Forum RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le bonheur est dans le pré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Le bonheur est dans le pré Ven 18 Aoû - 10:34






En arrivant à leur destination, Diane s’étira comme un chat en s’éveillant. Riley était passé la prendre en ce début d’après-midi, bien décidé à profiter de son weekend. Et la jeune chinoise avait trouvé le moyen de s’endormir sur la route.

— Désolée, s’excusa-t-elle. On se voit pas pendant trois semaine et je trouve le moyen de m’endormir.

Depuis qu’elle s’était mise en tête de conduire un camion vendant de la nourriture en ville, elle passait la moitié de ses nuits à se débattre avec des tracasseries administratives sans fin. Qu’y avait-il de complexe dans le fait de faire la cuisine et de la vendre ? Mais comme d’habitude, les américains complexifiaient tout et avait opacifié la procédure légale jusqu’à rendre quasiment obligatoire la présence d’un avocat. Qu’elle n’avait pas les moyens de se payer, évidemment. Du coup, Skylar lui avait présenté quelques étudiants en droits qui acceptèrent de plancher sur ses statuts, en échanges de soirée de révisions à la maison ou elle les nourrissait généreusement. Elle adorait ça, elle devait bien le reconnaitre, mais se coucher à trois heure du matin et se relever à cinq pour ces exercices quotidiens devenait difficile.

Elle inspira profondément l’air frais de la campagne et senti son énergie lui revenir naturellement au soleil. Sortir de la ville était une bénédiction. Elle avait opté pour une robe simple et courte aux antipodes des quipaos strictes qu’elle portait quelques mois auparavant. La servante du Maitre était loin aujourd’hui et elle se sentait presque comme une jeune fille normale… presque.

Devant les deux jeunes femmes se dressait un village de tente multicolores entre lesquelles déambulaient plusieurs centaines de badauds. Des résidents, reconnaissable à leurs tenues excentriques mais également beaucoup de visiteur, la plupart en famille venue flâner ici et profiter des boutiques, de la nourriture et de la musique. Le tout bruissait dans une ambiance joyeuse et bonne enfant.

— Ok… fit Diane en contemplant la scène, quand tu m’as dit vouloir aller voir une secte qui s’était installé dans les environs, je ne m’attendais clairement pas à ça.

Elle inspira à nouveau à plein poumon et s’harmonisa avec l’ambiance locale. Oui, les gens étaient heureux ici. Réellement, simplement, heureux.





∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement


Dernière édition par Diane Smith le Ven 18 Aoû - 11:37, édité 1 fois
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 264

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Ven 18 Aoû - 11:30

Rosalyn était contente d'être venue de bon matin. Le nombre de personnes avait augmenté drastiquement depuis huit heures, tant augmenté qu'il était presque impossible de marcher sans se frotter à quelqu'un. Tout type de personnes se mélangeaient : les classes moyennes, les riches, les personnes seules comme les familles nombreuses. Elle était presque sûre d'avoir entendu en allemand un professeur regrouper ses élèves. Un voyage scolaire dans un tel endroit, quelle originalité ! Loin de la pollution et du chaos de la ville, ce village contrastait par son dynamisme et son naturel.

         Elle avait entendu parler tant de fois de ce « village magique ». Bien sûr, tout ça était purement et simplement du commercial. Elle sentait bien que la magie n'était que peu présente, mais elle fut ravie de pouvoir acheter des babioles en tout genre. Après quelques enchantements, elle pourrait sûrement les revendre dans sa future boutique. Peut-être même qu'un jour, elle demanderait une autorisation pour s'installer ici. Elle avait croisé un seul sorcier commerçant jusqu'à présent et, sans même avoir à révéler leur véritable nature, ils se comprirent et discutèrent un peu. Il lui donna quelques conseils pour sa future boutique sur Portage Street et lui souhaita bonne chance. En échange, la jeune fille lui acheta quelques livres de magie qu'elle savait véridique.

         Alors qu'elle allait partir de ce village coloré, elle vit deux jeunes femmes et senti en elles de la magie. Un mélange d'encens, de jasmin, d'herbe coupée et de café vint jusque Rosalyn qui ne put s'empêcher de sourire. Une des femmes prit une grande respiration et son visage se détendit. Rosalyn, sans vraiment savoir pourquoi, fut ravie pour elle.
Mais une pensée lui vint à l'esprit et elle se sentit rougir. Quelles drôles de manières que d'observer les gens ainsi. Elle avait beau lutter, l'apaisement qui émanait des jeunes femmes l'hypnotisait.

