Forum RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Ghostbusters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Ghostbusters Sam 2 Juil - 22:16


Ghostbusters





Alors que Jonathan souriait, je sentais que le coeur n'y étais pas. Même sans l'aide de mes sens surdéveloppé, je savais reconnaître quelqu'un de mal à l'aise. Et le fils Morgan tentait, tant bien que mal, de donner le change.

"Vous n'avez pas la moindre envie d'être là, n'est-ce pas ? Promis, je ne dirais rien, si vous promettez d'en faire autant. Mon frère m'a forcé à venir à cette soirée. Selon lui, je ne sors pas assez."

Mon cavalier posa sur moi un regard indéchiffrable. Tentait-il de savoir si je me fichait de lui ? Après un moment de silence pesant, il finit par se détendre et son regard dériva dans la pièce. Est-ce qu'il était en train de loucher sur Diane ?! Je n'en revenait pas. Cette histoire devenait bien trop complexe.

Mais non, ce n'était pas Diane qu'il regardait mais l'une des deux jeunes filles qui venaient de se poster devant elle. Et il la regardait avec insistance et une lueur reconnaissable dans le regard. Il n'aimait pas ce qu'il voyait. Une certaine mélancolie abrita ses traits un court instant avant qu'il ne se reprenne.

"Vous la connaissez ?"

J'avais parlé d'une voix calme et faible afin de ne pas être entendu du reste des invités. Jonathan vrilla son regard sur moi dans un léger sursaut et remis un peu plus de vigueur dans ses pas de danse.

"Qui donc ? Je connais beaucoup de monde ici."

Je n'étais pas dupe une seule seconde mais, visiblement, la question le mettait mal à l'aise. Ce qui me conforta dans l'idée que c'était important.

"La jeune femme en robe grise. L'asiatique."

Il fit semblant de chercher de qui je parlais avant de fixer la jeune femme en question.

"Non. C'est la première fois que je la vois. Sans doute la fille d'un nouvel associé de mon père."

Encore un mensonge. A mon tour, je vrillais mon regard sur cette fille. Je devais savoir de qui il s'agissait. Levant les yeux je tentais de capter le regard de Diane afin de lui faire comprendre la situation.


Riley Andrews

Lieutenant de police



Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Dim 3 Juil - 10:04







L'estomac au bord des lèvres, Diane observait les deux postulantes, une américaine et une asiatique d'environ vingt ans, en essayant de masquer son dégoût. Heureusement, garder le masque inexpressif d'un criminel était quasiment une seconde nature pour elle. Mais elle ne pourrait pas jouer le jeu très longtemps.

— Mesdemoiselles. Vous souhaitez donc rentrez à mon service ?

Elles hochèrent toutes les deux la tête sans lever les yeux. On leur avait déjà fait la leçon. Mais elle sentait aussi une certaine appréhension chez elles, principalement la chinoise. Cette dernière savait-elle le cauchemar dans lequel elle s'embarquait ? Ou y avait-il une autre raison, plus profonde…

Un regard en coin, coulé en direction de la salle lui donna appris ce dont elle avait besoin. Le jeune compagnon de Riley… Eux aussi regardaient dans leur direction. Y avait-il un rapport avec leur présence ici. Diane inspira brusquement en se rendant compte qu'elle avait déjà presque oubliée pourquoi elles étaient venue ici en premier lieu. Si cette mascarade continuait, elle risquait de se perdre dans le souvenir de son alter ego ? L'AGEPS retrouverait dans le salon, demain matin, deux coquilles vides lobotomisées bonne pour l'asile. Pas la vie qu'elle avait rêvée en arrivant ici !

Il fallait se débarrasser de la postulante américaine avant tout.

— Voyons de quoi tu es capable. Tu vois cet homme, la bas ? Tu as vingt minutes pour le décrocher de sa rombière, le mettre dans ton lit et me ramener sa chevalière. Si tu échoues, inutile de revenir.

La postulante avala difficilement mais accepta la mission et tourna les talons. Diane fixa ensuite son attention sur la chinoise qui semblait à présent terrifiée. Elle saisit cruellement, entre le pouce et l'index, la mâchoire de la postulante et le tourna vers Riley et le jeune danseur.

