Forum RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Sur un air de Gybson ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Sur un air de Gybson ... Sam 5 Déc - 15:21


Sur un air de Gybson ...

La maison familiale était pour moi un endroit hors du commun, une sorte de Mecque pour me ressourcer. En fait, c'était mon endroit préféré. Lieu de ma naissance, j'y avait grandi et y avait été élevé avec amour par mes parents. Je connaissais tous les recoins, tous les secrets et même son environnement sur les kilomètres carrés de forêts qui l'entoure. J'y était bien, j'y demeurai en paix. Je ne m'en séparerai pour rien au monde. J'y habitait seul, certes, mais cela ne m'empêchais pas d'y vivre heureux.

Ce soir d'hiver, début décembre, il faisait frais et la tombée de la nuit était toute proche, j'aimais sortir sur ma terrasse. Elle était en bois, au rez-de-chaussée, juste surélevée de quelques marches. Elle parcourait le tour de la maison et avait un charme fou. La maison faisait très américaine des années 20. Plutôt Nouvelle-Orléans dans le style. Mais j'adorais cette terrasse. Je sortais m’asseoir sur le banc en bois qui ornait l'entrée. La porte battante de la maison faisait un bruit de plus en plus désagréable. Je me promis de vérifier son état rapidement. Le banc était en meilleur état, il avait pourtant de la bouteille. J'avais ma guitare sèche avec moi, je n'avais besoin que d'elle ces soirées d'automne.

La guitare était une passion, depuis l'enfance. J'avais joué au conservatoire quelques années quand on habitait près de Détroit. J'avais appris rapidement et j'avais un certain don pour manipuler l'instrument avec dextérité. J'avais jamais vraiment arrêté. Même à l'université, j'en profitais pour draguer les filles. La guitare au coin du feu n'est pas qu'un mythe, ça marche vraiment ! Cette Gybson des années 70 m'avait été offert pour mes dix ans par mon père. Une de collection qu'il avait déniché sur un marché, il l'y avait laissé quelques économies. Je m'était juré d'en prendre soin et de rendre hommage à son passé à chaque fois que je grattais ses cordes.

Aller, go pour un Stevie Ray Vaughan, le solo de départ était sublime, il m'avait fallu des dizaines d'heures d’entraînements pour y arriver. Les cinq minutes de frissons qu'elles me procurait à chaque fois les méritaient amplement.
Pas besoin de paroles, juste le son des cordes en vibration et le touché de mes doigts.

Alors que quelques feuilles séchées par la température tombaient dans un balai majestueux jusqu'à leur destination finale, et au son des animaux qui commençaient leur chasse nocturne, la nuit tombait sur un air de Gybson...




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

" A Cat is a Cat ! "



Dernière édition par Ushain Davis Jr le Sam 5 Déc - 18:39, édité 16 fois
Ushain Davis Jr

Simple civil

avatar


Messages : 90

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe (Chat) - 39 ans
Profession : Gérant de bar
Odeur : Ne souhaitant surtout pas dévoiler son identité et par peur de sentir la patée pour chat, Ushain porte souvent son parfum préféré. Il est un mélange de prune et de pin, parfum très recherché et disponible en un seul endroit dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Sam 5 Déc - 16:17


Sur un air de Gybson …





La journée avait été longue mais c'était plutôt bien terminée. Enfin si on exceptait le regard glacial que m'avait lancé le capitaine en partant mais j'en avais l'habitude maintenant. Je saluai les gars d'un signe de la main avant de m'engouffrer dans l'ascenseur. Un type de l'Ageps y était déjà présent et me lança un regard lourd de sens. Il puait les hormones et je lui tournait rapidement le dos en levant les yeux aux ciel. Ces fédéraux se croyaient irrésistibles avec leurs accréditations spéciales.

J'accueillis le "Ding" sonore avec un soulagement non dissimulé et inspirai une grande goulée d'air frais en sortant pour chasser cette odeur dégradante. Le trajet ne fut pas très long jusqu'à chez moi et je garai la jeep dans l'allée. Un quart d'heure plus tard, je ressortais en tenue de sport. Short long, noir, brassière assortie et une veste de sport de la même couleur. Une bonne paire de chaussures aux pieds, je partis à petites foulées vers les tréfonds de West Side.