         Ce village n'était peut-être pas magique par le pouvoir, mais les effets qu'il procurait étaient vraiment incroyable.
RosalynThanmiver


avatar


Messages : 14

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Ven 18 Aoû - 15:56


Le bonheur est dans le pré





je souris en entendant Diane se réveiller enfin. Elle avait l'air fatigué et j'avais pensé que prendre l'air lui ferait du bien. Après tout, ça faisait plusieurs semaines que je ne l'avais pas vu et un oeil avisé ne serait pas de trop là où je l'amenais.

"C'est mon frère qui te fatigue comme ça ?"

Après le combat contre le Maître et les vampires de l'année dernière, Diane était clairement rentrée dans ce que je considérais comme mon cercle familiale et j'avais commencé à la taquiner au sujet de Skylar. Ils avaient tous deux le même âge et vivaient ensemble. Même s'ils s'évertuaient à dire que leur relation était platonique, j'avais des sens suffisamment développé pour savoir que, même si c'était le cas, l'un comme l'autre ne serait pas contre changer la donne. Encore aurait-il fallu que l'un d'eux se décide à agir. Mais, l'un dans l'autre, cette situation me convenait bien, à moi. Je m'amusais à les taquiner régulièrement. De quoi se vider la tête après une affaire difficile.

Arrivant sur les lieux, à l'ouest de Hancock, je garai la voiture parmi la multitude déjà présentes et sortis du véhicule. J'étais en civile et n'avait pas pris mon arme. Dans une foule comme celle-ci, ce n'était jamais une bonne idée d'arriver armée. Et puis, ce n'était pas comme si je n'avais pas d'autres façon de me protéger, … Je vis Diane rayonner au soleil et sourit en contournant la jeep pour la rejoindre.

"Tu as besoin de soleil. Tu travailles trop, …"

Tout en parlant, je soupirai intérieurement à l'ironie de ma phrase. C'était moi qui parlait de travailler trop, … un comble, …

"Comment marche ton commerce ?"

Ici, la chinoise aurait eu de la concurrence. Sans prendre une profonde inspiration, je détectais déjà plus d'une douzaine d'odeurs culinaires différentes. Il y avait aussi de l'encens, divers parfums plus ou moins naturels et de la transpiration. Beaucoup de transpiration. Je préférai me concentrer sur le stand de cuisine thaïlandaise, trois cent mètre sur ma droite.

"Oui, je sais, … ça ressemble plus à une sorte de grand marché sauf que, celui-là n'est pas itinérant et que ça fait un moment qu'il est là. Je veux m'assurer que ces gens sont aussi inoffensifs qu'ils en ont l'air, …"

Avec les odeurs étaient venus une autre sensations bien moins agréable. Des picotements légers, mais constants. De la magie. Il y avait de la vraie magie quelque part ici. C'était faible et diffus mais c'était bien là. L'oeil aux aguets je commençai à avancer aux côtés de Diane. Je tournai légèrement la tête en entendant une langue étrangère. Derrière une tente qui semblait contenir 8 personnes, se tenait un groupe d'adolescents écoutant plus ou moins attentivement un homme en veste marron. Je compris rapidement qu'il s'agissait de la classe allemande qui avait déposé leur cursus de visite il y avait de cela plusieurs mois.

En tournant de nouveau le regard devant moi, je croisai celui d'une jeune femme. A sa taille et son allure, elle aurait pu appartenir au groupe scolaire mais elle n'écoutait absolument pas l'enseignant et n'avait pas à la main le même questionnaire que les autres. Non, elle était d'ici. Et elle souriait en nous regardant. Soudain, elle rougit, certainement d'avoir été prise sur le fait, et détourne le regard.

"Diane ? Tu connais cette fille ?"

Pour ma part, j'avais le sentiment de l'avoir déjà croisé. Mais où ?
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 443

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Ven 18 Aoû - 17:47





Les taquineries de Riley à propos de sa « relation » avec Skylar amusaient Diane. Il ne s’était jamais rien passé entre eux deux et l’étudiant ne semblait pas décidé à faire avancer les choses, considérant la chinoise plus comme une sœur que comme une potentielle conquête. Ça n’était pourtant pas les moments ambigus qui manquait, à force de vivre ensemble mais rien ne s’était jamais produit. Un temps, elle avait craint que son passé ne rebute le jeune homme. Après tout, elle avait été courtisane, assassin et fait partie d’une triade pendant plusieurs années. Cela aurait dégoûté la plupart des gens. Mais à présent, elle se demandait si elle ne l’intimidait pas, tout simplement.  Se sentait-il dévalorisé par tout ce qu’elle avait vécu ? Comment lui faire comprendre qu’elle n’aspirait qu’a une vie tranquille, loin de toute la violence physique et magique qui avait marqué son adolescence ?

Elle lui répondit donc d’un sourire entendu et se dirigea vers l’entrée.