— Qui est-il pour toi ? Comment le connais tu ? Ne me ment pas.
— C'est le jeune maître, maîtresse. Nous nous…

Elle était maintenant au bord des larmes. D'un geste, Diane fit signe au couple d'approcher. Une petite voix dans sa tête lui souffla que l'inspectrice n'était pas du genre à apprécier ce genre de commandement péremptoire… Elle s'y ferait.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Dim 3 Juil - 16:03


Ghostbusters





Jonathan ne voulait pas répondre. Il tenait à ne pas s'appesantir sur le sujet mais Diane avait aussi relever le manège. Que faisait-elle à cette pauvre fille ? Je sentis dans mes bras, mon cavalier se tendre. Il avait vu, lui aussi et n'appréciait pas le traitement. Oui, cette fille lui importait. Mais pourquoi ? La raison la plus logique était que cette gamine lui plaisait. Je reportait alors mon regard sur l'homme qui guidait la danse. A la réflexion, il ne devait pas être beaucoup plus âgé qu'elle. Un ou deux ans de plus, à tout cassé. Je tentais de me souvenir dur rapport de Nathaniel, ce matin. 22 ans. Jonathan Morgan avait 22 ans lorsque sa famille fut décimé. Il n'avait jamais été retrouvé.

Alors que je reposait mon regard sur Diane, celle-ci fit un geste dans notre direction. Un ordre impérieux qui ne me plaisait guère mais je ne pouvais rien montrer ici. Et cela semblait servir notre objectif. Je lui renvoyais un regard noir pour lui faire comprendre que je n'aimait pas ses manières mais guidait tout de même mon cavalier vers elles.

"Et bien allons faire connaissance alors !"

D'un pas léger mais décidé, je traversai la pièce sans lâcher Jonathan et arrivait devant les deux asiatiques. Je pestai intérieurement contre la robe moulante qui entravait mes mouvements, m'obligeant à ne faire que de petites enjambées et m'empêchant de bouger à ma guise. Le jeune homme avait été réticent mais n'avait pas fait de scène. Un jeune homme de bonne famille.

"Bonsoir, mesdemoiselles."

Je cherchais le nom par lequel j'avais été présentée à Jonathan et finit par faire les présentations.

"Je suis Marian Gray et voici notre hôte, Jonathan Morgan. Nous nous sommes croisée un peu plus tôt mais n'avons pas été présentées."

Si Diane les avait fait se rapprocher, elle devait avoir une bonne raison et j'étais très curieuse de savoir laquelle.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Dim 3 Juil - 18:41







Alors que le couple approchait, Diane observait les réactions du couple. Ces deux se connaissaient bel et bien et partageait un lien fort. Il s’appelait Jonathan, lui dit sa cavalière. Celle-ci se présenta comme étant une certaine Marian Gray, mais cela ne collait pas. Elle avait un autre nom, mais lequel ?

— Mademoiselle ici présente rentre à mon service, mais j'ai l'impression que quelque chose la retient, énonça-t-elle d'une voix glacée. Et je pense que vous y êtes pour beaucoup, jeune homme. Pour ma part, je suis mademoiselle Hong, une associé de votre père.
— Heu, hésita le jeune homme. Et bien non… elle travaillait dans la maison d'un ami de mon père, nous nous sommes vu une ou deux fois… c'est tout.
— Donc, vous n'aurez aucun problème si je me débarrasse d'elle ?

Une fine lame était apparue entre les doigt de Diane et elle l'appuyait négligemment sur la carotide de la chinoise qui tremblait maintenant comme une feuille.

— Non, ne faites pas ça !

L'exclamation fit tourner toutes les têtes des présents. Jonathan avait quasiment hurlé en saisissant la main de la jeune femme. Se sentant observé de toute parts, il paniqua et prit ses jambes à son cou, entraînant son amie derrière lui.

Hong, de son coté, éclata de rire en les voyants s'enfuir ainsi. Les américains la faisait tellement rire. Elle remarqua néanmoins que le père Morgan ne riait pas du tout. Il regardait avec insistance un autre homme en smoking. L'ancien propriétaire de la fuyarde, peut être ?

— S'il arrive quoi que ce soit à mon fils, hurla-t-il, tu seras responsable. Cette catin ne devait plus s'approcher de lui.
— Et j'ai accepté de la vendre pour cette raison. Tu ne peux t'en prendre qu'à toi même si tu as voulut faire cela ce soir en invitant tes nouveaux alliés.

Soudain, tous les regards se tournèrent vers Diane et Riley… et la plupart n'étaient franchement pas amicaux.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Lun 11 Juil - 14:13


Ghostbusters





Il y avait quelque chose dans le regard de Diane qui ne me plaisait pas du tout. Sa voix était glaciale lorsqu'elle s'adressa à Jonathan. Je fronçais les sourcils en fixant la chinoise. Elle jouait très bien la comédie. Vraiment très bien. S'en était déstabilisant. Je me retins de réagir lorsqu'elle menaça la jeune fille et, avant que je n'ai pu esquisser un geste dans cette fichue robe, le fils Morgan prit les devants. Cela eut le mérite d'immobiliser tout le monde. Le pauvre garçon prit la poudre d'escampette avec la jeune fille. Oui, décidément, ils se connaissaient bien.

