Forum RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Entretien d'embauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Entretien d'embauche Mer 23 Mar - 18:45


Entretien d'embauche





Diane avait l'air mal à l'aise lorsqu'elle m'ouvrit la porte. Etait-ce parce qu'elle allait rencontrer quelqu'un d'autre ? Parce qu'elle n'avait jamais eu d'emploi honnête ? Ou parce qu'elle craignait d'entraîner une personne de plus dans ses histoires périlleuses ? Quoi qu'il en soit, elle ne brillait pas par son enthousiasme.

Sans mot dire, je grimpai dans la voiture en lui désignant le siège passager. Environ à mi chemin, je finis par ouvrir la bouche.

"Si cela ne te convient pas, tu peux toujours le dire, okay ? Tu n'as aucune obligation et Bobinson n'en fera pas grand cas, je t'assure."

Mes rapports avec le libraire était quelque peu tendus depuis le mois dernier, lorsque j'avais appris qu'il était un faë, mais je savais qu'il mettrait nos différents de côté pour une tierce personne et puis, nous n'étions pas vraiment en froid, … disons que ni l'un ni l'autre n'avait cherché à reprendre contact rapidement. Pour ma part, ses capacités me faisaient peur. Je ne savais rien de lui mais lui semblait tout savoir de moi. Le rapport n'était pas en ma faveur. Je devrai aussi faire comme si de rien n'était.

Je fis un détour par un Strabucks et repartis avec trois cafés chauds. Finalement, je garai la voiture devant la librairie, coupai le moteur et me tournai vers ma passagère.  

"Si l'idée ne te plaît pas du tout, c'est le moment de le dire."

Je lui laissai le temps de se prononcer puis sortis de la voiture et attendis qu'elle fasse de même avant de la verrouiller. Quelques secondes plus tard, je franchissais la porte de la librairie.

"Monsieur Bobinson ?"

Il ne restait plus qu'à attendre qu'il se montre. Il devait être perdu dans l'un de ses rayonnages quelque part au coeur de sa boutique. D'un geste du menton, je désignais la zone détente près de la cheminée et m'assis dans un fauteuil en prenant une première gorgée de mon café. Je posai celui du vieil homme sur la table et tendis le sien à Diane.

"Ca va aller. Assieds-toi si tu veux."  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.



Dernière édition par Riley Andrews le Jeu 24 Mar - 18:45, édité 1 fois
Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Jeu 24 Mar - 14:40






Sans un mot Diane monta dans la voiture. Elle savait bien que ça n’était pas très sympa mais n’arrivait pas à secouer cette morosité. De plus la tendance de Riley à lui parler comme une enfant l’agaçait de plus en plus.

— J’ai bien compris, répondit-elle sèchement.

Elle soupira en regardant les rues défiler autours d’elles. Ce n’est pas comme ça qu’elle allait se faire de nouveaux alliés… ou de nouveaux amis.

— Excuse-moi. Je suis un peu à cran ce soir. Tu n’y es pour rien et ton ami libraire non plus. J’ai un peu de mal à me faire à tous ces changements.

Ça n’était qu’en partie vraie, mais elle n’avait aucune envie de s’étendre sur ces récentes découvertes.

La voiture s’arrêta devant une boutique qui parut vaguement étrange à la jeune fille et Riley lui offrit une dernière chance de reculer.

— J’ai affronté les Yakuzas, les triades et les Bratvas pendant des années. Je devrais survivre à un vendeur de bouquins.

Sans attendre, elle descendit de la voiture et inspira profondément. L’air puait les voitures et la mauvaise friture venant d’un restaurant voisin. Pourtant, il y avait autre chose ici, de bien plus subtil… Impossible de se concentrer dessus pour l’instant, mais c’était intriguant.

En entrant dans la boutique, elle marqua un temps d’arrêt. Elle n’avait jamais vu autant de livre réunit dans un seul endroit. C’en était presque intimidant. Elle saisit le premier volume qui lui tomba sous la main et lut une page au hasard. Le contenu lui fit hausser un sourcil puis pouffer. Elle referma le volume en rattrapant l’inspectrice. Les gens lisaient ils vraiment ça ? Ces nuances de truc ne lui avaient pas paru… nuancées justement.