—  Je n’ai pas encore pu commencer, répondit-elle à la question sur son futur commerce. Ça me rend dingue toutes ses autorisations à obtenir. Dire qu’a Hong Kong il m’aurait suffi de graisser quelques pattes… Oui, je sais, c’est pas mieux dans le fond. Mais quand même. Par contre j’ai trouvé le camion. Il faut que je l’aménage mais il sera parfait.

Elle aurait pu continuer à parler un moment si une odeur de cuisine thaï n’était pas venue lui chatouiller les narines. Ça sentait bon elle devait bien le reconnaitre. Il allait lui falloir gouter rapidement.

Riley lui expliqua finalement les raisons de leur présence et elle lui sourit en réponse.

—  Je peux déjà t’assurer d’une chose, s’il y a des intentions malveillantes ici, elles sont bien cachées. Ses gens sont là pour passer un bon moment, rien de plus. Et il n’y a pas grand-chose de vraiment magique dans le coin.

Deux hommes d’une vingtaine d’année avec des guitares sur le dos leur firent un clin d’œil en passant près d’elle ce qui détourna son attention un instant. Mais sa compagne la ramena sur terre en lui indiquant une jeune fille non loin.

— Hum oui, tu as raison… oh, j’y suis… elle tient une boutique un peu plus haut dans notre rue. On y est allé avec Skylar l’autre jour, il n’arrêtait pas de lui faire du charme.

Mais pourquoi ça l’agaçait comme ça ? Et cette fille n’y était pour rien après tout. Diane s’avança donc vers elle et la salua.

—  Bonjour. C’est vous qui tenez le bazar Fantastique, c’est ça ? Vous venez voir la concurrence ?

Impossible de se tromper sur le ton léger de la question. C’était bien une plaisanterie destinée à mettre à l’aise la jeune fille.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 264

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Ven 18 Aoû - 18:49

Les deux femmes discutaient. L'une, une belle femme typée asiatique, semblait de plus en plus se détendre dans cet atmosphère euphorisant. Son amie en revanche semblait un peu plus tendue et observait attentivement les alentours.

Rosalyn se souvint soudain de les avoir déjà vue: l'une était lieutenant de police. Il lui était déjà arrivé de la saluer. Elle était une femme avec un air sérieux et sévère. Rosalyn était persuadée que sous cette apparence se cachait une femme très sensible.
L'autre femme quant à elle avait visité sa boutique avec un ami - ou amant? Ce qui lui avait mis le doute, c'était la façon dont le jeune homme s'était comporté avec elle: il n'avait pas arrêté de complimenter sa boutique et sa gérante, ce qui n'avait pas manqué de la faire rougir. Cependant, elle était presque sûre d'avoir remarqué les petits regard en coin de l'homme envers son amie. Qui sait, peut-être que dans le journal elle verrait un jour une photo de leur mariage?

Ses pensées se figèrent soudain. Rosalyn venait de croiser le regard du lieutenant de police. Sentant ses joues chauffer, elle baissa les yeux pour regarder, non loin des deux jeunes femmes, un stand de cuisine thaïlandaise. Cependant, il était trop tard. La jeune asiatique prit les devants et s'avança vers elle.

"Bonjour. C'est vous qui tenez le bazar Fantastique, c'est ça? Vous venez voir la concurrence?"

Surprise du ton et du léger accent de la femme, Rosalyn ne répondit pas de suite.

"Oh, je... non, je visitais juste. Mais j'ai pu avoir quelques conseils aussi."

Rosalyn hésita un instant mais préféra tout de même apporter une précision sur leur dernière "rencontre".

"Je voulais juste vous dire que... enfin, votre ami la dernière fois... j'espère que vous ne l'avez pas mal pris... Parce que bon, je ne le connais pas et je ne veux pas qu'il y ai un mal-entendu ou quoi que ce soit, un quiproquo est si vite arrivé..."

Rosalyn avait parlé avec une rapidité déconcertante. Cette situation la gênait un peu, mais elle voulait s'assurer de n'avoir aucun problème dans le futur. Elle jeta un œil au lieutenant, toujours avec un visage concentré.
RosalynThanmiver


avatar


Messages : 14

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Sam 19 Aoû - 12:54


Le bonheur est dans le pré





Je grimaçai légèrement en entendant les problèmes administratifs de Diane. Il était certain que ce n'était pas une mince affaire.

"Tu me feras signe quand ce sera bon, je te ramènerai de la clientèle. On a tout un poste à nourrir et, souvent, on mange sur le pouce, en extérieur."

Je lui souris en avançant parmi les premiers stands. La chinoise me rassura un peu sur les capacités magiques du lieu. Il y avait de la magie à l'oeuvre, c'était sûr. Les picotements que je ressentais ne trompaient pas. Mais il se pouvait aussi que ce soit l'accumulation de petites doses disséminées dans tout le camp et, comme l'avait dit mon amie, cette magie-là était sûrement positive. Pas de quoi s'inquiéter en somme, non ?

