation surnaturelle, je suppose..."

La balle est dans son camps. Mon ventre grommelle, j'espère qu'elle prendra une décision rapidement.

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 11 Mar - 18:02, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 10 Fév - 19:38


La curiosité est un vilain défaut





Le vieil homme sortit sa pipe et s'expliqua quant à ses mensonges. Cela avait été un malheureux choix de mots mais ce qu'il affirma semblait véridique. Je me calmai quelque peu mais restai sur mes gardes. Son inquiétude aussi semblait sincère et la fumée qu'il m'envoya dans les narines ne tarda pas à faire son effet aussi. j'avais toujours aimé l'odeur de la pipe. Contrairement à celle de la cigarette, la fumée de pipe était parfumée et apaisante. Rien à voir avec l'odeur infecte de la nicotine dont beaucoup de gens ne pouvais se passer. Ma voix était déjà moins agressive lorsque je repris la parole.

"Je sais ça. Et je fais attention. Mais je ne vais tout de même pas m'arrêter de bosser."

Il était hors de question de laisser qui que ce soit dicter sa vie. Elle avait bien trop sacrifier pour la mener à sa guise. Je tiquais à l'emploi du pronom "ils", surtout lorsque Stuart sembla s'en apercevoir et laissa sa phrase en suspend. Un élément que je notai dans un coin de ma tête. je le questionnerai à ce sujet lorsque le moment sera venu.

Il se rattrapa en proposant une discussion au sujet des surnaturels. Il voulait faire mon instruction, ce qui sous-entendait que j'allais gagner beaucoup d'informations. Mais une chose me retenait encore.

"Qu'est-ce que je risque à vous laisser entrer ? Vous devrais-je un autre service ou est-ce que cela vous donnera une ascendance quelconque sur moi ?"

Je tenais à ce que ce point soit clair. Je m'étais faite avoir une fois déjà. Pas deux ! Qui pouvais savoir ce que j'acceptais en lui ouvrant ma porte ?  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Ven 19 Fév - 12:26


La curiosité est un vilain défaut



Riley s'offusque, comme d'habitude, lorsque j'essaye de la prévenir d'un danger. Je pense qu'elle n'a pas l'habitude qu'on prenne soin d'elle et qu'elle ne sait pas comment réagir dans ces cas là.

"Du calme ma petite, du calme! Je ne dis pas que tu devrais t'arrêter de travailler, même si tu aurais bien besoin de quelques jours de repos, seulement j'aimerais que tu essaye de ne pas trop...foncer dans le tas comme tu le fait souvent avec tes collègues ou patron."

Mais déjà elle se calme, l'effet de mon tabac se fait sentir. Elle se pose néanmoins des questions sur l'implication d'une invitation chez elle. Je comprend qu'elle soit un peu méfiante, mais quand même!!! Je suis son ami après tout!

"Qu'est-ce que vous risquez? Une ascendance? Voyons ne me prend pour une de ces maudites sangsues de vampires! Je suis un faë pas un déchet de mort-vivant!"

Au moment où ces mots franchissent mes lèvres, je vois les yeux de Riley s'agrandir comme des soucoupes. Suis-je bête! Elle vient tout juste de comprendre qu'il existe des créatures surneturelles et moi je lui lance tout naturellement qu'il ne faut pas me confondre avec un vampire!! Décidément je me lâche ce soir. Je vais devoir faire plus attention si on doit continuer à parler...

"Grrmmmbbl!! Et puis zut ce qui est dit est dit! Après tout ça ne peut pas vous faire de mal de savoir que la nuit est dangereuse! Mais pour répondre à votre question Miss Riley, je peu entrer chez vous sans que ça ne vous porte préjudice de quelques manières que ce soit! Il a bien une coutume cependant qui dit que pour préserver l'amitié, si un faë vous dit qu'il apprécie un objet chez vous, vous vous devez de lui offrir lorsqu'il part. Mais je ne suis pas là pour vous dévaliser, seulement pour parler avec vous."

Voilà, je ne vois pas comment je pourrais la convaincre de ma bonne foi autrement!

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 11 Mar - 18:02, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Dim 21 Fév - 16:03


La curiosité est un vilain défaut





Encore une fois, le vieux libraire tenta de m'apaiser. A l'entendre, il ne voulait que mon propre bien et j'avais de plus en plus de facilité à le croire. Est-ce que l'odeur de sa pipe y était pour quelque chose ? Je ne voulais pas me poser ce genre de question. Stuart ne m'avait jamais fait de mal après tout.