Mais elle n’était pas une critique littéraire de toute façon.
Finalement, Riley s’installa dans un fauteuil près d’une cheminée, café en main. Une chose était sure, le propriétaire des lieux savait recevoir.

— Oui maman, pouffa finalement Diane en s’asseyant à son tour, l’esprit un rien plus léger.





∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Ven 25 Mar - 16:18


Entretien d'embauche



J'avais du travail par dessus la tête et des cartons de livres empilé dans tout les coins. Je n'avais pas eu une seule seconde à moi aujourd'hui entre la livraison de mes commandes (bien plus grosses que prévu) et les clients, peu nombreux certes mais en continue. Un journée bien rempli voir même un peu trop, me laissant le sentiment que je devais faire quelque chose d'important mais sans me rappeler laquelle.

Il devait être tard car il faisait nuit depuis déjà quelques heures et je n'avais pas rangé le quart de mon arrivage. Quant tout à coup, deux personnes rentre dans mon magasin précédé par une aura sombre et empli de mort. Mes détecteurs de magie se mettent tous à briller d'un seul coup sous l'effet de cette magie corrompu.

Alors que je me prépare à rassembler ma magie pour contrer une attaque, je sens une odeur de café flotter dans l'air et Miss Andrews m'appeler. Comment avais-je pu oublier qu'elle devait venir ce soir pour un entretien d'embauche pour une amie?! Mais qui est cette personne à l'aura noire qu'elle veut me présenter?

Je les laisses tranquillement cheminer vers les fauteuils pour me laisser le temps de me reprendre et pour remettre mon glamour qui, j'ai honte de l'avouer, avait glisser. Après tout, peut être que je me trompe, je devrais laisser le bénéfice du doute à cette personne.

C'est méfiant et avec un sourire un peu figé que je sort d'entre les rayonnages pour les rejoindre.

"Miss Riley, c'est un plaisir de vous revoir. Mais qui m'emmenez vous là? Je ne croit pas connaitre cette jeune personne. Vous n'êtes pas du coin. Sinon je m'en serais déjà aperçu!"

Tout en gardant un oeil sévère sur la jeune femme, je m'assoie dans mon fauteuil, prend le gobelet de café et boit quelques gorgées en attendant de voir ce qui va résulter de cette étrange équipée.



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"


Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Ven 25 Mar - 18:57


Entretien d'embauche





Je serai les dents à la remarque sèche de Diane. Et bien, si elle le prenait comme ça. Je décidai donc de ne pas desserrer les dents non plus et me contentai de fixer la route. Cependant, elle s'excusa bien vite, ajoutant qu'elle n'était pas au mieux de sa forme et que c'était à causes des multiples changements. C'est alors que, pour la première fois, je captai qu'elle mentait. Bien sûr, je voulais bien croire que sa situation n'était pas des plus évidente mais il y avait autre chose et je finirai par savoir ce que c'était.

Une fois devant la boutique, je lui offris une dernière chance de faire marche arrière et sa réponse me fit sourire. Je laissai un petit rire s'échapper de ma gorge en quittant la voiture. Si seulement elle savait, …

Les boissons chaudes en main, j'entrai dans la librairie et appelai le propriétaire puis m'installai dans la zone de détente, près de la cheminée. Diane s'était arrêtée en chemin pour feuilleter un livre mais ne parut pas satisfaite. Finalement elle me rejoignit et je lui tendit son café en lui conseillant de s'assoir. Sa réponse fut nettement plus légère que dans la voiture. Etait-ce le lieu qui la détendait ainsi ?  

Finalement, Stuart apparut au détour d'un rayonnage et nous accueillit avec sa chaleur habituelle. Cependant, il semble mal à l'aise et ce n'était pas que mon instinct qui me dictait une telle chose. Il fallait jouer la prudence. Quelque chose n'allait pas.

"C'est la jeune femme dont je vous ai parlé. Diane. Elle cherche du travail. Diane ? Voici monsieur Bobinson, le propriétaire."

Je les laissais ensuite discuter, prête à réagir à tout instant si la conversation prenait une tournure déplaisante.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Ven 25 Mar - 22:15






Diane trempa ses lèvres dans le café offert, et tenta de réprimer une grimace. Mais comment les occidentaux pouvaient-ils boire des litres de cet infâme breuvage ? Ça avait évidement le mérite d’être chaud, ce qui était déjà beaucoup. Le climat local lui était encore particulièrement pénible.