Je soupirais, relâchant légèrement la tension de mes épaules, et croisai le regard d'une jeune fille. Diane semblait la connaître autant que moi mais ce fut la chinoise qui parvint à situer ce visage.

"Oui ! Tu as raison ! Sa boutique est tout près du poste."

Je cachais un sourire à la remarque jalouse de mon amie et la suivit jusqu'à la jeune commerçante. Je ne put m'empêcher de jeter un énième regard autour de nous et me sermonnais intérieurement.

Sitôt saluée, la jeune fille se mit à s'excuser du comportement de Skylar. Je souris largement en fixant mon regard sur le visage de Diane. Comment allait-elle gérer cette situation-là ?

"Bonjour, je suis Riley et voici Diane."

Je tendis la main vers elle et attendis qu'elle se présente à son tour. Je décidai alors de m'amuser un peu de cette situation.

"Ne vous en faites pas ! Ils ne sont pas ensemble. Pour tout vous dire, il y a des chances qu'il soit gay, alors, …"

J'avais, depuis bien longtemps, appris à ne pas mentir. Si je pouvais détecter le mensonge chez les autres, il était fort possible que d'autres en soit capable avec moi. Je préférai ne pas me mettre dans une situation comme celle-là et avais donc fini par développer une certaine aisance dans la manipulation de la vérité. En effet, il y avait un chance, chez chaque individu d'avoir des tendances homosexuelles. On pouvait donc affirmer cela pour tout le monde et je n'avais donc pas menti. Pas vraiment.

"Je ne sais pas vous, mais moi j'ai faim ! Et ce traiteur thaï aiguise mes sens depuis tout à l'heure, …"

Je savais que Diane serait partante. Je l'avais vu à son regard fixé sur le stand de cuisine tout à l'heure et le tressautement de ses narines depuis un moment déjà.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 443

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Sam 19 Aoû - 19:59






Quand la jeune fille commença à s’excuser d’un éventuel mal entendu avec Skylar, Diane rougit jusqu’aux oreilles. Elle ne pensait pas que la vendeuse se souviendrait d’eux et encore moins à cause de cela.

— Non, non mais heu… non, bafouilla-t-elle en rougissant de plus belle.

Elle s’agaçait elle-même dans ce genre de situation. Après tout ce qu’elle avait traversé tout ce qu’elle avait subi, elle arrivait à se ridiculiser dès que le sujet de sentiments arrivait sur le tapis.

— Il n’y a pas de problème, finit-elle par articuler intelligiblement. Je sais bien que vous ne vous connaissiez pas. Et ma réaction était idiote de toute façon. Il fait e qu’il veut…

C’est le moment que choisit Riley pour s’en mêler, avec quelques mots qui la figèrent sur place. Gay ? Skylar était gay ? Oui c’était possible évidemment, elle ne l’avait jamais vu avec une autre fille… ni de garçon à vrai dire et… et Riley se moquait d’elle.

— T’as pas honte de te moquer de ton frère comme ça ? Tu devrais plutôt te préoccuper du type derrière toi à la boutique de hot dog qui n’arrête pas de te reluquer les fesses. Remarque il est pas mal, si t’aimes les moustachus un peu bedonnant.

Quel spectacle étrange elles devaient donner, toutes les trois à rire librement. De nouvelles effluves de cuisine asiatique vinrent leur chatouiller les narines et Diane acquiesça.

— Ok, allons voir ça. Vous venez Rosalyn, c’est la mauvaise langue qui invite.

Le restaurant en question était composé d’une dizaine de table en bois posé sur l’herbe, qui pouvait chacune facilement accueillir une dizaine de personne. De grand banc permettait de s’asseoir, le plus souvent à côté d’inconnus souriant. Divers pots de condiments étaient pré-disposés et à la disposition des convives.

Elles trouvèrent des places, prés de la cuisine elle aussi à l’air libre et un serveur vint leur donner des cartes au contenu simpliste.

— Si ce type est thaïlandais, murmura Diane le nez dans son menu, moi je suis mexicaine.

Mais elle devait admettre que si les saveurs étaient au niveau des odeurs, elle aurait un sérieux concurrent en ville.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 264

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Sam 9 Sep - 17:22


Le bonheur est dans le pré





J'eu un mal fou à retenir mon rire lorsque le visage de Diane se décomposa à ma remarque sur les possibles orientations sexuelles de Skylar. Elle mit une bonne poignée de secondes à se rendre compte que je me fichais d'elle et réagit au quart de tour.

"Pas le moins du monde ! Et, à vrai dire, c'est de toi que je me moquais à l'instant ! T'aurais dû voir ta tête !"