Lorsqu'il proposa de m'expliquer plus en détails à l'intérieur, je restai pourtant méfiante. Mais il m'assura que je ne risquai rien. J'écarquillai les yeux lorsqu'il parla de vampires. Bien sûr, je me doutais un peu de leur existence, comme je me doutais qu'il y avait sans doute d'autres races surnaturelle mais, entre des soupçons et une confirmation il y avait un pas. Je grimaçai en imaginant tout de suite les innombrables répercussions de tout ceci. Est-ce qu'ils craignaient réellement le soleil, l'ail et l'eau bénite ? Est-ce que ce que disent les contes est vrai ?

Remarquant son erreur, Bobinson finit par affirmer que je ne risque absolument rien à le laisser entrer chez moi. Je ne décèle aucun mensonge chez lui. Je le crois.

"Très bien, alors entrez donc."

Je contournai la maison pour me retrouver devant l'entrée et déverrouillai la porte. J'entrai en maintenant la porte ouverte et le conduisit jusqu'au salon.

"Vous voulez boire quelque chose ?"

Je n'étais pas à l'aise. Aucun être surnaturel n'était jamais entré chez moi. Mis à part Skylar mais ce n'était pas la même chose. Je parti vers la cuisine pour lui ramener ce qu'il avait demandé en me servant un café au passage.

"Et éviter d'admirer mon intérieur ! Je tiens à mes affaires !"

Le ton était plus menaçant que je ne l'aurai voulu. A la base cela devait être une plaisanterie. Le malaise n'était décidément pas mon truc ! Lorsque je revins, je lui donnais son breuvage et m'assis dans mon fauteuil favori.

"Alors ? Que savez-vous de ma race ?"

Il fallait bien commencer quelque part et j'avais attendu presque trente ans pour obtenir ce type d'informations. Il sera temps, plus tard, d'aborder le sujet vampire.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Ven 26 Fév - 19:03


La curiosité est un vilain défaut



Riley est mal à l'aise, même moi j'arrive à le sentir. Quand à moi, je ressentais un mélange de curiosité et d'excitation. J'allais enfin voir l'antre de la renarde... Je regardais partout avec beaucoup de curiosité pour m'imprégner du lieu.

"Je voudrais bien un thé si vous avez mademoiselle Andrews"

Alors qu'elle pars vers la cuisine, elle me dit qu'elle tient beaucoup à ses affaires. Ce qui me fait bien évidemment rire.

"Oh Oh Oh! Ne vous inquiétez pas, je vous l'ai déjà dit, je ne suis pas là pour vous faire du mal ni pour vous dépouillez de vos biens. Je tiendrais ma langue c'est promis!"

Riley me rapporte un thé, tandis qu'elle, s'est servi un café comme à son habitude. Une fois tout les deux assis, elle rentre de suite dans le vif du sujet en me demandant qu'est-ce que je sait des métamorphes avec une certaine impatience et un besoin impérieux de savoirs dans la voie.

"Eh bien vous ne perdez pas de temps! Mais je suppose que c'est bien normal quand, comme vous, on ne connait ni ses origines, ni son espèces. Quand aux recherches que vous avez pu mener n'ont pas dû vous mener bien loin. Il est dommage que vous n'aillez pas osé, mais ma librairie recèle quelques trésors qui auraient peut être pu vous en dire un peu plus sur vous."

Je m'arrête un moment afin de siroter doucement mon thé tout en l'étudiant. Que puis-je lui dire? Et surtout que dois-je lui dire? Pas facile de faire le tri...

"Votre race Riley, les métamorphes, sont une espèce à part. En voie de disparition si j'ose dire. Surtout à cause des autres créatures dont je vous ai parlé dehors, qui vous trouve fort dangereuse. Vous n'êtes pas infecté comme les lycanthropes mais vous naissez ainsi. Mais dites moi, avant que je n'aille plus avant, ce que vous vous savez. Cela nous évitera l'explication de choses déjà connu et nous fera gagner du temps."