Bien vite, j'allongeais le pas et je baissais la fermeture éclaire de ma veste pour laisser le vent frais me rafraîchir un peu. C'est alors que j'entendis un son familier. Cela faisait plusieurs fois que cette musique me distrayais durant mon footing. Aujourd'hui, la curiosité l'emporta et je fis dévié ma trajectoire habituelle pour remonter à la source de ce bruit. J'avais l'ouïe fine. Très fine. Il me fallut donc plusieurs minutes pour atteindre une maison familiale au bout d'une impasse du quartier. Sur la terrasse, un homme jouait de la guitare et semblait totalement transporté par sa musique. Il fallait dire que c'était un très bel air et qu'il jouait à merveille.

Je passais quelques instants à l'observer en silence, me demandant où je l'avais bien croisé auparavant. Il me semblait familier. Puis, il finit par lever les yeux et croiser les miens.

"Désolée, je ne voulais pas vous déranger. Je courais et, votre musique m'est parvenue. C'est très agréable."

J'avais parlé en haussant le ton pour qu'il m'entende depuis la route. Tout le monde n'avait pas des sens aussi développés que les miens.  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Lun 14 Déc - 16:47


Sur un air de Gybson ...

Je jouais depuis presque une heure, mais le temps passait si lentement au son de ma Gybson. La brise légère qui soufflait dans les quelques feuilles encore accrochées aux arbres accompagnaient mélodiquement cette soirée. La nuit n'était pas encore tombée mais la fraicheur me convint d'un feu de cheminée agréable et reposant et la compagnie d'un roman américain du début du IXe. Je portais un vieux sweet, un de ceux que les ados des années 90 adoraient. A l'effigie du meilleur basketteur de tous les temps, il me tenait chaud depuis pas mal d'années dans ces contrées froides Etats-Unis.

Je me laissais encore une minute ou deux et je grattais mes derniers accords. Je flairais la présence humaine dans les parages. Elle se rapprochait. Je faisais comme si et baissais la tête sur la guitare. Il ne fallut que peu de temps avant que la personne ne se manifeste. Mon flair ne me trahissait que très rarement. Encore une fois, il avait fait ses preuves.
Une femme se tenait près du chemin, à distance suffisante pour que je puisse l'identifier. Plutôt jolie, en plein effort, elle me rappelait quelqu'un. Avec le nombre de clients quotidien du bar, je ne pouvais retenir tous les visages. Le sien m'était familier mais impossible d'y associer un nom. Elle prit la parole et me complimenta. Je lui souris avant de reprendre.

 -  Bonjour et merci, vous ne me dérangez pas. J'étais sur la fin de toute façon. Vous êtes courageuse il commence à faire froid. Un café, un thé, ça vous dit ? "

J'étais peut-être un peu entreprenant mais préférais rester courtois. Un café n'engageait à rien et la compagnie rare que j'avais les longs soirs d'automne m'était agréable et presque inespéré. J'attendais son aval en me levant du banc. La guitare à la main, je me rapprochais doucement de l'escalier.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

" A Cat is a Cat ! "

Ushain Davis Jr

Simple civil

avatar


Messages : 90

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe (Chat) - 39 ans
Profession : Gérant de bar
Odeur : Ne souhaitant surtout pas dévoiler son identité et par peur de sentir la patée pour chat, Ushain porte souvent son parfum préféré. Il est un mélange de prune et de pin, parfum très recherché et disponible en un seul endroit dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Mer 16 Déc - 15:44


Sur un air de Gybson …





L'homme s'arrêta de jouer et me sourit. Il semblait sincère mais, à cette distance, difficile d'en être sûre. Il m'invita à prendre une boisson chaude et je fronçais légèrement les sourcils. Voilà qui n'était pas commun et j'étais sur le point de refuser poliment lorsque je me rappelai tout à coup de la raison pour laquelle il m'était familier. Comment avais-je pu ne pas y penser ! C'était lui !