Elle embraya rapidement avec un moustachu bedonnant qui, à ses dires, ne se gênait pas pour me mater le derrière. Je me contentais de me retourner et fixer mon regard dans celui du vendeur. Il baissa les yeux bien avant moi et se concentra bien plus que nécessaire sur la cuisson de ses saucisses.

Je proposais alors d'aller goûter à la cuisine thaïlandaise un peu plus loin et Diane n'attendit pas pour donner son accord, précisant à Rosalyn que c'était moi qui paierai l'addition.

"Je suis d'humeur généreuse, … profitez-en !"

Mais la jeune femme reçu un appel et s'excusa en décrochant, affirmant qu'elle nous rejoindrait si elle le pouvait. Je haussai les épaules, tachant de ne pas laisser trainer mes oreilles sur sa conversation téléphonique et fit un signe de tête à Diane. Nous nous avançâmes vers le restaurant thaï et choisîmes une table libre à ciel ouvert.

Je souris en remerciant le serveur et, alors que Diane plongeait le nez dans son menu, je suivait le jeune homme des yeux.

"Il n'est peut-être pas thaïlandais mais il reste bien plus mignon que le moustachu aux hot dog, …"

Il fallut me résoudre à reporter mon attention sur la carte et je jetai mon dévolu sur le riz cantonnais et un plat à base de poulet et de crevettes piquante. J'ajoutais des nems au porc en entrée et annonçait le tout au serveur lorsque celui-ci revint prendre notre commande, laissant ensuite mon amie en faire de même.

"Alors ? Qu'est-ce que tu penses de cet endroit ?"

Du coin de l'oeil, je regardais ponctuellement du côté de Rosalyn et laissais trainer mon ouïe tout autour. Jusque là, je n'avais rien repéré d'alarmant. Ce qui m'allait très bien.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 443

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Jeu 14 Sep - 11:10






Une fois installée à table, Diane et Riley reprirent leur conversation tout en contemplant les menus. L’inspectrice fit une remarque sur le serveur qui fit glousser la jeune chinoise comme une collégienne.

— Je suis d’accord. Et t’as tes chances à mon avis, vu comme il t’as regardé.

Diane opta pour une soupe de carotte et coriandre suivi de légumes farcis au riz parfumé. Elle faillit faire remarquer à son amie que celle ci avait choisi uniquement des plats vietnamiens mais s’abstint. Elle se faisait inviter après tout… Elle commanda également deux Nam Matoom; du thé glacé aux fruits du Bael.

— Tu me diras ce que tu en pense. Il y avait un vieux type à moitié fou qui vendait ca près de la maison du Maître. C’est une des rares choses qui me manque de Hong Kong.

Les boissons arrivèrent rapidement et Diane se jeta sur sa paille pour goûter. Elle vida la moitié du verre d’un trait avec un sourire extatique puis se recula en soupirant.

— Ne me demande pas comment je peux être nostalgique de mon ancienne vie. Ce n’est pas le cas, de toute façon. Mais il y a des petites choses qui manquent, c’est certain.

Ses yeux se perdirent un instant dans le vague avant que Riley ne la ramène au sujet du jour. Diane baissa la voix pour répondre, sans se départir de son sourire lumineux.

— Tu as sans doute compris que mon style de magie me rend particulièrement sensible aux auras et aux environnement. Ca a des avantages, mais aussi des inconvénients, si tu te souviens d’une certaine nuit dans une maison abandonnée ou tu m’avais emmenée. Tu coup, je te confirme que je me sens bien ici. Très bien même. Si je m’écoutais, je mettrais un bikini à fleur et j'irai danser autour du feu tout le reste de la journée.

Elle s’interrompit à l’arrivé de leur entrée et goûta la soupe. Avec un grognement approbateur, elle dut admettre que la recette était parfaitement préparée et que son plat était délicieux.

— Je ne pense pas que cette ambiance soit provoquée, reprit elle finalement. J’ai plutôt l’impression que les gens se sentent naturellement bien ici, et leur bonne humeur se transmet à l’environnement. C’est un phénomène parfaitement naturel, mais qui atteint ici un niveau suffisamment élevé pour que tout le monde le ressente.





∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 264

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Dim 17 Sep - 12:05


Le bonheur est dans le pré





Diane était d'accord avec moi et était même d'avis que j'avais toutes mes chances avec le serveur, je souris à son rire d'adolescente.

"Tu crois ?"

C'était agréable de voir la jeune femme si détendue. Ce n'était pas très souvent. Je passais commande et laissais la chinoise en faire de même en profitant de la présence du serveur pour laisser trainer mon regard sur lui, sans me cacher. Je souris lorsqu'il croisa le mien et le laissais s'éloigner sans un mot.

Diane avait commandé deux boissons au nom que je n'essayais même pas de retenir et m'affirma qu'il s'agissait de l'une des choses qui lui manquaient de sa précédente vie, en Asie.