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 11 Mar - 18:04, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 2 Mar - 15:17


La curiosité est un vilain défaut





Le vieil homme semble amusé par mon angoisse mais je fais fi de ses rires et lui ramène le thé qu'il a demandé avant de l'interroger sur ma race. Sa première réponse me surprend. Il a des livres qui parlent des miens ? Il fallait absolument que je les lui empreinte !

En voie de disparition ? A ce point là ? Voilà pourquoi je n'en avais encore jamais rencontré. Combien en restait-il dans l'Etat ? Le continent ? Le monde ?

"Dangereuse ? Vous vous moquez de moi ? Je n'ai aucune chance contre un loup garou. Et encore moins contre un vampire, je suppose ! Et je ne parle même pas des faës…"

En quoi pouvais-je représenter un danger pour des créatures aussi puissantes ? Il voulait que je lui liste tout ce que je savais pour ne pas avoir à parler en vain. Etait-ce réellement son but ou cherchait-il, lui aussi, des informations ? Je décidai d'entrer dans son jeu mais je ne révélai que ce que je souhaitais.

"Je sais que ma transformation n'est pas comme celle des garous. Elle est immédiate et indolore. Je sais que je vois mieux, entends mieux et sens mieux que les humains. Je suis aussi plus rapide. Et je ressens la magie."

Je laissai de côté tout le côté fantôme. Je n'étais pas sûre qu'il soit au courant et préférai ne pas en révéler trop, juste au cas où. J'avalais une gorgée de café en le fixant, lui faisant ainsi comprendre que c'était à son tour de me donner des informations. Pourquoi étais-je dangereuse pour les vampires ? Pourquoi mon espèce était-elle en voie de disparition ? Etait-ce pour ça que j'avais grandi dans un orphelinat ?
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 2 Mar - 18:31


La curiosité est un vilain défaut



Malgré toute ma bonne volonté, Riley continue à ne pas me faire confiance. Du moins pas totalement. Et elle ne me croit pas vraiment, surtout quand je parle de sa dangerosité. Je l'écoute me raconter le peu qu'elle sait tout en sirotant mon thé, bien meilleur que ce que je pensais venant d'une buveuse de café.

"Comment peut-on être à la fois si forte de caractère et si peu sûre de soi et de ses...compétences?! Vous êtes bien plus forte que vous ne le pensez!"

En disant cela, je la regarde bien dans les yeux et sans plus aucune trace d'amusement dans ma voix, ni sur mon visage, pour bien lui faire comprendre que tout cela est sérieux.

"En ce qui concerne votre transformation, vous oubliez qu'elle n'est pas soumise aux effets de la lune et que vous pouvez passer d'un état à l'autre bien plus souvent qu'un garou. Même si cela vous fatigue énormément et vous donne ... les crocs! Quand à vos sens, ils sont certes plus puissants que ceux d'un humain, que ce soit transformé ou non, mais votre odorat est bien plus puissant que celui d'autres créatures comme les faës. Ce qui vous rend dangereuse, car aussi puissant que soit un sort du petit peuple, son point faible est indubitablement l'odeur. Et les faës n'aiment vraiment pas qu'on puisse passer outre un de leurs sorts..."

Après ces longues explications, je bois tranquillement un peu de thé et regarde l'environnement de Riley tout en réfléchissant à la suite.

"Il vous faudrais une cheminée Riley, cette pièce manque d'un bon feu. Mais pour en revenir à nos moutons, vous faites de la rétention d'informations Melle Andrews. Il y a une chose que vous savez, et qui est d'une importance capitale. C'est même une des causes majeures de la disparition de votre race. Votre vu est certes perçante, mais elle voit d'autres choses que ce qui est visible. N'est-ce pas Riley?!"

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 11 Mar - 18:04, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Sam 5 Mar - 14:16


La curiosité est un vilain défaut





Stuart avait l'air diablement sérieux lorsqu'il m'affirma que j'étais dangereuse. Oui, ça je le savais. Et l'ensemble de mes collègues et de mes suspects le savaient également. Mais de là à dire que j'étais dangereuse pour un vampire, … c'était fort. Pourtant, il était parfaitement honnête. Il avait des informations que je n'avais pas. Et je comptai bien remédier à ça. Mais lorsqu'il embraya sur mon statut, je gardais mes interrogations pour plus tard.

L'odorat. C'était donc ça qui me permettait de passer outre la magie des faës ? Mais alors il devait en être de même pour les loups garous, non ? Je m'empressai de le lui faire savoir.