Elle reposa le gobelet sur la table et posa les mains sur ses genoux pour attendre patiemment comme on le lui avait appris. Néanmoins, l'attente ne fut pas longue et un gros homme barbus fit son apparition avec quelques paroles sibyllines. Riley les présenta rapidement. Il s’agissait bien du propriétaire.

Diane se leva et s'inclina poliment, comme à son habitude.

— Je suis ravie de vous rencontrer, monsieur Bobinson.

Elle se sentait parfaitement ridicule. Comment pouvait-elle espérer travailler dans un endroit pareil sans y connaître quoi que soit ?

— Je suis navrée de vous importuner ainsi. Comme l'a dit Riley, je cherche du travail. Je viens d'arriver en ville et… j'ai besoin de travailler un peu. Je ne souhaite pas être un poids pour ceux qui m'aident déjà beaucoup.

Devrait-elle aussi ramper devant ce gros porc ? Il lui rappelait tellement ses anciens clients. A évaluer chacun de ces gestes, à la déshabiller du regard. Elle était sure qu'il était du genre à lui demander des faveurs en dehors des heures de travail. Il pouvait toujours rêver. S'il tentait quoi que ce soit, elle le tuerait, tout ami de Riley qu'il soit. Ou moins lui briserait-elle les deux jambes.

Elle se rendit compte qu'elle s'énervait seule, qu'il n'avait toujours pas prononcé le moindre mot ni fait le moindre geste. Mais que lui arrivait-il ? Elle prit une longue inspiration et fit le vide dans son esprit. La colère retomba aussi vite qu'elle était venue, la laissant chancelante et les larmes aux yeux.

Devenait-elle complètement folle ?




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Mar 5 Avr - 19:21


Entretien d'embauche



Riley me présente la jeune fille venue avec elle, Diane. Mais je vois très vite que Riley ne la connait pas tant que ça. Celle-ci, après les présentations, ce met légèrement en retrait de la discussion mais je sens néanmoins une certaine tension. Comme si elle se tenait prête en cas de problèmes.

Je focalise alors mon attention sur la nouvelle arrivante qui me salue avec toute la déférence et la politesse qu'une personne bien éduquée dans la tradition asiatique. Mais cela semble être plus un réflexe, une comédie joué trop longtemps qui viens se superposer à la réalité, qu'une réelle marque de courtoisie. Et alors que Diane commence à plaider sa cause, je sens une vague de haine émaner d'elle et grossissant à la vitesse d'une tempête porté par les vents. Je distingue presque une aura noire s'échapper de son corps par volutes.

Discrètement, je jette une poignée d'herbes curatives dans le feu de la cheminée. Aussitôt une odeur, très légère et rafraîchissante, viens s'ajouter à celle du bois qui brûle, apportant un peu de calme et détruisant la malfaisance qui se repend. Mais la colère de Diane retombe aussi vite qu'elle est venue, avant même que mes herbes n'ai pu l'influencer un peu, la laissant pantelante, triste et perdue.

Néanmoins, je ne peut m’empêcher de la regarder avec curiosité et sévérité. Que fait une personne aussi torturé avec Riley? N'est-ce pas dangereux pour elle?

"Eh bien Miss Andrews! Que m'avait vous ramenez là?! Quand à vous jeune fille, car je doute que Diane soit votre vrai prénom, vous feriez mieux de vous secouer un peu! La voie de la colère et de la haine ne mène qu'à de sombres endroits. Et si ce que vous dites est vrai, à savoir que vous ne voulez pas être un poids pour les autres, il va falloir que vous commenciez par apprendre à vous maitriser."

Si Riley m'a apporté cette Diane c'est qu'elle doit avoir quelque chose derrière la tête et je suppose que je lui doit au moins ça, même si ça ne me plait pas. C'est avec mon regard le plus glacial et mon sourire le plus mordant que je continue la discussion.

"Bien Miss Diane, qu'elles sont les compétences, connaissances ou facultés que vous avez et qui pourrez servir ici? Et qu'elles sont vos prétentions quand à la duré du contrat, les horaires et le salaires? Je suis curieux de savoir pourquoi Mademoiselle Riley pense que un poste ici vous conviendrez?!"