Il y avait quelques mois de ça, une mésaventure m'avais conduite non loin d'ici, sous forme de renard, avec une vilaine griffure au flanc. Un loup énorme m'avait donner un coup de patte violent avant que je ne parvienne à lui échapper. Cette bête n'était pas normale, j'en était presque sûre mais, vu la fièvre qui me prit par la suite, je n'aurai pu affirmer de ce que j'avais vu ou ressenti. Il aurait pu s'agir d'un loup garou, comme de mon imagination. Ce que je savais, par contre, c'était que je m'étais réveillée dans un endroit inconnu.

Toujours à quatre pattes, j'avais alors un bandage autour du corps et de l'eau à portée de truffe. Cet homme avait trouvé un renard blessé et l'avait ramener chez lui pour s'en occuper. Il méritait bien quelques minutes pour prendre un café, non ?

"Si ça ne vous dérange pas, je prendrais bien un café."

D'un geste rapide, je relevai la fermeture éclaire de ma veste. Maintenant que je ne courrai plus, l'air vif de cette fin d'automne commençait à devenir désagréable. Je m'approchai de la maison et tendit la main à mon hôte lorsque j'arrivai suffisamment proche de lui.

"Riley Andrews. J'habite juste derrière, à quelques minutes à peine."

Nous étions sans doute amenés à nous recroiser alors autant jouer cartes sur table.

"C'est gentil à vous de m'inviter comme ça. Vous n'avez pas peur que je sois une psychopathe tueuse ?"

Une note d'humour, cela permettait toujours de briser la glace. Sauf, évidemment, si on avait affaire à un mur de glace. J'en profitai pour faire jouer mon flair, maintenant que j'était plus près. Oui, il s'agissait bien de la même maison. Lui, je ne l'avais pas vu ce jour-là, mais son visage me disais tout de même quelque chose.

"Excusez-moi mais, j'ai l'impression que je vous ai déjà vu quelque part…"

Dans le quartier, sans doute mais, il y avait autre chose, j'en étais presque sûre.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Lun 22 Fév - 18:03

Sur un air de Gybson ...


L'invitation était la bienvenue. il est vrai que mon côté solitaire me jouait parfois des tours et je me résignait à devenir plus sociable. Le fait de passer quasiment toutes mes soirées seul commençait probablement à peser sur le moral. Parfois, je me posait la question de sortir pour rencontrer des gens. A quoi bon finalement, quand on voit les déchets qui déambulent dans mon bar. Alors quand une femme, très charmante en plus, vient à passer devant votre maison, il n'y pas matière à hésiter.

- Très bon choix, j'en ai du succuleux de Bolivie.  

Elle s'approcha pour me serrer la main, la sienne était chaude et le premier contact me procura une nouvelle impression plutôt destabilisante. Il y avait quelque chose à éclaircir, et j'étais bien décidé à trouver.

- Ushain Davis, enchanté, et bien nous sommes voisins alors, très bien. Non, ne vous en faites pas, je ne suis pas de nature suspecte, alors même si vous me tué dans ma maison, je me fierai à la théorie du destin. "

Elle avait de l'humour et me plaisait beaucoup, elle inspirait confiance, alors pourquoi ne pas partager ensemble un bon café ? Riley, le prénom ne me disait rien, pourtant, elle s'interrogeait sur une précédente rencontre. Je l'invitait à entrer et nous nous installâmes sur les sofas vintages qui ornaient le salon. La cheminée était allumée depuis plusieurs heures et je profitai de l'instant pour glisser une bûche dans le foyer. L'intérieur de la maison était cosy, j'avais essayé de garder l'ambiance conviviale qu'avaient choisi mes parents.

- Probablement dans le quartier même si je ne sors pas vraiment vous savez. Ou sinon nous nous sommes rencontrés au Famous Bar. Je suis le gérant de l'endroit. Vous y passé parfois ? "

Je finissais d'attiser le feu. il était temps de m'assoir à présent.


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

" A Cat is a Cat ! "

Ushain Davis Jr

Simple civil

avatar


Messages : 90

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe (Chat) - 39 ans
Profession : Gérant de bar
Odeur : Ne souhaitant surtout pas dévoiler son identité et par peur de sentir la patée pour chat, Ushain porte souvent son parfum préféré. Il est un mélange de prune et de pin, parfum très recherché et disponible en un seul endroit dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Mer 2 Mar - 15:48


Sur un air de Gybson …





Ushain Davis. Ce nom ne me disais rien. Il me fit signe d'entrer en affirmant ne pas être de nature suspecte. Un naïf ? Lorsque l'on vivait dans un monde où les loups garous n'étaient plus qu'un conte pour enfant, tout le monde se mettait à être suspicieux.