"Alors vous ne devez pas aimer les loups non plus. Eux aussi ont un odorat très développé. Peut-être même plus que le mien, …"

Puis il parla de l'omission que j'avais sciemment faite. Il était donc au courant. Je pris le temps d'avaler quelques gorgées supplémentaires avant de répondre.

"Oui. Je peux voir les fantômes. En quoi est-ce que ça me rend si dangereuse ? Et pourquoi ce serait une raison de nous exterminer ?"

Il y avait décidément beaucoup trop d'inconnue à cette équation et je détestais ne pas comprendre. J'avais toujours eu le contrôle sur ma vie. Ou du moins, je m'y étais efforcée. Mais aujourd'hui, j'avais la désagréable impression que tout m'échappait et que ce vieux libraire en savait plus sur moi que moi-même.

"Plus de demi-mots ou de cachotteries. Je veux tout savoir. Monsieur Bobinson, j'ai besoin de votre aide pour ça. Je ne peux pas continuer à avancer à l'aveuglette. S'il vous plaît."

Toute agressivité ou méfiance avait quitté ma voix. Ma seule source d'information était devant moi et je ne voulais pas risquer de perdre cette chance.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mar 8 Mar - 16:38


La curiosité est un vilain défaut



Enfin Riley commence à me croire. Je sens que mes mots commence à la toucher et que ma franchise ouvre son esprit à mon enseignement. Je suis content qu'elle puisse enfin entrevoir le monde dangereux dans lequel elle vie sans le savoir. Lorsque je lui parle de son odorat, je vois bien dans son regard et sur son visage que les pièces du puzzle viennent petit à petit prendre leur place et combler les trous. Elle me pose des questions alors sur les loups-garous.

"Oui et non Mademoiselle Andrews. Effectivement, les loups-garous ont un odorat tout à fait similaire au votre. Mais ce n'est pas suffisant pour "voir"au travers de notre magie. Tu as quelque chose en plus. Je ne sait trop comment te l'expliquer sans que ça ne t'apporte plus d'interrogation que de réponse..."

Je réfléchis quelques instants à mes paroles histoire de ne pas trop l'embrouiller.

"Il se trouve, qu'en plus de ton odorat, tu es sensible à la magie. Non pas qu'on puisse te jeter un sort plus facilement, tout au contraire, mais tu ressens la magie bien plus qu'un loup-garou. Cela viens très certainement du fait que tu soit née métamorphe et non pas que tu le soit devenu par un quelconque procédé."

Alors que je lui fait gentiment remarquer qu'elle omet certaines informations, je vois son étonnement (ou serait-ce de la contrariété que j'en sache autant) qu'elle cache bien vite dans sa tasse de café. C'est alors qu'elle laisse tomber le masque et qu'un peu perdu elle me demande de l'aider.

"Eh bien n'est-ce pas pourquoi je suis ici ce soir Riley? Quand au fait que vous voyez les fantômes, je préférerai que quoi qu'il arrive vous n'en parliez à personne d'autre. Les morts détiennent des informations et donnent des indications s'en le savoir, que des créatures comme les vampires préféreraient dissimuler. Savez-vous comment les fantômes sont créer? Et à partir de là, ne pouvez vous imaginer pourquoi cela est dangereux pour un vampire que vous puissiez les voir et les trouver?"



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 11 Mar - 18:06, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 9 Mar - 16:28


La curiosité est un vilain défaut





Stuart continue ses explications mais le fait qu'il change constamment sa façon de s'adresser à moi me perturbe au plus haut point. J'essaye de me concentrer sur le contenu de son discours mais fini par ne plus tenir.

"Vous pouvez me tutoyer si vous y êtes plus à l'aise mais arrêtez de passez de l'un à l'autre s'il vous plaît."

Je m'étais appliquée à ne pas paraître agressive dans mes propos et lui fit signe de continuer son explication. Alors comme ça mon odorat seul ne suffisait pas à identifier la magie. Il y avait quelque chose d'autre de lié à ma race. Une sorte de sensibilité mais qui ne me rendait pas plus vulnérable. J'avais du mal à comprendre et croire tout cela, pourtant, le vieux bonhomme parlait avec la voix de la sincérité. Il en savait vraiment bien plus sur moi que moi-même. C'était frustrant.  