Je tournai un regard surpris et inquiet vers Diane lorsqu'elle se mit à rire de façon exagérée. Quelque chose n'allait pas. Je n'avais plus accès à mes sens mais je gardais mon instinct. Soudain, une peur immense s'empara de moi. Et si je n'était plus capable de me métamorphoser ici ? Je me sentais comme si on m'avait amputer des deux bras et je n'aimais pas du tout ça.

Le ton commença à monter dans la pièce et l'atmosphère devint chargée. Je m'approchait de Diane alors que tous les regards se tournaient vers nous.

"Il faut qu'on bouge, …"

Je commençais à me diriger doucement vers la sortie mais la chinoise ne bougea pas du tout et vrilla sur un moi un regard étrange.

"Diane ?"

J'amorçai un mouvement dans sa direction mais stoppais mon bras. J'aurais pu parier qu'à l'instant même, elle ne savait pas qui j'étais. Elle ne devait même pas se souvenir de qui elle était, elle-même. Tous les regards étaient tournés vers nous et il ne manquait plus qu'une étincelle pour que tout explose.

"Quelqu'un a vu Paul ? Il était là il y a une minute !"

"Il vient de s'éclipser avec une jeunette. Mais ne vous inquiétez pas, il doit certainement lui indiquer les commodités, …"

L'homme qui venait de répondre, une cinquantaine, regardait la femme avec un air amusé prouvant qu'il ne croyait pas un mot de ce qu'il disait. La femme cocue se mit à virer au rouge et se dirigea à grand pas vers Diane.

"C'est vous qui l'avez amené ici !"

Loin de se douter de ce qu'elle faisait, la femme en colère s'en pris à la chinoise qui n'allait certainement pas se laisser faire. Et merde ! Mais Diane était parfaitement capable de se débrouiller seule pour le moment. Moi, je devais retrouver le fuyard. Je profitait de la diversion pour m'éclipser à la suite de Jonathan. Il ne me fallut pas très longtemps pour entendre des chuchotement. Une fois hors de la foule, le son portait beaucoup mieux.

Je remontais le bruit jusqu'à sa source et y découvrit les deux amoureux en plein débat.

"… ne peut pas, ils nous tueront !"

"Pas s'ils ne nous trouvent pas. On ira loin, très loin !"

"Il a des disciples partout, on ne sera jamais à l'abris ! Tu ne comprends pas !"

"Je comprends que je t'aime. On trouvera une solution ! Viens !"

Jonathan prit la jeune femme par la main pour l'entrainer à sa suite dans les escaliers menant à la cave mais elle résista. Elle savait qu'ils n'iraient pas bien loin avant d'être rattraper.

"Je ne peux pas Jonathan, …"

Ce dernier se retourna, bien trop brutalement et perdit l'équilibre. Durant un instant, une peur brute se lu dans ses yeux avant qu'il ne tombe en arrière, sous un cri strident de la jeune femme. Mais c'était trop tard. Elle dévala les marches alors que je sortai de ma cachette pour la rejoindre. En larmes, elle tentait de le ranimer. Mais c'était peine perdue.

"Il s'est brisé la nuque… Je suis désolée, …"

Ne voulant rien entendre, elle refusait de lâcher le corps sans vie de son amant. Lorsque les bruits de pas se firent plus pressant à l'étage, il devint clair que la cave serait très bientôt remplie de monde.

"Ils vous croiront responsables. Vous devez partir !"

Je l'arrachais de force au cadavre et la poussait dehors contre sa volonté. Pour ma part, je devais faire vite. S'il savaient Jonathan mort, son père déclencherait une vraie guerre. Je décidai donc de cacher le corps. Le seul endroit qui me vint à l'esprit fut là où j'avais découvert le squelette de l'adolescent un peu plus tôt.

J'entendis des bruits de pas lourds dévaler l'escalier alors que je finissais tout juste de mettre le corps à l'abris des regards. Je me cachais aussi et attendit en silence.

"Merde ! Il a filé !"

"Morgan vas nous le faire payer ! Dépêche-toi de le rattraper, je vais prévenir le boss."

Comment allais-je me sortir de là ?



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Mar 12 Juil - 11:00







Diane… le prénom avait claqué dans sa tête comme un fouet. Pourquoi cette américaine l’appelait-elle ainsi ? Et pourquoi cela lui rappelait-il quelque chose ? Loin, si loin…

Ces réflexions furent interrompues par la rombière qui avait apparemment compris que son mari était allé fricoter avec sa nouvelle élève. Mauvais point pour celle-ci. Elle aurait dû assurer une diversion…
— Demandez-vous pourquoi il s’est empressé de partir, plutôt que d’accuser les autres, répondit-elle vicieusement.