"Je suis presque déçue d'avoir laissé mon arme chez moi alors !"

L'intérieur était semblable à mon souvenir furtif. Aucun doute possible, c'était lui qui m'avait secouru lorsque j'avais été dans ma peau de renard quelque mois plus tôt. Pourquoi ? Quoique, … cela collait bien avec la personnalité naïve qu'il affichait. L'odeur de cheminée emplit mes narines et je su plus distinguer laquelle de l'odeur ou de la chaleur était la plus agréable. Je m'installai sans me faire prier.

"The Famous Tavern ? C'est vous le gérant ? J'adore cet endroit ! J'y vais souvent !"

Je souris lorsqu'il s'assit à son tour, oubliant visiblement sa proposition de café. Mais je n'allais pas le lui rappeler, c'était impoli. Je me contentai donc de profiter de la cheminée. Voilà ce qu'il me manquait, chez moi. Une cheminée !

"Cette cheminée, c'est un pur bonheur ! Vous avez de la chance !"

Tout en parlant, je jetai un coup d'oeil alentour, tentant de repérer un indice quelconque pouvant m'aider à cerner mon voisin. Une odeur venait troubler l'harmonie du lieu. Je n'imaginait pas un chat vivre ici. Et pourtant, les quelques poils sur le canapé étaient une preuve irréfutable.

"Vous avez un chat ?"

Je prononçais cette réplique avec une légère inquiétude. Les chats ne m'aimaient pas, en général. Allez savoir pourquoi. Mon alter égo canidé sans doute, … 
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Mar 29 Mar - 14:48


Sur un air de Gybson...



L'ambiance était très agréable. Nous deux à discuter sur les sofas, juste chauffés par le feu de cheminée et bercés par son crépitement. Riley avait une voix à la fois douce et reposante. Elle avait de la musicalité dans l'intonation, et je sais de quoi je parle. Je me demanda même un moment si elle ne chantait pas dans un groupe. Bref, elle me félicita pour le feu et prenait ces aises, j'aimais qu'on se sente bien chez moi, et visiblement le charme de l'endroit faisait aussi effet sur la jeune femme.


—  Où ai-je la tête ? Je me suis assis sans faire les cafés, je reviens de suite.


Je me leva et me dirigea vers la cuisine. Elle n'était pas loin, la pièce d'à côté pour plus de facilité. Si bien que la conversation pouvait se poursuivre en élevant légèrement la voix. J'avais des grains moulus en avance pour ce genre d'occasion. C'était un rituel pour moi, et prendre une heure pour le faire serait malvenu avec des invités déjà sur place.

Alors que l'opercule de la cafetière Italienne pressait la poudre de café et la mélangeait à l'eau bouillante, je failli faire tomber une tasse en verre. Pourquoi cette question ? Avait-elle soupçonné quelque chose, une odeur, un comportement ? Je du reprendre ma respiration et posa mes deux mains sur le plan de travail en bois. Je réfléchissais rapidement à une bonne réponse, un truc qui noierait le poisson. Je pris les deux tasses remplies et fis le chemin retour vers le salon.


—  Moi non, mais le chat d'un voisin me rend souvent visite. Je le nourri parfois, il y a surement son odeur sur un ou deux coussins du canapé. Mais pourquoi cette question ?


Je posais la première tasse chaude sur la table basse devant mon invité, et garda la mienne en main en reprenant ma place. L'odeur fort du café Bolivien prenait le dessus dans la grande pièce et ajoutait une teinte exotique à l'ambiance boisé alentour. Je pris une gorgée en écoutant la réponse de Riley.


—  Faites attention, il est bien chaud.