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 15 Avr - 10:01, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Jeu 7 Avr - 14:14


Entretien d'embauche





Alors que Diane salut respectueusement Stuart, je sens qu'elle se force au calme. Quelque chose ne va pas. Bobinson doit le sentir aussi car il jette dans le feu quelques herbes dont le fumet me fait tousser plusieurs fois. Je m'éloigne quelque peu de la cheminée avec mon mug de café et me mets à distraitement consulter les tranches des livres. Nous sommes dans la section littérature anglaise. En souriant, je saisit l'Île au trésor, de Stevenson en écoutant la conversation de mes deux voisins.

Sans trop savoir pourquoi, j'ai toujours aimé ce livre. L'un de ceux que l'on referme avec un sourire idiot mais, lorsqu'on nous demande ce que l'on a apprécié, on est incapable de répondre. Je suppose que c'est un tout.

La voix irritée de Bobinson m'interpellant me fais me retourner, le livre toujours en main. Il n'a pas l'air content et surtout pas très aimable. Voilà que la colère me prends à mon tour.

"Si vous ne vouliez pas d'elle, il fallait me le dire avant ! Vous n'avez accepter cette entrevue que pour jouer aux patriarches moralisateurs ou pour aider quelqu'un qui en a besoin ? Je ne l'ai pas amené ici pour qu'elle vous aide. Vous savez parfaitement le faire tout seul. Si je l'ai amené c'est parce que, elle, a besoin d'un emploi ! Je pensais que vous étiez meilleur que ça."

D'un geste brusque, je me retournai pour reposer le livre. Je me sentais soudainement comme Jim Hawkins, manipulé par John Silver. Et je détestai ça.

"Désolé de vous avoir importuné, ô Monsieur Bobinson !"

Puis, je regardai Diane en embarquant mon café.

"Je me suis trompée Diane. On n'a rien à faire ici. Désolé de t'avoir fait perdre ton temps. Je pensais que c'était quelqu'un de bien. On trouvera mieux."

Etaient-ce sa tentative d'apaisement avec ses herbes qui m'avaient irritée ou le ton condescendant qu'il avait employé ? A moins que notre précédent différent n'ai joué contre lui. Quelqu'en soit la cause, j'étais maintenant tout aussi énervée moi-même et prête à partir dès que Diane le serait aussi.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Ven 8 Avr - 15:23






Diane essayait toujours de reprendre ses esprits lorsqu’une odeur étrange et agréable se rependit dans la pièce. Elle inspira lentement et sentie son esprit légèrement flotter. Cela faisait du bien.

Les paroles du vieil homme la surprirent légèrement la firent même frissonner. Il avait les mêmes intonations que le Maître. Cette même façon un peu pompeuse de donner des leçons de vie. Riley voulait-elle la mettre dans les mains d’un autre monstre ?
La suite lui prouva que non. La réponse cinglante de l’inspectrice la fit sourire malgré elle. Comme elle aurait voulu voir son ancien mentor se faire ainsi envoyer sur les roses… Une seule personne avait jamais osé lui parler ainsi et cet évènements avait contribué à sa présence ici. Riley se proposait déjà de repartir, visiblement furieuse. Diane découvrait ce soir l’aspect explosif de la jeune femme et cela lui plaisait. Avec une telle force de caractère, elle comprenait mieux comment Riley pouvait être inspecteur de police. Néanmoins, il avait posé certaines questions auxquelles elle se sentait obligée de répondre.

— Monsieur, je peux vous assurer que Diane est le nom qui m’a été donné. Quant aux endroits sombres que vous évoquez, j’en reviens justement, ou, tout du moins, tente de le faire. J’ignore si j’en serai capable mais Riley a accepté de m’aider sur cette route et elle pensait que vous pourriez faire de même. Si nous nous sommes trompées, je vous prie d’excuser cette méprise. Je ne souhaite imposer ma présence à personne ni provoquer de tension entre vous deux.

Elle se leva en s’inclinant à nouveaux, sans le perdre un instant de vue. Elle ignorait de quoi était capable cet homme mielleux et ne comptais pas lui laisser la moindre chance en cas d’agression.

— En vous souhaitant, monsieur, une bonne soirée.