Outrée, la cocue eut la mauvaise idée de s’en prendre physiquement à elle. Son visage écarlate vira au blanc lorsque Hong lui saisit la main brutalement et lui brisa les phalanges comme du bois sec. La vieille tomba en criant alors que Hong s’éloignait tranquillement.  

— Je vous suggère de mettre de l’ordre dans vos affaires, monsieur Morgan. Je ne voudrais pas que ces malheureux incidents n’altèrent notre relation.

Le maitre de maison pali sous l’insulte à peine voilée mais ne répondit pas, préoccupé par le sort de son fils. La chinoise, elle, se délectait de l’hostilité générale à son encontre. La seule chose qui la dérangeait était cette chose qui se débattait au fond de sa conscience… Diane… Diane…  Le prénom tournait en boucle dans son esprit, refusait de s’en aller.

Soudain, un homme de main revint pour annoncer qu’il ne trouvait pas le jeune homme. Morgan se raidit et regarda la chinoise avec une rage qui aurait fait reculer n’importe qui. Sans un mot, il se dirigea vers un râtelier et décrocha un fusil, qu’il chargea d’une main experte en quelque secondes avant de le braquer vers Hong.

— Qu’avez-vous fait à mon fils, sorcière ?
— Absolument rien. Je n’ai fait que mettre en lumière une relation déjà existante. Si vous cherchez un coupable, adressez-vous à l’ancien propriétaire de cette fille.

Le canon du fusil se réorienta lentement alors que d’autres armes apparaissaient dans les mains de la plupart des présents.

— Pose ce fusil, Kyle, fit l’autre homme, calmement. Cette salope te monte la tête.
— Tu savais, pour ta putain et Jonathan. Tu n’as rien fait pour les arrêter !
— Si tu avais mieux tenu ton gosse, il ne serait pas allé fricoter avec elle. Pose ce fusil !

Le coup de feu prit tout le monde par surprise. La victime fut catapultée par-dessus la table dans une gerbe de sang. Apres une seconde d’incrédulité, les autres armes aboyèrent à leur tour et l’atmosphère se remplit de l’odeur de sang et de poudre.
Hong n’eut pas le temps de se mettre à l’abri. Un projectile l’atteignit à la poitrine et elle s’effondra en regardant le carnage autour d’elle. Les hommes tiraient sans discontinuer pendant que les femmes et les enfants tenaient de fuir par des issues bien trop petites pour un tel flot. Enragé, blessé, Morgan rechargeait et déchargeait son arme sur ses invités, sans discrimination, rajoutant du chaos à la panique ambiante.

A genoux, luttant pour reprendre son souffle, Diane regardait le sang qui coulait de sa blessure. Comment des balles spectrales pouvaient elles l’affecter ? Pouvait-elle mourir dans cette illusion ? A côté d’elle, Hong essayait de se relever aussi en grognant de douleur. Lorsque leurs regards se croisèrent, il y eut comme une étincelle et les mains de la fidèle du Maître se refermèrent sur le cou de la fuyarde.

— Je vais prendre ton corps et lui revenir… Traitresse. Je vivrai éternellement à ces cotés !




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Mar 12 Juil - 15:37


Ghostbusters





Je me forçai à inspirer profondément et, surtout, silencieusement. Le duo de gorilles ne me repéra pas, ils avaient bien mieux à faire. L'un d'eux poursuivit sa route à travers le sous-sol, certainement jusqu'à la grotte, en espérant rattraper les fuyards. J'espérai que la jeune fille ait réussi à s'éloigner suffisamment et à se cacher. L'autre gros bras remonta l'escalier pour prévenir son patron.

J'attendis encore une minute dans le silence, pour être sûre que personne ne me verrait et quittai ma cachette. Les bruits provenant de l'étages étaient plus qu'inquiétants. Des coups de feu multiples et des cris résonnaient. D'un geste sec, je déchirai le côté de ma robe afin d'avoir une plus grande marger de manoeuvre et commençai à me diriger vers l'escalier. A mis chemin, je fus prise d'un doute et retournai près du corps que je fouillais rapidement. Comme je le soupçonnais, Jonathan portait une arme dont je me saisis. Rapidement, je vérifiais qu'elle était chargée et rejoignis l'étage le plus discrètement possible.

A peine arrivée dans la cuisine, je dus me baisser pour éviter une balle perdue. Lorsque le tireur remarqua ma présence, la balle suivante fut bien plus dirigée mais je tirai la première et le corps spectral s'effondre sur le carrelage. Cette situation était totalement délirante !

Je me frayais un chemin sanglant jusque dans le salon, récoltais quelques coups au passage dont une belle entaille à l'épaule gauche et y découvrit Diane, de nouveau dans ses vêtement du vingt et unième siècle, aux prises avec une asiatique vêtue comme elle l'était lorsque j'avais quitté la pièce. Je ne comprenais plus rien mais ne tarda pas à viser l'ennemie en pleine tête. Lorsqu'elle reçu l'impact, je baissais l'arme et me précipitai vers Diane.