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

" A Cat is a Cat ! "



Dernière édition par Ushain Davis Jr le Jeu 7 Avr - 9:38, édité 1 fois
Ushain Davis Jr

Simple civil

avatar


Messages : 90

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe (Chat) - 39 ans
Profession : Gérant de bar
Odeur : Ne souhaitant surtout pas dévoiler son identité et par peur de sentir la patée pour chat, Ushain porte souvent son parfum préféré. Il est un mélange de prune et de pin, parfum très recherché et disponible en un seul endroit dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Lun 4 Avr - 13:00


Sur un air de Gybson …





Le propriétaire sembla un instant ailleurs. Il ne devait vraiment pas avoir l'habitude de recevoir des gens chez lui. Je ne pouvais pas l'en blâmer, je n'étais pas moi-même un exemple parfait d'hôte étant donné que, les seules personnes à entrer chez moi étaient triées sur le volet. Il se souvint subitement de sa proposition de café et se dépêcha de gagner la cuisine pour la mettre à exécution. Je tendis l'oreille pour savoir ce qu'il faisait mais rien ne semblait sortir de l'ordinaire. Ushain devait avoir du café déjà moulu. Dommage, j'adorais l'odeur du café en train de moudre. Mais celle de la cheminée était loin d'être désagréable non plus.

C'est alors que je fis attention à certains détails. L'odeur légère qui emplissait l'espace ainsi que des poils blancs piégé sur le tissu du canapé. Je le questionnai alors sur ses animaux de compagnie, supposant un chat. Je m'apprêtai à lui dire que j'avais plutôt mauvaise réputation auprès des chats lorsque sa réponse à lui me fit tiquer. Pourquoi mentir sur un sujet aussi banal ? Il n'était pas à l'aise. Son rythme cardiaque s'était légèrement emballé et son odeur corporelle avait changé. J'étais prête à parier que le voisin n'avait pas de chat. Cependant, je fis comme si de rien n'était.

"J'ai remarqué quelques poils sur le canapé et je voulais simplement vous prévenir que les chats ne m'apprécient pas en général. Je n'aurais pas voulu faire fuir le vôtre."

Je me concentrai sur les effluves de cafés pour changer de sujet. Ce n'était pas primordial et cela n'avait rien d'urgent. Mais cela m'intriguait tout de même et je comptais bien mettre cette affaire au clair.

Alors que je portai la tasse à mes lèvres, Ushain m'averti que c'était très chaud. Je lui souris en remerciement et décidai d'attendre un peu, profitant simplement de la chaleur du récipient.

"Il sent divinement bon !"

Puis, je me souvins de la raison qui m'avait fait m'arrêter en premier lieu.

"Vous avez déjà pensé à jouer au Famous Tavern ? Je suis sûre que vous auriez du succès !"  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Jeu 7 Avr - 9:35


Sur un air de Gybson...



Le sourire de Riley était décidément très agréable. Plus je la regardais et plus elle m’apparaissait resplendissante de beauté. A mesure que la soirée avançait, je ne faisais plus attention à son odeur non humaine. Elle tenait la conversation, mais semblait toujours troublée par des poils blancs dispersés sur le canapé. Il était pourtant hors de question de délivrer la vérité. Je n’étais pas prêt, ce n’était pas le moment, ce ne le serait probablement jamais. Se doutait-elle de quelque chose ? Etait-elle déjà au courant ? J’espérais que non, mais elle semblait maligne.


—  Ne vous en faites pas, celui-là ne vous fera aucun mal.


Il était temps de changer de sujet, je tremblais légèrement depuis quelques minutes et n’aimais pas la tournure de la conversation. Je n’eut finalement pas à le faire, Riley s’en chargea à ma place et apprécia une nouvelle gorgée du café Bolivien. Puis elle revint sur la musique, la première raison de notre rencontre. J’organisais au Famous Tavern des soirées karaoké, et j’invitais souvent des groupes locaux à se produire. Mais il est vrai que je ne jouais jamais au bar. Par professionnalisme surtout, j’étais le gérant, pas un artiste profitant du lieu, mais aussi par pudeur et un soupçon de timidité. Personne ne savait que je jouais de la guitare, mais ce soir, j’avais gagné un fan.


—  Non, je ne préfère pas. En tant que gérant j’ai d’autres choses à faire aux horaires d’ouverture, je ne veux pas me produire. Je donne libre accès à des groupes qui souhaitent se faire connaitre, moi je ne joue que pour mon plaisir, et croyez-moi, je n’ai pas du tout les capacités de jouer devant un public.