Voilà un an que son lien avec le Maître avait été coupé mais j'avais l'impression que cela faisait une éternité. Repenser à cela n'avait rien d'agréable mais le visage de Diane lorsqu'elle goûta la boisson me fit rapidement changer d'avis. Un léger sourire étira mes lèvres en la voyant aussi enjouée.

"Il ne pouvait pas y avoir que du mauvais, si ?"

Je testai à mon tour le breuvage et ne put retenir un gémissement appréciateur.

"Hum… ! C'est très bon ! Qu'est-ce que c'est ?"

Puis, attendant que nous soient servis nos plats, j'en profitais pour l'interroger sur son sentiment à propos de cet endroit. Ce qu'elle m'apprit n'avait rien d'alarmant, au contraire. Le souvenir de la maison hantée n'avait rien de plaisant mais l'argument tenait la route. Un endroit chargée d'énergie positive. Je ne put retenir un rire en l'entendant affirmer qu'elle voulait se mettre à danser en petite tenue autour d'un feu de camp.

"Mais ne te gênes pas pour moi ! Laisse-moi juste le temps de prévenir Sky, qu'il nous rejoigne rapidement !"

Pour sûr, mon jeune frère ne voudrais pas manquer un tel spectacle.

"Je pourrais même convier Bobinson aussi, pourquoi pas ?"

Je n'eu pourtant pas le temps de poursuivre ma taquinerie que le serveur revint avec nos commandes. Je le remerciais chaleureusement avant de me concentrer sur la nourriture. Mon estomac exigeait d'être rempli et l'odeur parvenant à mes narines était loin de lui déplaire.

Diane reprit son plaidoyer alors que je croquais dans un nem croustillant. J'étais plutôt difficile en terme de nourriture. L'inconvénient d'un odorat très développé était la précision de mes papilles. Plat un peu trop cuit, trop salé, pas assez assaisonné, je le ressentais de façon accrue et ce n'était jamais agréable. J'avais appris à masquer ce genre de chose mais je n'avais pas à le faire ici. Tout était excellent. Je venais sans doute de trouver un nouveau traiteur.

A en croire Diane, cet endroit rendait les gens heureux et cela se répercutait en écho sur l'environnement. Une sorte de cercle positif en fin de compte. J'acquiesçais en finissant ma bouchée.

"Tant mieux. J'aime bien cet endroit, moi aussi. Cela m'aurait embêter de le considérer comme néfaste."

En regardant autour de nous, je ne pouvais que constater l'absence de conflit. Tout le monde semblait heureux d'être ici et les légers picotements que je ressentais depuis notre arrivée en devenaient agréables. Oui. Cet endroit était vraiment reposant.

Je finissais mes nems tranquillement en profitant du soleil lorsqu'une voix masculine me fit tourner la tête. Les effluves d'after shave m'avaient déjà informé de sa proximité, aussi, je ne fus pas surprise lorsqu'il s'adressa à nous.

"Excusez-moi, mesdemoiselles. Est-ce que cette place est prise ?"

Je souris à l'homme qui n'avait pas l'air menaçant. Le milieu de la quarantaine, un sourire chaleureux aux lèvres, il attendait une autorisation pour s'assoir à l'une des dernières places de disponibles. Nous n'étions pas les seules à avoir été attirée par l'odeur alléchante.

"Non, asseyez-vous, je vous en prie."

"Merci bien."

L'homme s'installa et le serveur ne tarda pas à venir à sa rencontre.

"Bonjour Simon ! Une Tom Kha Gai et une bière, comme d'habitude ?"

Le dénommé Simon sourit au restaurateur et lui tendit une main qu'il serra chaleureusement.

"C'est ta façon de me dire que je viens trop souvent ? J'y peux rien si ton patron cuisine aussi bien !"

Les deux hommes se sourient avant que le plus jeune ne parte passer la commande en cuisine.

"Vous semblez être un habitué ?"

Je lançais la conversation, espérant en apprendre un peu plus sur cet endroit.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 443

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Jeu 21 Sep - 18:55







Diane resta un moment songeuse en se demandant si effectivement, elle avait de bons souvenirs de Hong Kong. Si c’était le cas, ils étaient rares. Ses liens avec des soeurs sans doute, et encore pas toutes… et pas tous le temps… La dernière année, sa position “d’ancienne” favorisait surtout les jalousies. Mais elle n’avait pas retrouvé ces souvenirs d’enfances, et manquait donc de point de comparaison. Il avait fallu que Skylar lui ouvre les yeux lors de sa visite touristique pour qu’elle prenne toute la mesure du cauchemar qu’elle vivait.

En tout cas, RIley apprécia le thé et lui demanda plus d’informations.