"Ca va ?"

Sans plus attendre, je la tirai à l'abri relatif du canapé. Elle semblait redevenue elle-même mais du sang maculait ses vêtements.

"Tu es blessée ?"

Comment était-ce possible ? Mais avant que je n'ai pu tenter de comprendre, une silhouette surgit devant nous, une silhouette armée. Je levai instantanément mon arme et tirai. La balle l'atteint à l'épaule, déviant son propre tir, mais il revient à l'assaut et un bruit de métal émana de mon arme. Plus de balle. Morgan sourit et leva doucement son révolver vers nous. Diane avait été touchée. Qu'arriverait-il si on mourait ici ? Au moment où l'homme allait tirer, je ne pus m'empêcher de crier.

"NON !"

Pendant un instant, je le vis hésiter. Ses sourcils se froncèrent et je devinais qu'il ne comprenait pas plus que moi que mon ordre ait eut de l'impact. Cependant, je ne lui laissais pas le temps de se reprendre et me relevai rapidement devant lui pour lui envoyer un coup de coude dans la mâchoire et le désarmer dans le même temps.

Il ne restait plus grand monde debout lorsqu'un homme pénétra dans la pièce en trainant derrière lui la jeune fille en larmes. Et merde !

"Elle était seule, Patron. Elle refuse de dire où est votre fils."

"Tue là ! Elle a ensorcelé mon Jonathan ! Après sa mort, il sera délivré de son emprise et rentrera à la maison !"

"Ca ne marchera pas, …"

Il vrilla sur moi un regard si froid qu'il m'aurait fait reculer d'un pas si le canapé ne bloquait pas ma retraite.

"Alors je les tuerais tous jusqu'à ce qu'il rentre !"

Je jetai un regard entendu à Diane. Voilà donc ce qu'il s'était passé ici. Un père en colère cherchait à venger et retrouver son fils. Mais celui-ci n'avait jamais subit d'envoûtement et ne reviendrait pas. Il était mort.

Avant que je n'ai pu intervenir, une balle se logea dans la tempe de la jeune fille, éclaboussant un peu plus les murs autour d'elle. Toutes les armes restantes se tournèrent vers nous et je m'empressais de retourner celle de Morgan contre lui-même. Le temps sembla se suspendre un instant. Au moindre geste, tous ces hommes perdraient leur chef. Mais le statut quo ne durerait pas bien longtemps.      



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.



Dernière édition par Riley Andrews le Ven 15 Juil - 23:48, édité 1 fois
Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Mar 12 Juil - 18:03







En temps normal, Diane n’aurait sans doute pas eu de mal à repousser la prise du spectre. Mais sa blessure l’affaiblissait plus que de raison, et la terreur que lui infligeait « l’autre » l’empêchait de bouger. Lentement sa conscience glissait vers une douce obscurité ou elle pourrait enfin se reposer.
Et puis plus rien. Elle inspira une profonde goulée d’air frais et sa vue s’éclaira à nouveaux. Riley était au-dessus d’elle et semblait particulièrement inquiète.  Avec le sang qui imbibait maintenant son teeshirt, il y avait sans doute de quoi.

— Je comprend pas comment c'est possible, mais ca fait un mal de chien !

Soudain, Morgan fut au-dessus d'elles, menaçant. Riley tenta de s'interposer avec un ordre cinglant qui le fit hésiter. Incapable de se relever, Diane assista à l'échange en enroulant deux nouveaux fétiches autour de ses poings. Si les négociations échouaient, elle en aurait bien besoin.

Étrangement, Riley semblait persuadé que le gamin ne reviendrai pas. Il faudrait qu'elle lui explique plus tard. Mais cette certitude sembla achever de convaincre Morgan de faire un massacre. Les armes se relevèrent, le temps se suspendit… et Diane pris une décision instinctive.

D'un revers de jambe, elle faucha l'inspectrice et la bloqua sous elle dans une prise implacable. Elle murmura quelques paroles pour activer une protection alors que les premiers projectiles traversaient le divan et  venait frapper son dos. Freinées par le meuble, les projectiles s'écrasaient sur la barrière magique levée par la chinoise et étaient incapable de la traverser. Les impacts restaient néanmoins assez puissant pour faire tressauter la jeune femme qui gémissait de douleur à chaque impact, sans relâcher son étreinte.

La fusillade dura presque une minutes pendant laquelle les tireurs s'entre-tuèrent. Lorsque le silence se fit, Diane était quasiment inconsciente et les talisman avaient laissé une trace carbonisé sur ses mains. Elle parvint néanmoins à murmurer quelques mots douloureux.