Il ne serait pas dit que ces leçons de bonnes manières seraient définitivement perdues.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Mer 13 Avr - 17:04


Entretien d'embauche



Alors que je vois Diane se détendre sous l’effet de mes plantes, mon attention est détourné par Riley qui, sans raison apparente, se met en colère. Après une tirade cinglante sur mon manque de bonté, elle me prend de haut et propose à Diane de partir dans la foulée.

Diane prend alors la parole et s'explique un tant soit peu sur sa situation. Et bien que ses paroles soit plein d'apaisement, de politesse et de sincérité, je sens la moutarde me monter au nez. Je la regarde s'incliné vers moi, découvrant par la même qu'elle se méfie de moi. Et ma colère explose.

"COMMENT OSEZ-VOUS MISS RILEY? ME PARLER AINSI SOUS MON PROPRE TOIT ALORS QUE VOUS ME DEMANDEZ UNE FAVEUR!!! Je vous croyais plus intelligente que ç..."

C'est alors que je remarque, du coin de l’œil, une volute noir ayant échappé à la zone de nettoyage, flotté du côté des livres où se situé Riley un instant auparavant. Cette volute grossissant avec notre colère et essayant de prendre une forme. Ni une ni deux, je prononce un formule d'éradication dans une langue morte depuis bien des millénaires et la détruit d'un geste de la main, dans un grand craquement sinistre.

Dans le silence pesant qui suit, je m'approche de l'étagère en bois qui semble légèrement brûlé. Après une rapide analyse, je passe ma main dessus et efface le maléfice noir qui s'était incrusté dans le bois. Aussitôt, la tension dans la pièce baisse considérablement.

Je me retourne et regagne mon fauteuil tout en bougonnant sur ma stupidité.

"Et bien asseyez-vous Mesdemoiselles! Tout danger est écarté et il est plus agréable de parler assis plutôt que debout. Il semblerais Miss Diane que je me soit trompé sur vous. Ce n'est pas qui vous êtes qui est dangereux mais je pense plutôt que c'est ce qu'on à fait de vous. Il va vous falloir désapprendre si vous voulez apprendre un nouveau chemin. Et c'est bien plus dur de le faire seule..."

En disant cela, je ne peut retenir une pointe d'excitation et d'amusement anticipé dans ma voix. Cela pourrait s'avérer très divertissant et dangereux. Deux choses que je n'ai pas eu depuis bien longtemps...



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"




Dernière édition par Stuart Bobinson le Ven 15 Avr - 10:00, édité 1 fois
Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Jeu 14 Avr - 18:50


Entretien d'embauche





Alors que Diane tentait une sortie diplomatique, je vis le libraire prendre des couleurs et sortir de ses gonds. Comment j'osai, moi ?! Alors qu'il venait de critiquer à la fois mon jugement et mes décisions ? J'allais à mon tour lui faire comprendre ma façon de pensée lorsqu'il s'interrompit brusquement. Je fronçais les sourcils. Quelque chose n'allait pas. D'un pas vif, je me plaçais devant Diane pour faire barrage. Ce n'était qu'une fois en position que je me souvins qu'elle n'en avait nul besoin.

Stuart repère une sorte de fumée noire et la neutralise rapidement avant de retourner s'assoir en faisant comme si de rien n'était. Tout danger était écarté ? Peut-être bien mais cela ne changeait rien à mon irritation. Je lui en aurais d'ailleurs fait part s'il m'avait laisser en placer une mais non, il enchaina rapidement avec Diane et affirma s'être trompé sur son compte. J'aurais aussi apprécié des excuses mais ce n'était pas le moment de régler nos différents.

Après un signe de tête à Diane, je repris place sur le canapé, mais, cette fois-ci, je m'assis sur l'un des accoudoirs. Je n'allais tout de même pas le laisser en position de supériorité. Je grimaçai légèrement et cachais un soupir dans une gorgée de café encore chaud. La soirée risquait d'être longue.

"D'où ça venait ce truc ?"

J'avais essayé de me retenir. Vraiment. Mais je devais savoir. S'il y avait un autre danger, j'aimais autant en avoir conscience. Et si quelqu'un me voulait du mal, ou à Diane, c'était capital d'être au courant. De même, dans le cas où Bobinson serait la personne visée, placer Diane ici durant la journée n'était peut-être pas la meilleure des solutions.
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Ven 15 Avr - 16:18






Tout le monde se mit soudain à crier. D’abord surprise, Diane se mit en position de défense instinctive, par rapport au vieux barbu tout en ayant conscience que quelque chose n’allait pas.