Je bu une nouvelle gorgée et me leva pour attiser une fois encore le feu de cheminée. Alors que je m’accroupissais avec le soufflet en main, je me permis de poser les prochaines questions.


— Mais parlons de vous, j’ai l’impression de monopoliser la conversation. Vous faites quoi dans la vie ? Vous habitez depuis longtemps à Houghton ?


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

" A Cat is a Cat ! "

Ushain Davis Jr

Simple civil

avatar


Messages : 90

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe (Chat) - 39 ans
Profession : Gérant de bar
Odeur : Ne souhaitant surtout pas dévoiler son identité et par peur de sentir la patée pour chat, Ushain porte souvent son parfum préféré. Il est un mélange de prune et de pin, parfum très recherché et disponible en un seul endroit dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Jeu 7 Avr - 14:32


Sur un air de Gybson …





Ushain tenta de me rassurer en m'assurant que ce chat-là ne me ferait pas de mal. Il était étonnamment sincère pour le coup. Je souris, amusée.

"Oh je ne m'en fais pas. Les chats ne me font pas de mal, en général, … Ils se contentent de me fuir comme la peste."

Dommage. Je n'avais moi-même rien contre les chats. Je les trouvais même plutôt mignons. Ushain, lui, n'était visiblement pas à l'aise du tout. Cela cachait quelque chose mais je n'allais pas me faire détester maintenant en posant trop de questions. Pas alors qu'on venait tout juste de se rencontrer. Après tout, il n'était pas un suspect.

Le propriétaire des lieux affirma ensuite qu'il n'avait jamais joué dans son bar et ne comptait pas le faire.

"Dommage, …"

Il laissait la place aux autres et ne se croyait pas capable de monter sur scène.

"Avez-vous seulement déjà essayé ? Plein de gens se croient incapables de faire certaines choses avant de tenter l'expérience. Il suffit parfois d'un rien. Qui sait ? Vous pourriez aimer ça."

Je l'encourageai d'un sourire, me doutant bien que cela ne servait à rien de toute manière. L'homme se leva pour s'occuper du feu. Je l'observais en souriant alors qu'il posa à son tour des questions. Je profitais pleinement du café et de son odeur, tout comme de celle de la cheminée. Je me sentais étrangement bien ici.

"J'ai toujours vécu ici. Enfin, pas dans ma maison, mais dans cette ville. Et je suis inspecteur de police depuis quelques années, maintenant."

J'observais sa réaction. Allait-il prendre peur ? Se méfier ? Ou, au contraire, être admiratif ? Au cours de ma vie, j'avais déjà connu presque la totalité du panel d'émotions et de réactions que suscitait l'annonce de ma profession. Et j'étais souvent amusée d'assister en direct à la réaction des gens. Je tentais même parfois de la deviner. Une sorte de défi personnel. Mais je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec Ushain aujourd'hui. Ses réactions étaient très étranges depuis que j'avais évoqué le chat.  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Mer 7 Sep - 11:23


Sur un air de Gybson...



Elle avait probablement raison, jouer au bar serait un bon divertissement et surtout une bonne manière de fidéliser les clients, et d'en trouver de nouveaux. Mais je n'avais vraiment pas le temps, entre la gérance et cette sale histoire qui me pesait encore sur la tête, je ne pouvais pas me consacrer à jouer de la guitare certains soirs. Par contre, je réfléchissais à prendre un joueur solo ou un groupe pour quelques soirées. Je ne payerais pas cher, mais les artistes ne manquaient pas en ville, alors n'importe quel petit prix ferait l'affaire.


—  Non, même si j'y ai juste pensé comme ça, je n'ai absolument pas le temps pour jouer en soirée. Vous savez, la gérance d'un tel établissement demande énormément de temps, un temps complet pour être franc. Le seul moyen serait d'embaucher, je verrais plus tard.