— C’est un fruit qui vient d’un arbre très réputé pour ses propriétés médicinales. Ca ressemble a une orange… verte. Si j’arrivais à en trouver ici, je pourrai en faire sécher et proposer ça à mes futurs clients… Tu crois que je peux demander au cuistot d’ici ou il s’en procure?

Elles se concentrèrent un moment sur leurs plats respectifs et Diane eut beau chercher, elle ne trouvait rien à redire à ce qu’elle mangeait, sinon des pinailleries. C’en était vexant. Sa papaye était fraîche, finement découpée, et parfaitement pimentée. Dans un coin de sa tête, elle sentait quelque chose, une pensée qui se formait lentement, mais n’était pas encore à même de la saisir pleinement. Et l’avantage du piment, c’est qu’il lui donnait une parfaite excuse pour al rougeur de ses joues à la pensées de Skylar la regardant danser...

Mais el cours de ses pensées fut interrompue par un nouveau visiteur, qui s’installa près d’elles. Il devait avoir la cinquantaine, mais restait plutôt bien conservé et avait dû être sérieusement beau garçon dans ses jeunes années. Il dégageait une impression étrange et indéfinissable mais ne semblait en tout cas pas dangereux. A sa grande surprise, Riley engagea la conversation immédiatement tout en continuant à reluquer le serveur. Elle aussi semblait être prise dans l'euphorie de l’endroit.

— J’ai fait parti des premiers à s’installer ici, répondit le nouveau venu. Ca m’a permis de repérer les boutiques de qualités au fur et à mesure qu’elle s’installaient. Et vous? Guidée par ses fumets du paradis ?
— Et par le monde, répondit Diane en souriant. Pour une fois, la foule à raison.

Elle n’arrivait toujours pas à comprendre comment les consommateurs pouvaient se presser aux portes des fasts foods. Rien que les odeurs à l’extérieur d’un Mcdonald lui donnait la nausée.

— Vous possédez une boutique ici? reprit Diane en suçotant son piment oiseau.





∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 264

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Sam 23 Sep - 18:27


Le bonheur est dans le pré





Je souris à Diane lorsqu'elle se demanda si elle pouvait questionner le cuisinier afin de se procurer cette orange verte qui donner si bon goût à la boisson.

"Je peux me dévouer et demander au serveur, si ça peut te faire plaisir, …"

Je pris un air d'héroïne prête au sacrifice mais ne le tint pas bien longtemps. Un sourire amusée étira rapidement mes lèvres. Je n'eut cependant pas le temps d'interroger le serveur car un homme d'une cinquantaine d'année vint s'assoir près de nous. Il semblait bien connaître l'endroit et avoua avoir été l'un des premier à s'installer ici.

"Et qu'est-ce qui vous a fait choisir cet endroit ?"

Chassez le naturel, … L'occasion d'en apprendre davantage été bien trop belle pour être manquée. En dégustant mon riz cantonnais à l'aide de baguette, tout à fait nonchalamment, j'en profitais pour questionner le quinquagénaire.

"Je ne sais pas trop. Vous avez peut-être remarqué mais, on se sent drôlement bien ici. C'est pas un mauvais endroit pour se reposer un peu et profiter de la retraite."

Il semblait un peu jeune pour la retraite. A moins qu'il ne soit un ancien militaire, ce qui, à sa posture et son allure, n'aurait pas été étonnant.

"Vous êtes le guide idéal alors ! On vient d'arriver. Quels sont les stands à ne pas manquer ?"

Diane aussi se prit au jeu des questions, voulant savoir s'il avait une boutique parmi toutes celles alentours. L'homme sourit.

"Non, pas moi. Je ne suis pas un bon commerçant. Je n'ai jamais eu la bosse des affaires. Mais je peux vous désigner deux trois endroits à ne surtout pas rater."

Je jetai un oeil à Diane. Pourquoi pas, après tout ? Elles étaient venu pour visiter, non ?

"Je suis Riley, et voici Diane."

Je tendis la main à mon voisin de table.

"Simon. Enchanté mesdemoiselles."

Sa poignée de main était ferme et un peu rêche, ce qui pouvait confirmer mon hypothèse. Il n'avais pas les mains douces et sans défauts des fils de bonne famille ou d'hommes d'affaires mais plutôt celle des travailleurs manuels, … ou des militaires. Son rythme cardiaque était calme et régulier. Il était à l'aise et ne mentait pas. Il ne semblait pas être une menace pour nous alors pourquoi ne pas profiter de cette journée.

Sa commande lui fut servit rapidement et j'en profitais pour commander deux autres boissons au serveur.

"Vous ne sauriez pas où on pourrait se procurer le fruit dont vous vous servez, par hasard ?"