Elle fut encore plus surprise lorsque l’inspectrice se plaça en position de défense. Même si c’était sans doute inutile, personne n’avait jamais fait cela pour elle. Elle fit un pas de côté, prête à affronter toute attaque. Mais celle-ci ne vint pas. Au lieu de cela, Bobbinson prononça quelques mots et sembla chasser quelque chose d’intangible.

Ainsi il était mage lui aussi. Etais-ce pour cela que Riley l’avait emmenée ici ? Probablement. C’était un moyen de protéger Skylar qui, s’il était bien intentionné, avait sans doute bien moins d’expérience que le libraire.

Elle aurait néanmoins préférée qu’elle lui en parle avant, n’ayant aucune envie de troquer un maitre contre un autre.

La tension retomba brutalement et il s’installa face à elles en expliquant diverses évidences. Puis Riley demanda des explications et Diane tenta de lui répondre du mieux qu’elle pouvait.

— J’ignore pourquoi, mais depuis mon arrivée dans votre pays, j’attire les maléfices. A moins que cela soit toutes les mauvaises choses que j’ai faites pour le compte du Maître qui me rattrape. Il devait m’en protéger auparavant, d’une façon ou d’une autre.

Elle regarda le libraire dans les yeux et si elle n’y lisait pas n’animosité, elle voyait bien qu’il cachait énormément de choses.

— Je comprends pourquoi Riley m’a emmenée ici, à présent. Mais comprenez une chose. J’ai mis dix ans pour échapper aux griffes d’un monstre. Ça n’est pas pour retomber immédiatement dans une autre servitude. Je sais que je vous serai redevable si je fais appel à vous, et je paie mes dettes. Dans une certaines limites.

Voilà qui était un peu plus sec que ce qu’elle avait pensé dire. Mais autant être immédiatement clair. Et elle n’avait toujours confiance dans ce vieux bonhomme.





∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Mer 20 Avr - 18:01


Entretien d'embauche



Alors que je m'énerve, je vois Diane et Riley se mettre en position défensive. Et bien que Riley se mette devant Diane, je sens de suite que la plus dangereuse des deux est belle est bien Diane.

Après m'être occupé de l'étrange apparition, l'agressivité de chacun chute soudainement mais pas totalement. Il semblerait que cette magie est eue pour but d’exacerbé notre agressivité, pas de la crée.

Riley sembla douté de mon entière sincérité lorsque je dis que tout danger est écarté et semble faire un gros effort pour se contrôler. Serait-elle encore furieuse pour la façon dont s'est réglé sont affaire sur laquelle je l'ai aidée? Néanmoins, Diane semble vouloir temporiser les choses et nous apportes des éléments de réponse quand à ce qui c'est passé. Je sent bien qu'elle est perdue et qu'une sorte de désespoir, de fatalité, s'installe en elle à propos du malheur qui l'entoure.

Elle dit alors quelques choses qui m'interpellent : tout d'abord elle parle d'un "Maître" puis des "griffes d'un monstre" et enfin de "servitude". Tout cela, mêlée à ce qui c'est passé et à l'impression que j'ai d'elle, remue un souvenir dans les tréfonds de ma mémoire mais sans parvenir à le faire ressurgir. Je la regarde perplexe et sans trop la voir, à la recherche de ma mémoire habituellement infaillible.

"Je n'ai pas de maître et ne souhaite le devenir pour personne. De cela, vous n'avez rien à craindre. Je n'attend pas moins une certaine obéissance de mes employés, si cela vous intéresse toujours. Ainsi qu'un certain respect de mes conseils, qui sont basés sur une expérience et une connaissance bien plus grande que la votre."

En disant cela, je me tourne vers Riley avec dans le regard un mélange de colère, de fierté dû à son attitude effrontée, et d'amusement (que je ressent à chaque fois que je suis avec elle).

"Ce truc, Miss Riley, venait de votre amie. Ou du moins, votre amie en était le véhicule, je ne sait pas vraiment encore. Mais peut importe, pour le moment c'est neutralisé. Et ça ne se reproduira plus ici, je vais y veiller. Pour la suite... et bien j'attend de savoir ce que vous souhaitez faire."