La suite fut intéressante et plutôt surprenante, je déglutit à l'entente de son métier. Une flic, une jeune femme qui avait décidé de faire régner la loi et de traduire en justice les malfaiteurs. J'étais donc sûr de ma première impression. Elle était très loin d'être timide et avait la conversation facile. Ses nombreuses questions étaient une déformation professionnelle, je l'appréciais de plus en plus. Pas que j'étais fan des flics, non, mais c'était plutôt sa personnalité. Elle avait quelque chose en plus.

Je finissais de m'occuper du feu et me levai pour reprendre place sur le fauteuil. Elle avait aiguayé ma curiosité. Je pris une gorgée du café encore chaud et croisa les jambes. J'étais pressé d'en savoir plus sur son métier, et surtout les raisons de son choix.


—  Ha oui ? Génial comme job. Vous paraissez si frêle, ne le prenez pas mal mais je ne vous vois pas tenir une arme, ou même courir après des malfrats, héhé.


Je regrettais déjà mes dernières paroles. J'avais probablement été trop loin alors que l'on ne se connaissait que depuis peu. Je mordillai ma lèvre supérieure en baissant légèrement le regard. Je n'étais pas macho et j'allai pourtant donner une très mauvaise image à Riley. Il était temps de reprendre.


—  Excusez-moi Riley, c'était un très d'humour, ma foi, très déplacé. Oubliez ce que je viens de dire... Vous faites ce métier depuis longtemps ? C'était une vocation de jeunesse ?


∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

" A Cat is a Cat ! "

Ushain Davis Jr

Simple civil

avatar


Messages : 90

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe (Chat) - 39 ans
Profession : Gérant de bar
Odeur : Ne souhaitant surtout pas dévoiler son identité et par peur de sentir la patée pour chat, Ushain porte souvent son parfum préféré. Il est un mélange de prune et de pin, parfum très recherché et disponible en un seul endroit dans le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ... Mer 7 Sep - 16:17


Sur un air de Gybson …





Ushain prétexta ne pas avoir le temps de jouer en soirée. Il avait visiblement beaucoup de travail aux heures d'ouverture et je voulais bien le croire. Gérer un établissement devait être extrêmement chronophage. Surtout lorsqu'on le faisait seul.

Je souris en le voyant déglutir à l'annonce de ma profession. Au moins n'était-il pas encore parti en courant. Il avait même l'air d'apprécier. Un bon point pour lui. El ne semblait pas être du genre à avoir des ennuis avec la justice.

Il me fit remarquer que je n'avais pas le physique de l'emploi. Ce qui me fit sourire encore davantage. Mais, avant que je n'ai pu répondre, il s'excusa vivement, ce qui était tout à son honneur.

"Ne vous en faîtes pas, j'ai l'habitude. Et je dirais même que c'est assez flatteur. C'est un avantage lorsqu'on veut des informations sans montrer sa plaque. La plupart des criminels ou indic' repèrent mes collègues à cinq cent mètres. Si je peux donner le change, … ça me donne un avantage."

J'avalais une gorgée de café avant de reprendre sur le ton de la confidence.

"Et il ne faut pas se fier aux apparences. Je suis bien plus redoutable que j'en ai l'air."

En effet, j'était plus rapide qu'un humain lambda et je pouvais m'appuyais sur mes sens surdéveloppés. J'vais peut-être l'air frêle mais je n'était pas une faible brindille sans défense. Loin de là.

"Je suis entrée à l'académie de police à dix-huit ans. Vocation n'est pas vraiment le mot, … ce n'était pas ce dont je rêvais étant petite. Mais, … quand l'occasion s'est présentée, … je n'ai pas hésité. Et je ne l'ai jamais regretté."

Je finis mon café en continuant à discuter avec mon voisin nouvellement rencontré et finis par prendre congé.

"Je vous remercie pour ce moment et le café. Il était excellent. Je ne vous dérange pas plus longtemps. Nous aurons sans doute l'occasion de nous revoir et au besoin, n'hésitez pas."

Je serrai chaleureusement sa main et reprit la direction de ma propre maison. Il était trop tard pour un footing et je n'en avais plus la moindre envie. Une douche et quelques restes de la veilles seraient suffisants avant d'aller dormir.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur un air de Gybson ...

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas

Sur un air de Gybson ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Missing Face :: 
Péninsule de Keweenaw
 :: Houghton :: West Side :: Habitations :: Chez Ushain
-