J'accompagnais ma demande d'un sourire sensé l'inciter à répondre, espérant obtenir un résultat probant.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 443

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Sam 7 Oct - 16:48






Le nouvel arrivant était agréable... non, charmant. Et il devait le savoir, car il souriait aux deux jeunes femmes et guettait leurs réactions tout en répondant aimablement aux questions. Il leur indiqua quelques stands ou elles pourraient acheter des vêtements 100 % naturels, des pierres soi-disant magiques ou des herbes aromatiques peu connues. Voila qui pouvait être intéressant.

— Mais surtout, si vous restez un peu, je vous conseille le cours de relaxation de Dharma.
— Dharma ?
— C’est un peu notre guide spirituel. Elle pratique le yoga et le tai-chi comme personne. Vous devriez essayer,

Diane se concentra soudain sur son plat pour éviter de rire. Cela n’aurait pas été très poli. La pratique de la danse du tao, en groupe, lui manquait, mais elle avait essayé un cours il y a quelques mois en ville et n’avait pas pu rester plus de dix minutes. La plupart des participants avaient trois fois son age, et certains tenaient à peine debout. Et toutes ses braves dames piaillaient et gloussaient en permanence. Elle avait préféré partir plutôt qu’en tuer une.

— Je… pourquoi pas ? dit elle, finalement, d’un ton peu convaincu.
— Ca n’a pas l’air de beaucoup vous tenter, répondit Simon en riant. Personne ne force personne ici, de toute façon.

La chinoise lui fit un sourire pour s’excuser puis interpella le serveur pour commander deux Chés, des desserts à base de tapioca et de lait de coco. Elle en avait vu passer un peu auparavant sur une autre table et en mourrait d’envie depuis même si elle ne souvenait pas d’en avoir jamais goutté.

Questionné sur les fruits de Bael, Simon dut avouer son ignorance.

— Et j’ai bien peur que le patron ne garde son secret. Il doit être le seul en ville sinon de l’état à pouvoir s’en procurer… Ça vous fait une bonne raison de revenir, pas vrai ?

Les desserts arrivèrent, accompagnés d’une délicieuse odeur de banane. Diane en prit une cuillère encore brûlante et ouvrit de grands yeux en sentant le goût exploser dans sa bouche. Des souvenirs longtemps oubliés revinrent d’un coup.

Un petit salon au sol en terre battue, une natte couverte de coussin, une demi-douzaine d’enfants qui partage un dessert similaire, et une jolie femme pres d’eux qui leur sourit, un peu tristement, en les regardant manger la sucrerie.

La vision fugitive partit aussi vite qu’elle était apparue mais laissa la jeune femme profondément ébranlée. Était-ce sa famille qu’elle venait d’apercevoir ?




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 264

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré Dim 8 Oct - 16:13


Le bonheur est dans le pré





Je notai mentalement les informations que nous donnait Simon sur les différents stands et souris de la grimace de Diane lorsque notre interlocuteur nous proposa les cours de relaxation d'une certaine Dharma. Avec son entraînement spécifique, nul doute que Diane verrait dans ce soit disant superbe cours, une pâle imitation de sa propre performance.

Dharma était visiblement une sorte de chef ici. Un leader informel. Je notai en souriant le léger changement dans le rythme cardiaque de Simon lorsqu'il parlait de cette femme. Il devait bien la connaître, et certainement bien l'apprécier aussi.

Le serveur, l'air embêté, répondit par la négative à ma question. Simon ajouta que le cuisinier gardait jalousement ce secret et qu'on ne risquait pas de lui soutirer l'information. Même son personnel n'était visiblement pas au courant.

Les desserts commandés par Diane ne tardèrent pas à arriver alors que je continuai à discuter avec Simon sur cet endroit et ses occupant pérennes. L'odeur imposante de banane me fit grimacer. Comment la chinoise pouvait avaler un truc qui sentait aussi fort la banane ? Déjà qu'une odeur légère de ce fruit me soulevait l'estomac, … Je poussais doucement mon dessert vers elle.

"Régale toi !"

Pour ma part, je me contentai de commander un thé à la menthe en profitant du soleil. J'avais les yeux fermé et le visage levé en direction du ciel lorsqu'une accélération du rythme cardiaque de mon amie me mit en alerte. D'un geste brusque, je rouvrai les yeux et baisser la tête, regardant autour de moi afin de percevoir la raison de son emportement mais ne remarquais rien, mis à part son regard étrange.

"Est-ce que ça va ?"

Diane était bien moins joyeuse qu'un instant plus tôt et je n'en comprenais pas la raison.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 443

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est dans le pré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Résumé progressif
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»
» Harry J. Potter ♦ « On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière »
» On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres ... [ft lost comets]
» rêve ta vie en couleurs c'est le secret du bonheur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Missing Face :: 
Péninsule de Keweenaw
 :: Ripley & Alentours :: Keweenaw National Historical Park
-