Je les regardes toutes les deux avec un grand sourire. Et c'est avec un sourire toujours plus grand et les traces d'un rire contenue que je rajoute :

"Et puis Diane, si vous voulez éviter les dettes, un conseil : ne me dites jamais merci..."



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"


Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Dim 24 Avr - 11:14


Entretien d'embauche





Diane et Stuart continuaient de discuter. On était loin de la conversation mondaine. Cela ressemblait davantage à un débat politique. Chacun exposant ses conditions dans un duel tendu mais cordial. De quoi réchauffer l'ambiance.

Postée sur l'accoudoir du fauteuil, j'observe la scène en silence et laisse mes sens se déployer. Heureusement que j'avais prévenu le libraire que Diane ne savait rien au sujet de ma nature. Une bourde comme celle-ci, maintenant, aurait été désastreuse.

Bobinson était tendu, mais moins qu'à notre arrivée. Il semblait aussi quelque peu amusé de la situation. Il m'avait dit qu'il était très vieux, est-ce que cela expliquait son attitude ? Je supposais que, lorsque l'on a déjà vécu plusieurs siècle, ce genre de situation n'avait rien de dramatique. Il avait dû connaître bien pire. Mais ce n'était pas mon cas. Je n'étais qu'à l'aube de ma troisième décennie et je connaissais suffisamment le danger pour m'en méfier. Je n'étais certainement pas aussi coriace que les faës et, contrairement aux légendes, je n'avais qu'une vie. Enfin, sans doute.

Cette pensée me fit réfléchir une minute. Etait-il possible qu'en tant que métamorphe, j'ai plusieurs vie ? Un peu comme la légende des chats ? Non, c'était absurde ! N'est-ce pas ? Je me promis d'en toucher deux mots à Bobinson lorsque nous serions seuls.

Finalement, je décidai de poser la question qui me brûlait les lèvres. Qu'est-ce que c'était que cette chose qui avait jailli de nulle part ? La réponse du libraire me fit froncer les sourcils. Ca venait de Diane. Etait-elle dangereuse pour Skylar ? Je serrai les dents. Même si c'était vrai, c'était contre son gré et je savais que mon jeune frère n'accepterait pas de la faire loger ailleurs. Autant parler à un mur. Je devrais donc être prudente. Je décidais instantanément d'appeler Skylar au moins une fois par jour afin de m'assurer qu'il allait bien.

Lasse de tous ces bavardages, je finis par mettre les pieds dans le plat.

"Acceptez-vous de l'embaucher ? Sous réserve que ça lui aille aussi, bien sûr."

Tout en parlant, je me tournai vers Diane et l'interrogeais du regard. Elle avait tout autant son mot à dire dans l'affaire que le vieux bougon de libraire.  
 



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Dim 1 Mai - 20:29






La tension était en grande partie retombée. Pourtant, tous restaient sur leur gardes et s'observait. Pour un entretient cordial, ils pourraient tous repasser. Bobinson agaçait Diane, avec ses manières raffinée, ses conseils doucereux et son paternalisme pseudo bienveillant. Il lui rappelait le Maître, réalisa-t-elle. Beaucoup trop.

— C'est noté, répondit-elle au conseil avec un hochement de tête un peu sec.

Ne jamais dire merci ? Voilà qui était vraiment curieux et allait à l'encontre de tous ce qu'elle avait pu apprendre de par le passé.

Après quelques explications sur le phénomène dont elle était le centre, Riley finit par s'agacer et demander plus brutalement si le libraire voulait bien les aider. Puis l'inspectrice observa Diane pour savoir ce qu'elle pensait. Ce fut celle-ci qui parla en premier.

— Ne le prenez pas mal, l'un et l'autre, mais je vais devoir réfléchir à ce qu'il m'arrive avant toute chose. Je ne souhaite mettre en danger personne, ni l'un d'entre vous, et surtout pas l'un de vos clients.

Elle n'était pas sure de pouvoir faire confiance à cet homme, quoi qu'en dise Riley. Il semblait, de plus, être un sorcier puissant et se jeter entre ses griffes alors qu'elle n'était pas en pleine possession de ces moyens n'était pas une bonne stratégie.

— Je suis navrée de vous avoir fait perdre votre temps à tous les deux. A n'était pas mon intention. Mais j'ai comprit ce soir que je devrais régler certains problèmes de on passé avant de pouvoir avancer.