— Détruit Morgan, c'est la clé pour sortir d'ici... Avec le fétiche que je t'ai donné. Essaye !

Elles n'avaient rien à perdre… Et la chinoise n'avait plus une once d'énergie magique en elle. Elle ne comprenait même pas comment elle avait pu survivre, une fois de plus.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Sam 16 Juil - 0:21


Ghostbusters





Sans vraiment avoir le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait, je fus déstabilisée et chutais au sol. Aussitôt, un poids se plaça au dessus de moi et m'immobilisa fermement. Je reconnus la voix de Diane qui murmurait des mots que je ne comprenais pas. Mais lorsque les bruits de coups de feu résonnèrent de nouveau dans la pièce, je devinais qu'il s'agissait de protections magiques.

Je sentais Diane tressauter à chaque impact et j'entendais ses gémissements étouffés. Cela devait être un calvaire pour elle et je lui fus reconnaissante de ne pas m'avoir laisser à mon sort. A coup sûr, je serais morte, sans elle, à l'heure qu'il était.

A la fin de la fusillade, Diane n'en menait pas large. Elle était à la limite de l'inconscience. L'effort du sort ou sa blessure étrange ? Je n'aurais su le dire mais on devait en finir avec ça au plus vite.

Seul Morgan était debout lorsque je levai la tête. Il semblait à la fois en colère, perdu et profondément inquiet.

"Je peux vous conduire à lui."

Ma voix était assurée lorsque je me relevai face à l'irlandais. Il tourna vers moi un regard indéchiffrable et finit, méfiant, par hocher la tête. Diane m'avait conseiller d'utilisé ses talismans mais je n'avais aucune certitude que cela marcherait, je devais le garder uniquement en dernier recours.

Je me déplaçais prudemment vers la cave, m'arrangeant pour garder Morgan toujours dans mon angle de vue et m'arrêtais devant l'endroit où j'avais caché le corps. Je lui désignais l'endroit et soupirai.

"Il est tombé dans les escaliers et s'est brisé la nuque. Ce n'est de la faute de personne. Je suis désolée, …"

Je restai sur mes gardes. Qui savait comment le spectre allait réagir ? Contre toute attente, il prit son fils dans ses bras et le déplaça au milieu de la cave. Il le plaça dans une grande caisse en bois et, les larmes aux yeux, mis le feu au cercueil improvisé. Je le regardai faire en silence. La fumée m'irritait les yeux et n'allait pas tarder à me faire tousser.

Alors que je me détournai une seconde pour me frotter les yeux, le père endeuillé se jeta sur moi.

"C'est ta faute, sale garce !! Tu l'a jeté dans ses bras et poussé à la fuite !!"

Ses mains se refermèrent sur ma gorge avec une puissance que je ne soupçonnais pas. Je voulais lui crier d'arrêter. Mon cri de tout à l'heure avait semblé avoir un effet sur lui. Mais pas un souffle d'air ne pouvait franchir la barrière de ma gorge et je n'allais pas tarder à perdre connaissance.

Dans un dernier effort, je saisis d'une main la bande de papier fournie par Diane et propulsai mon poing sur la mâchoire de mon assaillant. Une décharge électrique nous parcouru tous les deux. Sous la surprise, Morgan me lâcha et j'inspirai une profonde goulée d'air. La fumée me fit tousser et je tentai de remonter l'escalier pour atteindre un air plus respirable et recharger mes poumons.

A mi-chemin, il me rattrapa et tenta de me tirer en arrière mais je me dégageai d'un coup de pied et filai vers la cuisine. D'un coup de pied, je fermai la porte derrière moi et inspirai autant que je pu avant de me saisir d'un couteau de boucher en retournant au salon.

"Diane ?! Ca ne marche pas !"

M'avait-elle seulement entendue ?  Morgan fracassa la porte de la cuisine et se jeta sur moi comme un enragé. Je lui infligeai quelques entailles mais ne parvint pas à le blesser sérieusement. Alors que j'avais perdu mon arme de fortune et qu'il se tenait à quelques centimètres de moi, je tentais le tout pour le tout.

"STOP !! Ca suffit ! Il est mort et ça ne changera pas ! Partez !"

Le spectre s'immobilisa brusquement, me jeta un regard surpris et se volatilisa en un instant. Je repris mon souffle, perplexe. Que venait-il de se passer ?

Aussitôt, le décors changea de nouveau pour revenir au vingt et unième siècle et je récupérai mes vêtements plus confortables et familiers. Diane !

Je me dirigeai rapidement vers le salon. Etait-elle toujours consciente ? En vie ? Qu'avait-elle entendu ? Qu'avait-elle compris ? J'étais prête à parier que la réaction du fantôme n'était pas normale. Et si ma nature de métamorphe avait joué dans mon ascendance sur lui ? Et si Diane s'était aperçu que quelque chose clochait ?