Je lui demandais donc de m'apprendre tout ce que je ne savais pas. Cela allait demander du temps et de la patience mais je voulais savoir. Il avait l'air d'accord et commença par ma faculté à voir les fantômes. Cela avait l'air de l'inquiéter beaucoup et il me demanda de ne pas en parler.

"C'est pas le genre de truc que je raconte à la machine à café. Il y a quelques mois, personne ne m'aurait cru. aujourd'hui, on ne me croira plus folle mais psychopathe. J'aime autant éviter d'avoir l'Ageps sur le dos !"

Si les fantômes donnaient des informations ? bien sûr que je le savais et j'en ai profité à de nombreuses reprises d'ailleurs. Mais sa question me surpris.

"Comment ça "comment ils sont créés ?" ? Ils meurent."

La réponse semblait bien trop évidente pour être exacte et il me tardait déjà de connaître la raison véritable. Mais, même sans cette précision, je n'avais aucun mal à comprendre où ils voulaient en venir.

"Ils peuvent conduire au vampire qui les as tué. Mais à quoi bon puisque je peux les sentir aussi ? Et ils sont bien plus forts que moi si j'en crois les légendes, …"

A moins que, comme le Dracula de Bram Stoker, ils soient vulnérables la journée.

"On peut les tuer la journée, c'est ça ? Et les fantômes sont une sorte de flèche lumineuse dans leur direction."

C'était plus une question qu'une affirmation mais la conviction que mon raisonnement se tenait. Je n'avais plus qu'à attendre la validation de mon professeur.

"Comment les tuer ?"  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 9 Mar - 18:54


La curiosité est un vilain défaut



Alors que je suis en train d'expliquer à Riley comment elle arrive à passer outre nos sorts faëriques, celle-ci me fait remarquer que je n'arrête pas de passer du tutoiement ou vouvoiement non sans une pointe d'agacement malgré l'effort manifeste pour parler sans agressivité.

"Soit! Tu as raison Riley je ne m'en était pas rendu compte. Toutes mes excuses..."

Après ma révélation sur les fantômes et les vampires, je vois Riley réfléchir intensément. Tout en posant des questions à voix haute, elle se rapproche petit à petit de la solution. Cela me permet de voir qu'en plus de ses facultés surnaturelles, Riley est une bonne détective et que lui mentir, ou du moins omettre la vérité, n'est pas une bonne solution. Et puis soudain elle me pose la question de comment les tuer! Je m'étrangle alors avec les dernières gouttes de mon thé.

"*tousse* Du calme Riley, du calme. Tu n'ai pas encore au point pour aller tuer des vampires!! Ne vas pas aussi vite. Quand à ton analyse, elle n'est pas mauvaise mais il te manque quelques petites informations. Tout d'abord, chaque mort ne donne pas un fantôme, sinon il y en aurait partout. Le plus souvent, les fantômes sont le résultats de morts violentes. Et les vampires ne sont pas connus pour faire dans la dentelle. De plus les fantômes ont tendances à rester là où ils sont mort, par conséquent, dans le cas qui nous intéresse, prêt de l'endroit ou un vampire les a saignés. A la résidence de celui-ci. Et dernière information : oui ils sont plus vulnérables la journée. Comprend-tu maintenant pourquoi tu es dangereuse pour eux?"

Je réfléchis un instant : dois-je lui en dire plus sur les vampires? Ou non? Qu'est-ce qui pourrait être le plus dangereux?

"Ton odorat est sorte sensible et te permettrait dans l'absolue de sentir un vampire. Mais ils dorment rarement à porté d'un odorat même aussi développé que le tiens. Quand à les tuer, je ne préférerais pas te donner ce genre d'information mais si tu me promet de ne pas te lancer dans une chasse au vampire, je suppose que je peut..."

Je la regarde un instant fixement attendant sa réponse.

"Bien, je suppose que c'est plus sage de te donner quelques armes au cas où. La lumière du soleil est mortelle bien évidemment, tout comme le feu. La décapitation, leur arracher le cœur ou plus simplement leur planter un pieu dedans les immobiliseras le temps de les détruire définitivement. Certains bois sont plus efficaces, notamment les essences rares, ce qui peut être utile car plus un vampire est vieux, plus difficile il est à tuer. Oh, et ils évitent les lieux consacré et son allergique à l'argent. As-tu d'autres questions?