Elle aussi savait faire des petit discours pompeux. Elle faillit les remercier mais, se souvenant du conseil du libraire, elle s'inclina simplement pour le saluer et tourna les talons pour sortir. Une fois de retour à l'extérieur, elle prit une grande bouffée d'air frais et regarda Riley avec un air contrit.

— Navrée, je ne voulais pas te mettre dans l'embarras. Et merci d'avoir essayé.




∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Rien n'est permanent, sauf le changement
Diane Smith

Sans famille

avatar


Messages : 267

Feuille de personnage
Race & âge : Sorcier ∞ 20 an
Profession : Sans
Odeur : Une odeur d'encens émane de la jeune femme, reste de ses méditation matinale. Elle est régulièrement masquée par un parfum subtil au jasmin.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredlittleman.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Lun 23 Mai - 14:35


Entretien d'embauche



Malgré le danger passé et ma bonne humeur de retour, la tension dans la pièce semble toujours présente. Bien moins forte certes, mais toujours là. Riley semble se poser beaucoup de questions et à la réponse que je lui apporte sur l'incident qui vient de se passer, je la vois serrer les dents. Une lueur d’inquiétude passant dans ses yeux. Et c'est un peu fatigué par tout ça qu'elle me demande ce que je compte faire au sujet de l'embauche.

Diane me devance alors. D'une manière un peu sèche et distante, comme si elle se méfiait de moi après réflexion, qu'elle à besoin de temps pour réfléchir à tout ça. Et qu'elle voulait régler certains problèmes passés avant de penser à l'avenir.

"Je peut comprendre Miss Diane. Mais ne vous en faites pas pour moi ni pour mes clients, je me suis laissé surprendre cette fois-ci mais cela ne se reproduira pas. Je serais sur mes gardes dorénavant."

Je la regarde un instant, la tête légèrement penché, essayant de percer son mystère à jour. Puis, abandonnant ma quête de vérité pour le moment, j'affiche un grand sourire et poursuit.

"Vous ne m'avez pas fait perdre mon temps, vous avez même égayer ma journée, ne craignez rien. Mais si je peut me permettre, régler les problèmes du passé n'est absolument pas incompatible avec le fait d'avancer. En tout cas vous trouverez toujours ma porte ouverte que ce soit pour trouver de la lecture, discuter ou travailler. Quand à vous Miss Riley, je vous remercie de la confiance que vous avez placé en moi en amenant cette jeune personne à moi, étrangement ça me touche beaucoup."

Diane se retient de me remercier au dernier moment et me salue avant de partir, un peu raide. Suivi de près par Riley. Une idée me vient alors d'un coup, attrapant un livre dans mes rayonnages, je les rattrapes rapidement devant la librairie. Et je m'adresse à Diane tout en lui tendant un exemplaire de "Vivre les USA" par Samantha Vandersteen.

"Mademoiselle Diane, prenez ceci je vous prie. Il ne vous aidera certes pas pour votre passé, mais pourrait vous être utile pour votre présent."



∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

"La nuit nous appartient,
évitez notre chemin,
car nous sommes les Korrigans"


Stuart Bobinson

Sang pur

avatar


Messages : 172

Feuille de personnage
Race & âge : Faë ∞ environ 6000 ans
Profession : Libraire
Odeur : Son odeur est celle de la terre et de la nature additionné de feu de bois et de l'odeur de la pipe qu'il fume régulièrement. On retrouve aussi des notes de vieux parchemins et de livres poussiéreux

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche Sam 28 Mai - 12:32

RP terminé Wink

Merci les gens ! ^^

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞

Mon épquipe:
 


All of this has happened before, and it will all happen again.

Riley Andrews

Lieutenant de police

avatar


Messages : 450

Feuille de personnage
Race & âge : Métamorphe ∞ 27 ans
Profession : Lieutenant de police à Houghton
Odeur : Son odeur naturelle se rapproche de celle de la terre mouillée et de l'herbe coupée à laquelle s'ajoute une note de café auquel elle est accro.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche

Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas

Entretien d'embauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Entretien d'embauche [PV Sibelle Grown]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Missing Face :: 
Péninsule de Keweenaw
 :: Houghton :: University district :: Librairie Eisteddfod
-