C'était purement égoïste de ma part, mais j'espérais grandement que la chinoise ait perdu connaissance, …



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Sam 16 Juil - 19:48







Impuissante, Diane regarda Riley et le spectre s'éloigner. Si le plan de l'inspectrice ne fonctionnait pas, elles ne survivrait pas longtemps, ni l'une ni l'autre. Affalée dans le canapé, la chinoise tentait de retrouver un peu d'énergie. Elle avait récupéré, dans le carnage autour d'elle, deux automatiques qu'elle serrait convulsivement. Tant qu'ils étaient la, le cauchemars n'était pas terminé.

Elle fut tiré de sa demi inconscience par le cri de Riley puis par des bruits de lutte. Il fallait se lever, aller aider… mais son corps refusait de bouger. Avec un juron, elle se redressa et manque de s'affaler de tout son long. A ce rythme, elle serait dans la cuisine demain matin. Lorsque l'ordre de l'inspectrice claqua dans l'air, Diane sursauta. Que venait-il de se passer ? L'écho mystique de la phrase était indéniable. Surprise elle vit revenir Riley dans le salon, l'air aussi perplexe qu'elle. Un sourire se dessina sur les traits fin de la jeune femme alors qu'elle retombait assise.

— Bien jouée, Tongji. Je crois qu'il va falloir que je t'explique une chose ou deux. Mais pas ce soir.

Soulagée, elle s'appuya sur son amie pour se redresser. Elle devait encore sortir d'ici sans se faire remarquer par les gugusses en faction à l'extérieur. Elles redescendirent vers la cave lentement, aussi épuisée l'une que l'autre.

Elles étaient presque arrivée à l'entrée lorsque Diane se rendit compte que quelque chose clochait. Elle serrait toujours le pistolet prit sur un de cadavres de fantômes. Si Morgan avait vraiment été exorcisé, il n'aurait rien du rester de ces manifestations.

— Il est encore la, souffla-t-elle.

Comme pour accompagner ses paroles, la température baissa d'un coup autour d'elles. Leur souffle devint visible alors que les murs se recouvraient d'une fine couche de givre. Diane braqua le pistolet devant elle mais jura.

— Je ne peux pas le voir et je n'ai pas assez d'énergie pour le forcer à se manifester. Guide moi, Tongji. Concentre toi sur sa présence.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Sam 16 Juil - 22:00


Ghostbusters





Je constatais bien tristement que Diane était bel et bien consciente et le regard qu'elle porta sur moi prouvait qu'elle avait compris qu'il y avait quelque chose d'étrange. Je lui retournait un regard perplexe, tentant de lui faire comprendre que je ne m'attendais pas à cela non plus et que je n'avais aucune explication. Mais ce n'était pas le moment de débattre sur la situation. Il fallait sortir d'ici. Je me dépêchai donc de l'aider à se relever.

"Tongji ?"

Quel était ce surnom ? Etait-ce en relation avec ma nature ? Est-ce que Diane avait compris ? Mais il n'en était rien. Diane m'expliqua que cela voulait dire "médium" ou "shaman". Elle était donc loin du compte. Tant mieux.

"Je ne suis rien de tout ça, …"

Et je pris le chemin de la cave afin de changer de sujet. Notre progression était lente mais certaine. Je prenais courage dans l'idée d'être bientôt à l'air libre, dehors, laissant toute cette histoire derrière moi.

L'entrée de la grotte était visible, à travers la fumée lorsque Diane se raidit en affirmant qu'il était toujours là. Je supposais qu'elle parlait de Morgan et étais sur le point de la détromper lorsque la température baissa d'un coup, faisant retomber la fumée en un rien de temps. Ma respiration se changeait en nuage devant moi. Il était là.

Je tournais la tête dans toutes les directions alors que Diane levait son arme devant elle, m'affirmant qu'elle ne voyait pas le spectre. Pour moi, cependant, il était bien visible.

"A deux heures ! Près de la caisse noire !"

L'automatique résonna dans la cave en même temps que le cri de Morgan. Il fut d'abord criblé d'impacts, puis, il disparut comme celui que Diane avait frappé de son poing en arrivant. La température redevint normale, les cendres du cercueil disparurent en même temps que l'arme de Diane.

"Je crois que c'est fini, …"

Le poids de la chinoise se fit plus léger, elle semblait aller mieux. Pour ma part, je n'avais qu'une idée. Quitter cet endroit.

"On y va !"