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 11 Mar - 18:07, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 9 Mar - 22:08


La curiosité est un vilain défaut





Bobinson décida de me tutoyer. Au moins, je n'aurais pas à me demander quel pronom il utiliserait en s'adressant à moi la prochaine fois. Alors que ses explications faisaient leur chemin dans mon esprits, je commençai à entrevoir les liens entre tous les éléments éparses dont je disposais. Lorsque je lui demandais comment tuer les vampires, Stuart faillit s'étouffer avec son thé.

Il avait peur que je me lance à la chasse aux vampires. Loin de moi cette idée mais, maintenant que je savais que de telles créatures existaient et en avaient après moi, je voulais savoir comment me défendre. Mais il s'occupa d'abord à me parler des fantômes. Ils étaient issus de morts violentes. Voilà pourquoi j'y avait si souvent à faire dans mes enquêtes alors que j'en voyais bien moins lorsque je n'étais pas en service. Mais j'avais raison sur un point. Ils étaient un éléments déterminant pour dénicher le repère d'un vampire.

A sa question, je me contentai de hocher la tête. Oui, je comprenais. J'étais comme un chien de chasse conditionné à pister les proies. J'étais née avec la faculté innée de trouver des êtres puissants au moment précis où ils sont sans défenses. Je pouvais les tuer aussi facilement qu'une poignée de moustiques. Mais je doutais fort qu'ils n'aient pas prévus de plans de secours.

"Il doit y avoir autre chose. Ils ne peuvent pas juste espérer qu'on ne les trouve pas."

Ou alors ils étaient très bêtes.

"Et je ne compte pas leur courir après mais si je suis si dangereuse pour eux, ils risquent, eux, de s'en prendre à moi. Je ne tiens pas à mourir parce que vous avez eu peur de me renseigner."

Finalement, il abdique et me liste les faiblesses des vampires. Je tentai de mémoriser le tout pour m'en resservir si nécessaire. Feu et lumière du soleil peuvent les tuer. Pieu et décapitation peuvent les immobiliser. Les lieux consacrés et l'argent les ralentissent. Plus un vampire est vieux, plus il est difficile à tuer. Logique lorsqu'on y réfléchit.

"D'accord. Il va falloir que je revoie mon arsenal quotidien."

Un détail me revint alors et je décidai de l'éclaircir.

"Vous avez dit que ma sensibilité à la magie ne me rendait pas plus vulnérable, bien au contraire. Qu'est-ce que ça veut dire ?"
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Ven 11 Mar - 15:21


La curiosité est un vilain défaut



"J'espère bien oui que tu ne vas pas leur courir après!! Et il y a peu de chance pour que eux te course, vu qu'ils pensent avoir totalement annihilé ton espèce. Par conséquent, j'aimerais que tu les évites comme la peste!"

Alors que je suis en train de lui lister toutes les faiblesses des vampires, Riley m'écoute avec une grande concentration. Je peut presque voir les rouages des son esprit emmagasiner, ranger, classer toutes ces informations dans le cas où elle en aurait besoin.

"Bien sûr qu'ils ne compte pas seulement sur la difficulté de trouver leur lieu de repos pour la journée. Mais les faës et les vampires n'ont jamais étaient de grands amis. Nous nous détestons cordialement. Par conséquent je ne pourrais pas t'en dire plus j'en ai bien peur. A part peut être ceci : plus un vampire est vieux et plus ce qu'il pourra faire dans son sommeil est grand. Et on leur prête de nombreux pouvoirs, notamment celui d'hypnotiser les humains."

Après ces longues explications, je fait une pause laissant Riley digérer tout ça. En y réfléchissant bien, je me rend compte que ça ne doit pas être évident pour elle. Elle qui n'a découvert tout cela que récemment et dont toute l'éducation reste à faire.

"Ta sensibilité à la magie, jeune fille, t'offre une certaine...résistance. Je ne sait trop comment te l'expliquer. Cela te permet de détecter lorsque quelqu'un utilise de la magie près de toi ou lorsqu'une personne n'est pas totalement humaine. C'est un renfort, on va dire, à ton odorat. De plus, certains dons sont inutiles sur toi, ou du moins, moins efficaces. Notamment, il me semble, tout les dons ou sort de contrôle de l'esprit. Par exemple, il paraîtrait que les tiens résistent bien au pouvoir d'hypnose des sangsues. J'espère que cela répond à ta question."