Je l'entraînais rapidement vers la sortie et pris une goulée d'air frais en arrivant à l'air libre. La voiture était garée un peu plus loin et je mis le contact dès que les portières se refermèrent. Aucune de nous ne parla en chemin. Nous devions être tout aussi perturbée l'une que l'autre, perdues dans nos pensées. Mais lorsque j'immobilisais la voiture devant chez Skylar, je me tournais vers Diane.

"Est-ce que ça va ?"

Etait-elle toujours blessée ou les effets s'étaient-ils effacés en même temps que le spectre.



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Dim 17 Juil - 18:05







Riley niait être un médium, ce qui était normal. Après une telle révélation, beaucoup refusait cette nouvelle réalité. Mais vu les fréquentations de l'inspectrice, il était peu probable que cela lui arrive. Il lui faudrait sans doute un peu d'aide pour gérer ces nouvelles capacité, mais dans son métier, elles lui seraient sans doute d'un grand secours.

Elle fit une seconde fois preuve de son don en guidant Diane dans la cave. Celle-ci déchargea ce qui lui restait de magie à travers l'arme, en même temps qu'elle vidait le chargeur. Elle serait de nouveau tombé si l'américaine ne l'avait pas retenue. Depuis qu'elle était ici, elle avait une tendance certaine à tirer sur la corde. Ça lui jouerait des tours, un de ces jours.

L'arme disparue et la température revenue à la normale elle purent enfin revenir à la surface et à leur voiture. La marche allé leur avait parut lente et laborieuse, mais ce fut pire au retour. Mais au moins, ne pleuvait- il plus.

La chinoise somnola tout le trajet et ce n'est que l’arrêt du moteur qui lui fit redresser un œil.

— Je pense que ça va aller, les blessures étaient illusoires. Mais illusion ou pas, ça fait encore sacrément mal. Tu ne connaîtrais pas l'adresse d'un beau masseur bien musclé par hasard ?

Elle descendit de la voiture en grognant mais se retourna avant de fermer la porte.

— J'étais sérieuse tout à l'heure. Je pense pouvoir t'aider à maîtriser tes nouvelles capacités. Ce n'est pas toujours simple de voir le monde des esprits. Et personnellement, je n'en vois qu'une fraction. Maintenant que tu as commencé à communiquer avec eux, ça risque de ne plus s’arrêter. Alors hésites pas à venir m'en parler, d'accord ? Et crois pas que j'ai oubliée pour la soirée billard non plus.

En riant, ce qui lui fit un mal de chien, elle rentra dans la maison et se dirigea vers la cuisine pour se préparer un thé. La pendue indiquait trois heure du matin. La nuit serait courte si elle voulait se lever à cinq heure comme tous les jours pour faire ses exercices. Mais elle pouvait bien s'accorder quelques heures de repos, non ?

Même pas six mois de présence sur le sol américain et voila qu'elle devenait décadente elle aussi… elle allait devoir se surveiller... Demain !




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Dim 17 Juil - 21:13


Ghostbusters





Je fut rassurée lorsque Diane affirma que sa blessure n'était pas réelle. Elle avait mal mais ne risquait rien. Pas besoin d'aller à l'hôpital et de trouver une excuse pour justifier son état. Une bonne chose, au final. Je souris lorsque la chinoise me demanda l'adresse d'un beau masseur musclé.

"Professionnel, non malheureusement. A moins que la cinquantaine bedonnante soit dans tes standards de beauté. Mais je sais, de source sûre, que Skylar est loin d'être mauvais dans ce domaine. Je suis sûre qu'il se fera un plaisir de t'aider si tu lui demande gentiment."

Je souris en observant sa réaction mais elle changea bien vite de sujet de conversation en continuant sur mes pseudos capacités de médium. Comment lui dire que j'étais sûre de ne pas être médium et de ne pas avoir envie de discuter de cela avec elle. Cela pouvait l'amener à découvrir ce que j'étais réellement et ce n'était pas souhaitable. J'acquiesçai tout de même pour la rassurer et lui souhaitai une bonne fin de nuit.

Lorsque je redémarrai, je jetai un oeil à l'horloge numérique. Déjà trois heure du matin. Le réveil allait faire mal. Je soupirai et enclenchai la marche arrière pour sortir de l'allée et regagnai mon domicile rapidement. Une douche plus tard et je m'endormis immédiatement du sommeil du juste.

Le lendemain, j'avais mal partout et grimaçai en m'habillant. J'eu tout juste le temps d'avaler un café tellement j'avais trainé avant de me lever. J'avais maintenant le temps du trajet pour me préparer un air innocent afin de ne pas être suspectée par mes collègues au boulot. L'Ageps se sera-t-elle aperçu de quelque chose ?



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters Dim 17 Juil - 21:13

FIN

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 447

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ghostbusters

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas

Ghostbusters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Missing Face :: 
Péninsule de Keweenaw
 :: Hancock :: South Side
-