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"


Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Dim 13 Mar - 16:03


La curiosité est un vilain défaut





D'après Stuart, les vampires croyaient ma race éteinte. Tant mieux ! Je n'allais pas leur donner de raison de croire le contraire. Je notai intérieurement toutes leurs faiblesses en affirmant que je n'avait pas l'intention de leur courir après. C'est alors que Bobinson m'avoua ne pas en savoir davantage. Les faës n'étaient pas omniscients après tout. Quoique, … j'aurais pu finir par le croire.

Hypnotiser les humains ? De mieux en mieux ! Mais quel était donc ce monde dans lequel on vivait ? Je demandai ce qu'il entendait par sensibilité à la magie. Les métamorphes étaient-ils des cibles faciles ? Mais il me détrompa. Au contraire, nous étions plus résistants. Un atout en fin de compte. Je comprenais mieux pourquoi il m'avait qualifier de dangereuse un peu plus tôt.

C'était vraiment une soirée riche en informations.

"Vous voulez rester diner ?"

J'avais encore de nombreuses questions à poser et peu de temps devant moi. Il était déjà tard et je devais me lever tôt le lendemain. S'il restait manger, cela me laisserait plus de temps.

"Existe-t-il d'autres créatures que les faës, les vampires, les loups garous et les métamorphes ?"

Non pas que ce ne soit pas suffisant, bien au contraire, mais au point où j'en étais, je ne serai pas surprise qu'il existe aussi des démons, des mages ou même, des dragons ! Est-ce que Merlin avait vraiment existé ? Est-ce que l'histoire de Harry Potter avait un fond de vérité ? Tous les contes et légendes prenaient un tout autre aspect avec ces révélations.

D'un autre côté, elle je ne voulais pas croire qu'elles soient toutes maléfiques. Finalement, les loups garous étaient effrayants, certes, mais pas plus mauvais que certains humains. Et je ne me considérais pas non plus comme quelqu'un de mauvais. Je devais me ressaisir et ne pas voir le mal partout. Qui pouvait savoir, peut-être certains étaient-ils comme moi, cherchant à rendre ce monde plus sûr.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut Mer 23 Mar - 11:21


La curiosité est un vilain défaut



Je voyais Riley emmagasiner toutes les connaissances qu'elle pouvait tout en étant jamais rassasié. Je sens en elle une soif de savoir immense qu'il me sera bien impossible de satisfaire en une soirée. Les questions se bousculent dans sa tête mais elle arrive à les contenir avec peine pour que j'ai le temps d'y répondre.

"C'est avec grand plaisir que j'accepte ton invitation à dîner! Mais ne fait pas de la grande cuisine pour moi, je suis un korrigan simple qui aime la nourriture simple."

Je suis content que Riley m'est invité à manger, cela veut dire qu'elle ne m'en veut plus. Ou du moins qu'elle m'en veut beaucoup moins. Le réchauffement dans nos relations me réchauffe le coeur sans trop savoir pourquoi. Ce pourrait-il que je tiennes autant à elle? C'est bizarre je ne m'attache pas facilement aux humains. Mais après tout elle ne l'est pas tout à fait...

"Effectivement il existe de bien nombreuses créatures en ce monde. Bien que la plupart que l'on peut trouver dans les contes et les légendes sont des faës. Mais il existe bien sûr des sorciers et des démons. Et peut-être même des créatures que je ne connais pas. Mais ça ce serait bien étonnant! Petite mise en garde tout de même, ne te fie pas aux contes de fées pour te faire une idée sur la communauté surnaturelle ou du moins lis les originaux. Tu pourrais être surprise..."

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

La suite de la soirée ce passa en douceur. Après la préparation du repas, on se mit à table mais la discussion dériva lentement. Après quelques questions sur le monde surnaturelle, on à parlé du temps, du travail et je pus lui posé quelques questions sur sa vie.

Très vite je pris congé, je sentais sa fatigue et puis étant en pleine semaine Riley travaillé tôt le lendemain. Malgré son insistance à me ramener en voiture, "mais il fait nuit Mr Bobinson! Et vous êtes à pieds!!", je finis par rentrer tranquillement à pied sous les étoiles.



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"


Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas

La curiosité est un vilain défaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Missing Face :: 
Péninsule de Keweenaw
 :: Houghton :: West Side :: Habitations :: Chez Riley
-